guillot-pars

Par guillot-pars le 30/08/13
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 1 mois

CHINE,INDE et EMIRATS sont aujourd'hui les principaux importateurs et exportateurs de l'IRAN.

Les EMIRATS sont surtout des transitaires.

L'IRAN commerce donc principalement avec l'Asie en dépit de toutes les difficultés : financières avec l'INDE; qualité avec le blé indien et pakistanais; embargo illicite occidental.

Les ventes de matières premières ( gaz, pétrole, alumine, électricité, acier, métaux etc ) sont dèsormais redirigées.

Pareillement les investissements; en particulier CHINE et INDE souhaitent profiter de l'IrPak, le gazoduc irano-pakistanais.

La réorientation des échanges est très engagée et l'EUROPE aura du mal à revenir dans le jeu; les Américains qui vendent sans problême leurs équipements électroniques et télématiques et bien d'autres choses, directement et indirectement, n'auront pas ce souci .

Par guillot-pars le 30/08/13
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 1 mois

M. Rouhani, ancien négociateur d'accords avec les Etats du Golfe persique,n'a pas tardé à réactiver le projet de gazoduc entre l'IRAN et le sultanat d'OMAN.

Un protocole vient d'être signé avec Qabus lors de sa visite à Téhéran.

Un gazoduc reliera l'IRAN à OMAN . Il sera le pont avec l'INDE qui a désespérément besoin de gaz.

OMAN, Gwaidar, Chabahar , IrPak : le problème du détroit d'Ormuz sera en partie réglé dans peu d'années pour l'IRAN.

Gérard GUILLOT