guillot-pars

Par guillot-pars le 30/04/13
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 5 mois

Le Sultanat d'OMAN pratique une remarquable politique d'équilibre entre les ETATS-UNIS et l'IRAN.

Il vient de permettre le retour en IRAN d'un professeur iranien détenu aux ETATS-UNIS pour avoir tenté d'acheter des équipements déclarés prohibés à San Francisco.

OMAN avait permis pareillement la libération de 3 ressortissants américains arrétés en IRAN pour espionnage en 2009.

Je conseille à nos diplomates français qui négligent OMAN depuis fort longtemps de se rapprocher de ce sultanat éclairé qui n'entend pas diffuser l'islamisme radical à l'inverse de ces bons Etats du Golfe que l'on caline dans l'irrespect total des droits humains.

Par guillot-pars le 28/04/13
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 5 mois

Les lutteurs, qu'on imagine de sombres brutes en FRANCE, sont les êtres les plus pacifiques du monde.

La dernière preuve nous est administrée par le front commun des lutteurs iraniens, américains et russes pour demander le maintien de la lutte comme sport olympique.

Encore plus fort, lutteurs iraniens et états-uniens se sont rencontrés au cours des dernières années 10 fois aux ETATS-UNIS dont 2 fois à New-York.

Prochains rendez-vous auxquels vous êtes tous cordialement invités:

- le 11Mai à New-York

- le 19 Mai à Los Angeles

M. Obama devrait aller les voir plutôt qu'écouter ces conteurs d'histoires nucléaires qui s'agitent en permanence.

PS: il y a de nombreux basketteurs américains en IRAN et on se rappelle la bonne tenue de la rencontre USA-IRAN en 1998

Conclusion: FAISONS DU SPORT!!!

Par guillot-pars le 17/04/13
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 6 mois

Le PAKISTAN, la CHINE et l'INDE se font une forte concurrence pour accéder à l'ASIE CENTRALE.

Le PAKISTAN bloque l'INDE en lui interdisant l'accés à l'AFGHANISTAN.

La CHINE a financé la construction d'un port à Gwaidar au PAKISTAN en limite de l'IRAN.

L'INDE vient donc de décider de financer le port proche de Chabahar en IRAN afin de pouvoir accéder aux marchés afghan, ouzbek, kazakh, turkmène, et bien sur iranien.

L'occupation étrangère de l'AFGHANISTAN prenant fin en 2014, les grandes puissances s'activent pour avoir un accès au carrefour de l'Asie centrale, carrefour commercial, férroviaire, routier mais aussi carrefour pétrolier et gazier.

Je rappelle que le PAKISTAN a passé outre aux objections des ETATS-UNIS sur le gazoduc IRAN-PAKISTAN et que la liaison pétrolière Caspienne/Golfe-Océan indien est déterminante pour l'avenir.

Il y a actuellement 1000 entreprise présentes à Téhéran au salon du gaz et du pétrole. Au moment où on ferme Petroplus en FRANCE après avoir refusé la seule offre sérieuse , l'offre iranienne !

Par guillot-pars le 16/04/13
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 6 mois

Serait-ce la dernière provocation d'Ahmadinéjad avant de quitter le pouvoir?

La censure iranienne déborderait-elle?

Serais-je privé des excellents commentaires de mes confrères de France par un embargo - naturellement conforme au droit international - décrété par les autorités iraniennes à l'encontre d'un CNB revendicatif?

Je n'ai plus qu'une page de garde dudit CNB sans accès à la Blogosphère.

Que faire?

Par guillot-pars le 11/04/13
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 2 mois

L'IRAN, 17 ème puissance économique mondiale.

Je dois avouer que pratiquant l'IRAN depuis 1977 je n'aurais jamais imaginé que l'économie iranienne aurait pu parvenir à la capacité industrielle qui est la sienne aujourd'hui.

Puissance marchande, économie d'intermédiaires il y a 35 ans, l'IRAN a certes bénéficié de ses ressources pétrolières et gazières;

mais il en a fait un bon usage dans le cadre des embargos des ETATS-UNIS et de leurs affidés par un développement autocentré dans tous les secteurs d'activité.

Il y a eu récemment une compétition de robots footballeurs à Téhéran qui manifestait le niveau des avancées technologiques du pays.

En matières nucléaire, astronautique, informatique, télématique, les jeunes iraniens sont parfaitement formés et avancent à grands pas.

Le régime iranien est certes théocratique ( la GRANDE-BRETAGNE aussi ! ) mais, s'il a des moeurs conservateurs, il favorise les progrès de la science.

En celà il aurait pu être un modèle pour les révolutions arabes mais l'antagonisme chiites/sunnites, l'animosité de nos amis wahabites et associés, l'absence de clergé chez les sunnites , n'y conduisent pas.

Gérard GUILLOT