guillot-pars

Par guillot-pars le 28/10/20
Dernier commentaire ajouté il y a 6 mois 2 semaines

Je ne reviens pas sur la politique de Lukashenko et de la Biélorussie contre le coronavirus. On enregistre en Biélorussie depuis 8 semaines 4 décès par jour du corona mais cela n'intéresse personne. Pensez, une dictature; que ce pays ait défilé le 9 Mai et manifesté nez à l'air depuis 3 mois n'interroge pas...

Je m'intéresse à la crise entre la France et les pays musulmans.

La publication d'une caricature du prophète fesses à l'air dans Charlie Hebdo, est déclarée normale en France; le blasphème est autorisé; l'insulte au prophète d'une religion de 1,5 milliard d'individus, ne pose pas de problème.

Pas plus d'ailleurs que l'élégante caricature dans le même journal de soeur Emmanuelle robe retroussée, exhibant son sexe.

Par contre Soral, pour avoir publié les conclusions en défense  de son avocat se prend un an ferme de prison.

Ces conclusions expliquaient un dessin publié sur son site critique d'un dessin de Charlie hebdo où l'on voyait la tête de Stromae entourée de membres déchiquetés. Ce dernier dessin était considéré comme normal; pensez, un simple génocide au Rwanda!

Le dessin critique montrait Charlot entouré d'éléments censés être des repésentations de la Shoah, cheveux, souliers etc...

En appel, l'avocat de Soral a été relaxé mais Soral a été condamné pour quelques lignes en défense de son avocat où , parait-il, il ne prenait pas suffisamment en considération la souffrance des déportés.

Nulle indignation, nulle protestation de quiconque.

Car en France un dessin est censuré, parfois condamné,  s'il met en cause la politique de l'extrême droite israélienne de Lebensraum et d'apartheid ou traite de la Shoah même si elle est exploitée aux fins de cette politique (cf le concours de caricatures du Courrier international de Stasbourg ou recemment le rejet du caricaturiste mauritanien )

Voilà où l'on en est en France.

Etonnez-vous que l'Iran vienne de réactiver son concours de caricatures de la Shoah.