guillot-pars

Par guillot-pars le 30/06/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 10 mois

Notre consoeur Nasrin SOTOUDEH que l'on voit apparaître dans TAXI TEHERAN, peut à nouveau plaider.
L'Ordre des avocats , conduit par un Charpentier local, l'avait suspendue 3 ans.
Cette sanction a été réduite à 9 mois déjà purgés.
Elle peut et va donc reprendre son activité d'avocate.

A RIADH la sanction de BADAOUI à 1000 coups de fouet a été confirmée.
Le régime , conforté notamment par l'intense soutien de la FRANCE, "PATRIE DES DROITS DE L'HOMME" ( prière de ne pas rire sous peine d'être traité comme un vulgaire Dieudonné ) ne baisse pas la garde. Pourquoi le ferait-il alors que l'Occident encourage de facto l'alliance de Daech et de l'ARABIE contre la SYRIE, l'IRAK, le YEMEN et l'IRAN?
Drôle de jeu, au bénéfice de qui?

Par guillot-pars le 24/06/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 10 mois

A Paris M.Martinet, vice-Bâtonnier, a fait un résultat très médiocre. 1457 voix sur 12408 votants alors qu'il était censé représenter le barreau d'affaires.

Peut-il reprendre l'exercice de sa fonction de vice-bâtonnier après pareille déculoté? Dignement?

Il doit démissionner car il a été désavoué de son coup de force et il n'a plus la moindre légitimité.

Je me plais à saluer l'élection d'un noir comme bâtonnier à Grenoble.
Les barreaux de Saumur et Reims l'avaient déjà fait mais c'est un plus grand barreau.

NON, LA FRANCE N'EST PAS RACISTE et dans les barreaux on sait reconnaître les compétences de toutes origines.
Les cris de racisme et d'antisémitisme dissimulent souvent des intentions médiocres sinon mauvaises, en particulier de faire taire des opposants.

Par guillot-pars le 21/06/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 10 mois

Mon dossier expédié , je décide de rester à la 17 ème Chambre après consultation de la liste des affaires.

Du beau linge , des affreux, des infréquentables.

Voyons voir comment la justice républicaine les traite.

D'abord Sémi Kéba arrivé juste de Dakar pour s'étonner de son renvoi en correctionnelle : il a traité un collaborateur maghrébin des prosionistes Fourest et Lévy de "collabeur". La belle affaire et il argumente posément , didactiquement car il se défend seul. Assailli des molles promesses des candidats au bâtonnat et de l'inefficace défense des intérêts des avocats depuis 2 ans , je le ferai volontiers Bâtonnier et Président du CNB.

Ensuite Blanrue et Faurisson pour un entretien filmé "un homme" consacré à la vie de Faurisson, mis en ligne par un tiers et signalé au Parquet par la délatrice Licra( lisez aviseuse, whistlebloweuse car nous ne sommes plus en 40)

Blanrue expose qu'il pourchasse depuis des années les affabulateurs , mystificateurs et prétendus magiciens pour les confondre et qu'il a été intéressé à voir et entendre ce Faurisson qui soutient que les chambres à gaz n'ont pas existé ou précisément qu'il n'y a aucune preuve matérielle de leur existence.
Son film n'est qu'un travail critique.
On lui fait valoir que donner la parole à Faurisson est ipso facto lui permettre de faire valoir ses thèses et donc enfreindre la loi Gayssot qui rend intangibles et incritiquables les décisions des jugements des tribunaux de Nuremberg, en quelque sorte le Coran de la République française.

Faurisson entend débattre du principal mais doit laisser la parole aux avocats qui soutiennent une QPC car l'article 34 de la Constitution n'autoriserait pas ce type de loi, et en outre quelques défenses de nullité. Le Tribunal joint au fond.

Sur le fond, Faurisson entend s'exprimer 2 heures qui lui auraient été promises mais la Présidente n'entend pas les lui donner car d'abord ce n'était pas elle qui avait promis cela(!) et ensuite
"il n'est pas question de remettre en cause des faits que la loi française tient pour établis et dont la seule critique est pénalement poursuivie".
On reprenait ainsi ce motto comme quoi " ce n'est pas une opinion, c'est un délit" lorsque l'on veut baillonner une liberté d'expression divergente de l'esprit ou la règle du temps ou du lieu.

Je me suis senti à Téhéran en un instant dans un procès fait aux contempteurs du Guide religieux, de son principe ou de ses actes ou bien à ceux qui ne respectent pas les principes religieux.

L'affaire a été entendue jusqu'à minuit. Je n'en dirai pas plus car j'enfreindrais le coran républicain et serais passible des foudres de cette loi française.

Sinon que l'avocat BELGE de la défense a conclu qu'il craignait de sentir les effluves de la Corée du Nord s'abattre sur la France des droits de l'homme.

Et puis j'ai quitté le Palais en passant devant le médaillon de Charpentier que l'on honore à Paris, sans doute pour avoir fait radier les avocats juifs du barreau de Paris sans la moindre réserve d'aucun avocat. C'était sous Pétain. Il y avait la loi d'Octobre 40.

Par guillot-pars le 15/06/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 11 mois

Catherine Deneuve , exemplaire, joue une juge pour enfants déterminée à sauver ceux qui passent devant elle.

Magimel, Forrestier s'associent à elle pour faire de ce film d 'Emmanuelle Bercot un très bon et très crédible film sur la justice des mineurs et sur tous ceux qui y participent.

Merci à la Grande Catherine de jouer depuis quelque temps ces films sociétaux où elle donne toute sa finesse et toute sa luminosité.

UN FILM A VOIR.

MERCI MADAME

Par guillot-pars le 12/06/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 11 mois

Un dangereux avocat français, bien entendu placé sous écoute permanente par M. Valls et sous la constante surveillance des parquets de Mme Taubira, vient de décider avec ses associés iraniens de PARS ASSOCIATES de relancer l'hebdomadaire LEGAL INFORMATION SERVICE.

Ce magazine en anglais est consacré au droit, à la fiscalité et à la finance de l'IRAN.

Cette initiative est d'autant plus malheureuse qu'elle laisse croire que l'IRAN , pays qui doit tester une bombe nucléaire dans les 3 mois depuis 20 ans, dispose de règles de droit et d'une fiscalité dont la TVA.

M.Sarkosy en ISRAEL et le ministre français du tourisme ont demandé la prompte neutralisation de ce réseau complotiste d'avocats.

A SUIVRE

Par guillot-pars le 10/06/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 11 mois

Cela fait de la peine et provoque la colère.

M.Sur n'avait pas trop mal commencé son mandat en insistant sur des questions de principe.

Depuis 4 mois, au plus fort des débats sur l'avenir de la profession, M. Sur n'est plus rien.

M. Martinet, son vice, polarise les débats.

CONFRERES, votez pour qui vous voulez sauf Martinet qui a affaibli durablement notre institution alors qu'un Ordre soudé était nécessaire.

Sortons du vice permanent; c'est une institution sans intérêt autre qu'électoral.

Lisez mes deux articles antérieurs : " Halte au vice" et " Martinet, y'en a mare " ainsi que leurs commentaires avant de voter.

Gérard GUILLOT

Par guillot-pars le 09/06/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 11 mois

Ce film est consacré aux tourments d'une jeune femme iranienne qui se sent homme et se heurte à tous les obstacles opposés à la transexualité.

Film d'amour et de drames humains multiples traité avec la finesse des cinéastes iraniens.

Hé oui, c'est en IRAN que le transexualisme est favorisé par les autorités qui y voient un remède à l'homosexualité.

L'Islam n'admet pas l'homosexualité. L'IRAN trouve dans le changement de sexe une solution et le favorise.

Ce n'est pas pour autant que la société, là-bas comme ici, l'admet.

Mais courez voir ce film. Vous y verrez le véritable IRAN et non pas cette caricature du " Jamais sans ma fille " dont l'Occident l'a affublé.