Par guillot-pars le 16/02/16

Technimont, Danieli, Les Chemins de fer italiens, Ansaldo, ENI et bien d'autres sociétés italiennes multiplient les contacts et les contrats en IRAN.

PARS ASSOCIATES, conseil régulier des entreprises italiennes, ne sait plus où donner de la tête.

Pendant ce temps là, les Français cherchent à faire repartir leurs voitures.

On se verra peut-être à Téhéran.

Allez CIAO

 

Par guillot-pars le 20/01/14

L'Etat britannique a institué un embargo quasi général contre l'IRAN, en particulier contre les banques iraniennes.

Cet embargo a été déclaré illicite le 19 Juin 2013 par la Cour Suprême britannique puisqu'aucun lien n'a pu être établi entre la banque iranienne Mellat et le nucléaire iranien, seul domaine de licéité internationale de l'embargo (cf articles antérieurs ).

La banque Mellat vient d'introduire un recours contre l'Etat britannique pour perte de chiffre d'affaires à hauteur de 500 millions de sterling.

Par guillot-pars le 18/10/13

Le monde commence à comprendre maintenant que l'affaire de la bombe nucléaire iranienne était un conte narré à l'envie depuis 10 ans.

Il est temps pour les investisseurs de songer à nouveau à cet IRAN, ilot de stabilité et clef du MOYEN-ORIENT.

L'IRAN songe d'ailleurs à eux:

- 100% d'exemption fiscale pour tout investisement étranger dans l'agriculture,

- 80% d'exemption fiscale pendant 20 ans pour tout investissement dans l'industrie et les mines; 100% dans les zones non-développées,

- extension de 20 ans des exonérations fiscales des profits dans les zones franches.

Chers Français, chers Européens, ne soyez pas les derniers, les Américains sont déjà là!

Par guillot-pars le 15/03/13

Malgré les pressions américaines, PAKISTAN, INDE et CHINE s'activent avec l'IRAN :

- le gazoduc d'Assalouyeh ( gisement de Pars Sud en partage avec le QUATAR ) est activement poursuivi sur Karachi. Le Président Zarwari est venu en personne signer à Téhéran. Il a obtenu des cofinancements iraniens et chinois et le consortium d'entreprises irano-pakistanais a démaré le chantier au PAKISTAN.

- l'INDE assure le cargo pétrolier d'IRAN pour continuer ses importations d'IRAN qu'elle paye en riz. Le quasi-monopole assurentiel de Londres sur la fourniture pétrolière a pris fin comme au JAPON, en CHINE et en COREE

l'INDE souhaite que le gazoduc IRAN-PAKISTAN soit poursuivi jusqu'à Delhi.

- la CHINE construit à Gwadar ( au PAKISTAN à la frontière irano-pakistanaise ) un port pétrolier et gazier et une raffinerie pour enlever en particulier les produits iraniens au-delà du détroit d'Ormuz.

L'IRAN exporte depuis Janvier 25 % de plus de pétrole et se sécurise des marchès dans des pays en fort développement qui ont de formidables besoins en énergie.

Par guillot-pars le 20/02/13

La CHINE fait le forcing pour fournir son dernier train à grande vitesse à l'IRAN.

Elle propose les meilleures conditions pour l'établissement d'une première ligne soit avec Mashad, soit avec Ispahan.

L'IRAN est tentée d'accepter cette offre de son premier fournisseur et premier client.

Je rappelle que la CHINE a réalisé le métro de Téhéran et que la RUSSIE va moderniser et étendre les lignes ferrovières ordinaires de l'IRAN , particulièrement pour le fret. Le champ est vaste puisqu'il s'agit de relier la RUSSIE à l'IRAN et au delà au TURKMENISTAN et à l'OUZBEKISTAN

Par guillot-pars le 14/12/12

"Boulevard Voltaire" a interrogé l'ambassadeur d'IRAN à Paris.

Cet ambassadeur, vieux routier de la diplomatie, fait observer 2 choses:

- Combien de temps tiendrait la FRANCE si elle faisait l'objet de l'embargo total subi par l'IRAN? Et dans quel état seraient son système financier et son économie?

Cela relativise singulièrement les propos sur la situation déclarée désastreuse de l'économie iranienne.

- "Vive l'embargo; il nous a permis de redevenir indépendant et de développer toutes nos capacités industrielles" dit-il.

Il est effectif que l'IRAN produit aujourd'hui voitures, hélicoptères, avions, navires, fusées, satellites etc...et développe ses infrastructures routières et ferroviaires en même temps que sa population est logée et instruite. Une indication forte est que la moitié de sa population est connectée à internet. Ce même internet que le régime souhaite controler à l'instar du régime chinois; finalement communistes et mollahs, même combat!

Par guillot-pars le 26/07/12

Je lis les nouvelles du jour:

- plans sociaux multiples en France,

- faillites espagnole et grecque.

1 PERTES DE POSTES:

8000 chez Peugeot dont les pertes financières correspondent à la renonciation au marché iranien, son premier marché export,

5000 chez Alcatel et chez Air France, deux entreprises majeures autrefois en IRAN.

2 LES ECONOMIES ESPAGNOLE ET GRECQUE s'écroulent et on leur a imposé de renoncer au pétrole iranien!

alors M. Hollande finissez-en avec la soumission à l'idéologie américaine; chargez M. Rocard de régler les problèmes avec l'IRAN

( et aussi la question des 75% de taxation, c'est urgent ).

La FRANCE et l'EUROPE ne peuvent plus s'offrir ce petit jeu de la bombe iranienne alors que l'IRAN est la clef de tous les problèmes de la région. Ce petit jeu arrange tous les béllicistes de la terre mais pas la paix du monde ni son retour à la prospérité.

Gérard GUILLOT

Par guillot-pars le 25/02/12

L'IRAN fait face à l'embargo financier décidé par les ETATS-UNIS et leurs satellites.

Il n'utilise plus le dollar ni l'euro.

Il multiplie les accords de troc avec divers pays, notamment le PAKISTAN, l'INDE, l'UKRAINE, échangeant pétrole, gas, électicité, contre diverses céréales.

Le pétrole étant plus cher, l'IRAN n'a aucun mal à fournir de meilleures conditions pour l'obtention de ces céréales.

Conséquence : fortes tensions sur les prix et renchérissement des denrées de base chez nous.

Par guillot-pars le 09/09/11

Le régime iranien se rappelle bien comment il est arrivé au pouvoir : mise à bas d'un pouvoir autocratique laîc par revendication démocratique.

Ce scenario peut se reproduire en Tunisie, en Egypte, en Lybie et peut-être en Syrie.

Les Occidentaux, pouvoirs comme intellectuels, ne tolèrent l'autocratie que lorsqu'elle est soumise à l'Occident et à ses appétits en matières premières.

On a encore vu l'absence de tout soutien aux femmes séoudiennes, l'encouragementà l'écrasement de la revendication bahreinienne.

Il est donc logique que les peuples arabes ayant une revendication islamique et/ou nationaliste se tournent vers l' Iran qui met en application ces principes depuis 30 ans.

Ceci explique l'activisme des Etats-Unis et de leurs affidés contre l'Iran qui est moins une menace par ses armes que par son idéologie.

A voir dans quelques mois où l'on en sera.

Par guillot-pars le 09/09/11

Depuis 6 semaines nombre de boutiquiers font grêve à Téhéran pour obtenir le retrait de la mise en application de la TVA.

Cette mesure avait déja été suspendue il y a un an.

Il est vrai qu'elle est révolutionnaire par ce qu'elle implique en fixation des prix, comptabilité, fiscalité, en deux mots formalisme et controle.

M. Ahmadinejad poursuit sa campagne de vérité des prix.

Son abolition des subsides aux produits de base a été une réussite.

Parviendra-t-il à faire plier les bazari , principaux soutiens du régime?

L'épreuve de force est en cours!