guillot-pars

Par guillot-pars le 28/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 6 mois

Dans un remarquable article paru dans Le Monde daté du 26/27 Janvier 2014, Régis Debray commet au retour d'IRAN un remarquable article consacré à ce pays.

Je conseille à chacun de le lire de près ou de s'y rapporter s'il lui advient de s'intéresser à ce pays ou au Moyen-Orient.

Tout y est sur les réalités de l'IRAN et de sa population.

Mes lecteurs ne seront pas surpris.

Les responsables de la politique française au Proche-Orient y trouveront matière à réflexion. Qu'ils se pressent, il est tard.

Par guillot-pars le 20/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 6 mois

L'Etat britannique a institué un embargo quasi général contre l'IRAN, en particulier contre les banques iraniennes.

Cet embargo a été déclaré illicite le 19 Juin 2013 par la Cour Suprême britannique puisqu'aucun lien n'a pu être établi entre la banque iranienne Mellat et le nucléaire iranien, seul domaine de licéité internationale de l'embargo (cf articles antérieurs ).

La banque Mellat vient d'introduire un recours contre l'Etat britannique pour perte de chiffre d'affaires à hauteur de 500 millions de sterling.

Par guillot-pars le 12/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 6 mois

Un juge unique français saisi en extrême urgence, en l'absence de l'avocat du dossier, renverse 80 ans de jurisprudence protectrice des libertés et interdit un spectacle pour risque d'atteinte à la dignité humaine, propos susceptibles d'attenter à la cohésion nationale ainsi qu'éventualité d'infraction pénale.

Un ministre de l'intérieur français veut faire fermer un site internet d'un humoriste pour diffusion de mauvaises pensées.

D'un coté les mollahs se réjouissent de voir la FRANCE confirmer leurs principes de dignité, cohésion nationale, maintien de l'ordre,pourtant si fustigés jusque là.

De l'autre ils s'inquiètent: la FRANCE en fait beaucoup et de plus en plus. Elle fréquente sans doute un peu trop les extrêmistes d'ISRAEL de SYRIE , du QATAR et d'ARABIE SEOUDITE. Sera-t-elle capable de s'arrêter?

C'est un souci pour M.Rouhani qui vient de réouvrir la maison du cinéma à Téhéran et de déclarer: " l'art sans liberté est un non-sens et la créativité a besoin de liberté"

Sans doute dira-t-il ses préoccupations sur la censure de l'art au prochain forum de Davos où il est annoncé à la fin de ce mois!

Par guillot-pars le 08/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 6 mois

Les autorités iraniennes manifestent leur inquiétude quant au baillonnement de la liberté d'expression en FRANCE par le pouvoir.

Elles avaient déjà pu constater l'emprise des thuriféraires de l'extrême droite israélienne sur les pouvoirs politique et médiatique français à l'occasion du sketch de Dieudonné sur un colon israélien chez Fogiel il y a quelques années.

L'absence de toute réaction en soutien de Dieudonné ( sauf Bruno Gaccio ) et l'excommunication de Dieudonné de toute scène avaient quelque peu surpris puisque les tribunaux français n'avaient rien trouvé à redire à ce sketch alors que Fogiel était lui condamné pour propos racistes à cette occasion sans autre conséquence pour lui.

La soumission des autorités françaises aux groupes de pression soutenant l'extrême droite israélienne s'est confirmée depuis.

Elle a atteint son paroxisme aujourd'hui et fait craindre le pire sur les libertés en FRANCE.

Mais ce totalitarisme intérieur n'est finalement que l'alignement sur le bellicisme extérieur de la FRANCE depuis 5 ans,détruisant l'Etat libyen, menaçant l'Etat syrien, appuyant les menaces de destruction de l'IRAN par l'extrême droite israélienne et se précipitant au QATAR et en ARABIE SEOUDITE pour y prendre des leçons de liberté et de démocratie.

Téhéran était aussi surpris qu'il n'y ait qu'un avocat d'Aurillac pour défendre Dieudonné.

La présence nouvelle de deux jeunes avocats parisiens rassure.

Il est à espérer qu'ils auront la liberté de défendre et que l'on ne tentera pas de les limiter, de les réduire ou de les détruire.

Soyons vigilants car le passé récent du barreau de Paris n'est pas si brillant en matière de liberté d'expression ( voir des articles précédents ).