guillot-pars

Par guillot-pars le 27/06/13
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 10 mois

Un parlementaire français s'inquiète de l'accroissement des sanctions occidentales contre l'IRAN, en particulier celles concernant l'automobile.

En effet RENAULT est visé.

L'exécutif français n'a pas compris que les ETATS-UNIS sauvegardent toujours leurs intérêts.

Le marché iranien de l'automobile était aux 3/4 français.

Tant pis pour nous.

EUTELSAT qui représente si bien la liberté d'expression dans le monde, a décidé de supprimer la diffusion des chaines de télévision iraniennes en Anglais. Encore un bon point pour la FRANCE.

Pendant ce temps les ETATS-UNIS accroissent fortement leurs ventes de produits médicaux, alimentaires, electroniques etc... à l'IRAN.

Les Iraniens contemplent en outre le ballet de nos politiques de tous bords à DOHA.

Ils sourient quand on leur dit qu'on se bat pour la démocratie en SYRIE.

Je ne suis pas sur que M. ROHANI nous prendra au sérieux.

Par guillot-pars le 24/06/13
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 10 mois

Il est assez plaisant de constater la soumission des entreprises des Etats vassaux à l'ordre américain.

Régulièrement on apprend que telle banque, et la dernière en date la banque japonaise Bank of Tokio Mitsubishi, a payé quelques centaines de millions de dollars pour se sortir des griffes d'un procureur ou tribunal américain, et ce pour des opérations entre 2002 et 2007 avec des établissements iraniens.

TOTAL a réglé 400 millions de dollars aux ETATS-UNIS pour ne pas être inquiétée pour ses activités et commissions en IRAN. La poursuite en FRANCE pour les mêmes faits ne lui semble pas pour autant délicate.

Un vassal est un vassal et il doit payer l'Ost, sa contribution à l'effort de guerre de son suzerain!

La même tentative contre une banque chinoise a fait flop ... Surprenant, non?

Dans la mondialisation il y a un ou des chefs et puis des subordonnés.

Par guillot-pars le 21/06/13
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 10 mois

La Cour suprême d'Angleterre et Galles vient de rendre un arrêt cinglant contre la décision du Trésor britannique d'interdire les

activités en Angleterre de la banque iranienne Mellat au motif qu'elle participerait au financement du programme

nucléaire iranien.

Cet arrêt a été rendu au surplus alors que le Trésor britannique avait obtenu le droit de produire ses preuves de façon secrète

sans que la banque puisse en prendre connaissance et en débattre.

Voila qui est clair et qui fera regretter à Peugeot et à ses employés, privés d'un marché de 450.000 véhicules au pire moment,

l'attitude du gouvernement français.

Peugeot le regrettera d'autant plus que l'on a pu voir avec quelle aisance, sans consulter leurs vassaux, les ETATS-UNIS se

libéraient unilatéralement de leur embargo pour leurs appareils electroniques.

Les Iraniens ont la mémoire longue.

J'ai souvenir d'une grande banque française qui avait eu les pire difficultés à revenir en 1978 en IRAN; les autorités iraniennes

ne lui pardonnaient pas d'avoir quitté le pays 50 ans plus tôt.

Gérard GUILLOT

Par guillot-pars le 16/06/13
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 11 mois

Nous avons donc M. Rohani, un modéré.

Chacun a trouvé son compte dans cette élection.

Le pays est ainsi pacifié et espère que le règlement de la question nucléaire lui rendra la vie plus facile.

M. Rohani a une ligne claire:

" le traité de l'AIEA ; tout le traité ; rien que le traité."

Puisque le seul problème au regard de ce traité était le site militaire de Parchin, si le régime n'a pas menti, la position du nouveau président sera simple et forte. Il n'est pas certain que cela suffise à l'Occident vu ses assertions. Que l'Occident prenne garde car hors l'IRAN appaisé, quel pays est stable au Moyen -Orient aujourd'hui?

L'IRAN est plus que jamais la clef de la région.