guillot-pars

Par guillot-pars le 30/01/17
Dernier commentaire ajouté il y a 4 années 5 mois

La décision de Trump de bannir entre autres les Iraniens du territoire américain permet aux Etats européens de se placer en IRAN.

Les accords iraniens se multiplient avec le DANEMARK, la POLOGNE, l'AUTRICHE, la TCHEKIE et bien entendu l'ITALIE et l'ALLEMAGNE qui sont en force sur le terrain.

M.Ayrault arrive en IRAN ce Lundi avec 60 entreprises françaises. Espérons qu'il saura élargir les succés des grandes sociétés françaises de l'automobile et du pétrole.

Cela passe par une action déterminée contre l'embargo financier des ETATS-UNIS et contre l'extraterritorialité du droit américain.

Cela ne peut être obtenu que par une forte action commune de l'EUROPE et des Etats européens.

Belle carte à jouer de part et d'autre tant sur le plan économique que sur le plan politique.

Je rappelle que les Iraniens se considèrent indoeuropéens et que nous sommes, nous Français, des cousins pour les Iraniens.

PS

Lisez en DROIT ET PATRIMOINE de Janvier l'article consacré à l' IRAN et aux perspectives pour les avocats français.

Le vieil avocat que je suis , fondateur en 1979 du cabinet irano-français PARS ASSOCIATES à Téhéran,, se réjouit de l'activisme de cabinets français pour intervenir sur le marché iranien grace aux excellents confrères français  d'origine iranienne.

Par guillot-pars le 22/01/17
Dernier commentaire ajouté il y a 4 années 6 mois

Aprés les contrats Aibus et Boeing, l' IRAN va acheter 20 ATR et prendre 20 options du même avion.

Ses contrats automobiles sont avec Renault, PSA, Hyundaï et bientôt Volkswagen et Mercédes.

Les compagnies pétrolières en négociation sont très majoritairement occidentales.

Les signaux sont clairs: l'IRAN moderne ne rejette pas le modernisme occidental, bien au contraire.

Que M.Trump et les régimes européens le constatent: l'IRAN , encore à la tête des non-alignés, respecte l'Occident mais demande à être respecté.

                            ------------------------------------------------------------------

PS:      25 pompiers tués dans l'effondrement d'un gratte-ciel en feu à Téhéran.

Hommage et Honneur à ceux-là et aux notres dont la devise est " Sauver ou Périr "

 

Par guillot-pars le 16/01/17
Dernier commentaire ajouté il y a 4 années 6 mois

Le Président malien , trés applaudi par ses pairs africains, a dit des mots forts sur le rôle de M. Hollande dans la résistance à Daech dans son pays.

C'est le seul succés international de M. Hollande qui a pour partie gommé l'aventurisme colonial de M. Sarkosy en AFRIQUE.

Dommage qu'il n'ait pas été aussi éclairé sur la SYRIE. Son atlantosionisme a fait perdre à la FRANCE toute la capacité d'influence politique et culturelle dont elle jouissait au MOYEN-ORIENT.

Il n'aura pas su regagner ni en IRAN, ni en CHINE les avantages de l'acceuil de Khomeiny  et de la reconnaissance première de la CHINE dilapidés par les précédentes présidences.

Mes voyages récents en IRAN , en RUSSIE et ailleurs, m'ont montré que ces pays  croient cependant que la FRANCE peut retrouver les principes révolutionnaires et gaullistes qui fondent son crédit, son rang, sa voix, dans le monde.

Par guillot-pars le 16/01/17
Dernier commentaire ajouté il y a 4 années 6 mois

Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé tous les opérateurs de l'affaire Wildenstein aux motifs de l'absence de texte sur les trusts étrangers, de l'insuffisance de l'instruction et de la " naiveté " des prévenus ( on ne rit pas et bravo aux confrères pour avoir fait valoir cette thèse ).

Grace à la pugnacité d'une consoeur, de belles démonstrations sur les trusts, les entrepots sous douane et autres outils de fraude fiscale et détournements patrimoniaux, avaient été faites mais les parties civiles n'étaient plus la.

Alors il faut que les juges français soient compétents en matière internationale et je dois dire que mes affaires financières et d'escroqueries internationales m'ont montré les lacunes et limites des principales juridictions françaises.

Manque de formation, manque de pratique.

Hors Van Ruymbecke, qui connait la finance et la fraude fiscale internationales en France?

Il sera bientôt à la retraite et on lui fait traiter de prétendus détournements de fonds par Dieudonné, une de ces opérations de liquidation de ce comique qui a eu la facheuse idée de stigmatiser la colonisation israelienne en Palestine et ça c'est criminel en France (cf BDS);  aucun problème de texte, interprétation claire, instructions parfaites, volonté de nuire assurée, nos juges sont bien formés.

Par guillot-pars le 11/01/17
Dernier commentaire ajouté il y a 4 années 6 mois

L'IRAN avait acheté 10 porte-conteneurs de 14.000 boites et 6 chimiquiers au groupe coréen Hyundaï.

3 grandes sociétés publiques iraniennes, IDRO, IRISL et NITC, soit le mieux dans les domaines industriel et naval en IRAN, viennent de former une coentreprise avec le groupe Daewoo.

L'objet est de développer des chantiers navals en IRAN capables de satisfaire les besoins de ce pays en pétroliers, porte-conteneurs, chimiquiers,vraquiers etc...

Les Coréens du Sud ont passé la vitesse supérieure en IRAN.

Par guillot-pars le 09/01/17
Dernier commentaire ajouté il y a 3 années 6 mois

Devançant Glencore, encore en discussions, le négociant en produits pétroliers suisse VITOL vient de conclure un prêt avec la Sociéte Nationale Iranienne des Pétroles NIOC.
Ce prêt d'un milliard d'euros ( puisque les ETATS-UNIS interdisent à quiconque l'emploi du dollar avec l'IRAN ) au taux de 8% , sera remboursé par les ventes de pétrole et produits raffinés de la NIOC , société publique, mais aussi d'entités privées iraniennes.

Les entreprises suisses de négoce et de financement ( cf contrats Airbus et Boeing), comme les entreprises italiennes et allemandes, sont en pointe dans le rétablissement de relations ordinaires avec l'IRAN.

Il est intéressant de signaler que General Electric se propose de relancer les entreprises et marques iraniennes Arj et Azmayesh d'électroménager. Les sociétés américaines sont impatientes de reprendre pied en IRAN.

Par guillot-pars le 04/01/17
Dernier commentaire ajouté il y a 4 années 6 mois

Faire de l'IRAN le carrefour ferroviaire de l'EUROPE et de l'ASIE.

Le Parlement iranien le concrétise par une loi permettant d'affecter 1% des revenus pétroliers et gaziers de l'IRAN aux investissements dans le ferroviaire, sommes considérables visant à promouvoir, et des Trains à Grande Vitesse, et le transport de marchandises.

Les Chinois sont bien placés pour le TGV.

Siemens et les Italiens font le forcing pour le reste.

Alstom a du mal.

Le rejet de l'union avec Siemens a été une grave erreur tant dans le transport que dans l'énergie, mais je n'en dirai pas plus dans ce billet.