guillot-pars

Par guillot-pars le 28/01/13
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 8 mois

La CHINE et la COREE DU SUD, outre l'ARMENIE, la TURQUIE et bien d'autres réachètent de fortes quantités de pétrole, gaz et condensats pétroliers à l'IRAN.

La CHINE doit livrer prochainement à l'IRAN 12 superpétroliers pour faire face aux commandes enregistrées .

TOTAL vient de réactiver un vieux contrat pétrolier avec l'IRAN passé par le canal d'une coentreprise coréenne puisque par rétorsion l'IRAN a interdit toute fourniture de gaz et de pétrôle à l'EUROPE.

Les affaires reprennent donc sauf pour DUBAÏ qui souffre terriblement de la baisse de ses échanges avec l'IRAN.

Par guillot-pars le 24/01/13
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 9 mois

La Cour d'Appel de Versailles vient de donner injonction au barreau de Pontoise d'inscrire cette ancienne sénatrice à son tableau.

Je vous avais alerté dans mon message du 13 Décembre 2O12 sur cet attentat de l'ordre de ce barreau à tous les principes de liberté et d'indépendance des avocats.

Ce barreau a commis l'ignominie de refuser cette prétendante au seul motif de son action dans le mouvement BOYCOTT-DESINVESTISSEMENT-SANCTION en faveur des Palestiniens.

La Cour avait offert une planche de salut au barreau de PONTOISE en lui proposant une médiation; l'ordre de ce barreau, sans doute politisé à l'excès et aveuglé par ses partis-pris, s'est permis de la refuser.

La sanction vient heureusement de tomber et je constate que comme dans l'affaire MECARY à Paris ce sont les magistrats et non pas les avocats qui protègent nos libertés .

Quant à notre consoeur SOTOUDEH qui vient d'être libérée de façon anticipée à TEHERAN, elle na pas confiance dans les ordres professionnels. Pourquoi donc?

Gérard GUILLOT

Par guillot-pars le 18/01/13
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 9 mois

La Commission des Sanctions de l'ACP, l'Autorité de Controle Prudentiel des Banques, a sanctionné le 27 Novembre 2012 la succursale parisienne de la grande banque iranienne TEJARAT et un de ses dirigeants pour violations des règles européennes de gel des fonds et d'information sur opérations suspectes.

Tout y passe : le nucléaire le financier, le terrorisme, le blanchiment, les équipements, les assureurs, les transporteurs, quelques euros.

En un mot l'état de guerre non militaire est déclaré et il est absolu, foin d'humanitaire, médical, alimentaire...

On comprend que les banques françaises ne fassent plus aucune opération ayant à voir de près ou de loin avec une entité iranienne.

On peut aussi comprendre que les autorités iraniennes ne veuillent pas discuter avec un Etat ayant ces pratiques hostiles.

Il est interessant de constater qu'un des griefs avait trait à une opération avec la banque iranienne SINA.

La Cour Européenne de Justice a en effet condamné les autorités européennes à retirer cette banque de la liste des entités sous embargo ( cf article récent ).

Par guillot-pars le 16/01/13
Dernier commentaire ajouté il y a 4 mois 3 semaines

M. Ahani, par ailleurs ambassadeur de l'IRAN en FRANCE, a présenté ses lettres de créances au prince Albert de Monaco.

Le prince s'est félicité de l'ouverture de cette ambassade par l'IRAN dans son pays.

Il a souligné l'importance de l'IRAN dans la sphère internationale et souhaite développer des liens avec ce pays.

MONACO prend donc ses distances avec la FRANCE en matière diplomatique, c'est indéniable.

Je rappelle que l'IRAN préside le Mouvement des Non-Alignés qui regroupe près de 130 Etats pendant les 3 prochaines années.

Gérard GUILLOT

PARS ASSOCIATES

Par guillot-pars le 09/01/13
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 9 mois

La FRANCE etait dans le domaine ferroviaire le principal cocontractant de l'IRAN avant la Révolution.

Les ANF ( Ateliers du Nord de la France , actuellement Bombardier ) la SNCF et d'autres, planifiaient, installaient, équipaient le réseau.

Le Turbotrain reliant Téhéran à Mashad était la vitrine de la technologie française en IRAN.

C'est fini. Les Russes ont remplacé les Français et le programme est vaste : non seulement l'électrification de Gorgan à Mashad mais des lignes nouvelles vers la RUSSIE par Tabriz et Astara, un programme vers le KAZAKSTAN, un projet vers le PAKISTAN.

L'IRAN est le noeud ferroviaire de l'EUROPE vers l'ASIE moyenne, des mers vers l'ASIE centrale.