guillot-pars

Par guillot-pars le 24/04/17
Dernier commentaire ajouté il y a 3 années 3 mois

Le Conseil des Gardiens de la Révolution, sorte de Conseil Constitutionnel en IRAN, a en 4 jours réduit de 1663 à 6 le nombre des candidats à l'élection présidentielle de Mai.

Ce procédé ridiculise et qualifie le régime.

Dans ces candidats il n'y en a que 3 de sérieux: Rohani et 2 conservateurs, le maire de Téhéran et un inconnu représentant le clergé traditionnel.

Le régime entend voir réélire Rohani et joue encore l'ouverture.

L'ancien président Ahmadinejad n'a donc pas été sélectionné, mais il reste en réserve.

Si l'Occident continue à violer ses engagements post-nucléaires, on le ressortira car il a  encore de nombreux soutiens. Nombre d'Iraniens savent ce qu'ils lui doivent en restauration de la fierté nationale , diffusion de la solidarité sociale, modernisation de l'appareil d'Etat.

Par guillot-pars le 21/04/17
Dernier commentaire ajouté il y a 4 années 3 semaines

Les Occidentaux viennent de s'opposer à l'envoi d'une mission d'enquête impartiale à Khan Cheikhoun et à la base aérienne syrienne de Shayrat.

Un rapport du professeur du MIT de Harvard, Postol, met à néant les affirmations sur l'"attaque chimique" de Khan Cheiroun comme il avait démontré l'origine rebelle des attaques chimiques de la Ghouta de 2013.

Mais imperturbablement le régime de François et ses médias incriminent l'Etat syrien.

Honneur soit rendu à ce grand chef d'Etat Bachar El Assad qui défend la SYRIE depuis 6 ans contre les entreprises de l'Occident néocolonial.

Rien ne lui a été épargné, tous les mensonges possibles ont été utilisés, mais il a rassemblé son peuple autour de lui et il libère la SYRIE.

Les Syriens qui ont dû ou cru devoir partir vont pouvoir revenir et rebâtir leur pays.

La FRANCE, qui avait dejà martyrisé la LIBYE, aura du mal à faire entendre ses " valeurs " au peuple syrien.

Mais 140 Etats soutiennent la SYRIE contre l'" Occident " et c'est heureux.

Par guillot-pars le 08/04/17
Dernier commentaire ajouté il y a 4 années 1 mois

 

Une commission d'enquête doit être envoyée en urgence en SYRIE par l'ONU et investiguer sur ce qui s'est passé à Idlib.

Soit M. ASSAD est responsable et ses soutiens devront en tirer les conséquences.

Soit il s'agit d'un montage et les Occidentaux devront se taire.

La situation est trop grave , l'évênement trop net, les postures trop affichées pour que cette enquête soit différée.

 

PS  Je conseille à chacun d'écouter le discours du représentant de la BOLIVIE à l'ONU au lendemain du bombardement américain .

Ses rappels à la Charte et aux opérations montées du passé sont éclairants.

La comparaison avec les propos du régime français actuel , de sa presse coloniale et  des candidats " modérés" à l'élection présidentielle, est édifiante de l'évolution dramatique de l'idéologie française dominante.