guillot-pars

Par guillot-pars le 31/03/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 1 mois

Les 5 Etats dits BRICS réunis le 29 Mars à New-delhi ont pris une claire conscience que les Etats-Unis n'ont que leurs intérêts -en particulier pétroliers- en vue dans leur gestion financière du monde et pratiquent un unilatéralisme absolu.

Ils sont convenus:

-d'échanger dans leurs propres monnaies,

-de créer une banque d'investissement,

-de créer un système de compensation leur permettant de se passer du dollar.

Les aventures des Etats-Unis et de leurs affidés en Libye, les antiennes bellicistes anti-iraniennes après les opérations coloniales en Irak et en Afghanistan, ont convaincu les BRICS qu'il fallait agir contre ce groupe occidental belliqueux.

Que des prétendus chantres de la liberté et de la démocratie s'appuient sur l'Arabie Seoudite et le Qatar, financiers du fondamentalisme islamique depuis 40 ans, peut aussi susciter des doutes sur cette vertu au parfum prononcé de pétrole.

Par guillot-pars le 30/03/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 1 mois

L'embargo financier pratiqué par les Etats-Unis et suivi très docilement par les banques françaises, a conduit à la cessation de fourniture de kits et pièces par Peugeot à Iran Khodro, 13ème producteur mondial d'automobiles.

L'unité de Vesoul est à l'arrêt.

Renault tente d'être optimiste en comptant sur sa coentreprise locale pour continuer à fabriquer des Tondar (Dacia) sur place.

La participation de General Motors dans Peugeot et l'action des groupes de pression américains laissent mal augurer des suites de l'automobile française en Iran.

L'industrie iranienne est de plus en plus autosuffisante et peut compter sur la Russie,la Chine, l'Inde, l'Afrique du Sud , le Pakistan , la Turquie, le Bresil et bien d'autres.

Quant à l'industrie française, il lui restera le fromage et l'eau minérale...

Par guillot-pars le 08/03/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 2 mois

L'IRAN est l'Etat-clef du Moyen-Orient par et avec lequel doivent se traiter toutes les questions en conflit au Proche et Moyen-Orient:

- L'AFGHANISTAN en concours avec le PAKISTAN. La ministre des affaires étrangères de ce pays ( eh oui une femme dans cette république islamique du Pakistan; nous sommes le 8 Mars et je me dois de concourir avec le barreau de Paris à la promotion de la femme dans la gouvernance! ) a dit des choses fort interessantes pour l'avenir de l'AFGHANISTAN.

- L'IRAK où l'IRAN est le seul pays à pouvoir favoriser l'organisation d'un Etat plural.

- La SYRIE en concours avec la RUSSIE et au profit des équilibres confessionnaux.

- ARMENIE et AZERBAÏDJAN sur les questions du NAKHITCHEVAN et du KARABAKH.

- La PALESTINE où les Iraniens ont encore le crédit des Palestiniens car ils sont les seuls à pouvoir contrebalancer la politique coloniale d'ISRAEL.

- Les développements communs avec le PAKISTAN et l'INDE.

- Les liaisons du TURKMENISTAN et du KAZAKHSTAN avec le Golfe Persique.

On ne peut pas dire que l'EUROPE et la FRANCE aient fait le choix de la paix en appuyant les forces et les régimes les plus obscurantistes et les plus belliqueux de la région .

Un conseil: écoutons pour une fois M. Hans BLIX au lieu de vouloir imiter un dénommé W.

Par guillot-pars le 07/03/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 2 mois

Les accords se multiplient entre l'IRAN, le PAKISTAN et l'INDE en matière énergétique:

- le PAKISTAN vient de selectionner les entreprises pour la partie pakistanaise du gazoduc IRAN-PAKISTAN.

Les Iraniens n'ont plus que la partie Iranshar-frontière à terminer, 950 km de tubes ayant déjà été posés depuis Asaluyeh.

- l'INDE, en sus de l'accroissement de moitié de ses achats de pétrole, a décidé d'acheter d'importantes quantités d'électricité à

l'IRAN qui transiteront par le PAKISTAN.

La prolongation du gazoduc Iran-Pakistan jusqu'à la Nouvelle-Delhi est considérée.

Ce sont des développements prometteurs de la collaboration nouvelle entre ces 3 Etats.

Cette collaboration permettra la solution du bourbier afghan.

Evidemment ceci n'est pas la chanson occidentale belliciste reproduite jusqu'à plus soif par les organes d'information français.