Par guillot-pars le 18/10/13

Le monde commence à comprendre maintenant que l'affaire de la bombe nucléaire iranienne était un conte narré à l'envie depuis 10 ans.

Il est temps pour les investisseurs de songer à nouveau à cet IRAN, ilot de stabilité et clef du MOYEN-ORIENT.

L'IRAN songe d'ailleurs à eux:

- 100% d'exemption fiscale pour tout investisement étranger dans l'agriculture,

- 80% d'exemption fiscale pendant 20 ans pour tout investissement dans l'industrie et les mines; 100% dans les zones non-développées,

- extension de 20 ans des exonérations fiscales des profits dans les zones franches.

Chers Français, chers Européens, ne soyez pas les derniers, les Américains sont déjà là!

Par guillot-pars le 30/08/13

CHINE,INDE et EMIRATS sont aujourd'hui les principaux importateurs et exportateurs de l'IRAN.

Les EMIRATS sont surtout des transitaires.

L'IRAN commerce donc principalement avec l'Asie en dépit de toutes les difficultés : financières avec l'INDE; qualité avec le blé indien et pakistanais; embargo illicite occidental.

Les ventes de matières premières ( gaz, pétrole, alumine, électricité, acier, métaux etc ) sont dèsormais redirigées.

Pareillement les investissements; en particulier CHINE et INDE souhaitent profiter de l'IrPak, le gazoduc irano-pakistanais.

La réorientation des échanges est très engagée et l'EUROPE aura du mal à revenir dans le jeu; les Américains qui vendent sans problême leurs équipements électroniques et télématiques et bien d'autres choses, directement et indirectement, n'auront pas ce souci .

Par guillot-pars le 27/06/13

Un parlementaire français s'inquiète de l'accroissement des sanctions occidentales contre l'IRAN, en particulier celles concernant l'automobile.

En effet RENAULT est visé.

L'exécutif français n'a pas compris que les ETATS-UNIS sauvegardent toujours leurs intérêts.

Le marché iranien de l'automobile était aux 3/4 français.

Tant pis pour nous.

EUTELSAT qui représente si bien la liberté d'expression dans le monde, a décidé de supprimer la diffusion des chaines de télévision iraniennes en Anglais. Encore un bon point pour la FRANCE.

Pendant ce temps les ETATS-UNIS accroissent fortement leurs ventes de produits médicaux, alimentaires, electroniques etc... à l'IRAN.

Les Iraniens contemplent en outre le ballet de nos politiques de tous bords à DOHA.

Ils sourient quand on leur dit qu'on se bat pour la démocratie en SYRIE.

Je ne suis pas sur que M. ROHANI nous prendra au sérieux.

Par guillot-pars le 25/02/13

M. Obama vient d'avouer que M.Ahmadinejad avait bien été élu en 2009 et M. Hans Blix , responsable de l'AIEA à l'époque, a déclaré il y a peu qu'il n'y avait pas eu d'atome militaire en IRAN !

Il est clair que les Américains veulent trouver un accord avec l'IRAN, pays pivot de la région dont l'accord est nécessaire au règlement de toutes les crises locales.

M. Kerry est là pour ça et le départ de l'actuel président iranien est une opportunité pour eux.

Ils ont souffert avec M. Ahmadinejad, grand nationaliste et grand réformateur iranien qui a fait de son pays un modèle de développement.

Ils espèrent qu'un conservateur à la sauce séoudienne ou golfique sera élu à sa place et apportera les aménagements habituels: rigueur des moeurs contre capitalisme financier ; en bref tout ce que l'on voit chez nos bons alliés d'ARABIE SEOUDITE et du Golfe, là où toute démocratie est bannie , toute contestation sanctionnée , tout droit social exclu , sans que nos bonnes ames élèvent la voix.

L'IRAN a un modèle français dans sa structure comme dans son droit : centralisation de l'Etat, entreprises publiques , droits sociaux forts tant en droit du travail qu'en sécurité sociale.

Les entreprises françaises se mouvaient à l'aise en IRAN et ne seront pas plus dépaysées aujourd'hui.

Nous avons des socialistes au pouvoir et un ministre des affaires étangères qui s'occupe d'économie. Si l'on était resté resté quelque peu gaulliste en politique étrangère, on aurait pu sauver Doux, Pétroplus et Peugeot entre autres.

Il est grand temps de reprendre langue avec un pays dont le régime n'est pas pire que bien d'autres même si l'on peut parfaitement le critiquer dans ses principes.

Je sais, c'est dur, car ce régime se prétend vertueux et pour sauver nos entreprise nos autorités préfèrent solliciter Maurice Taylor.

Tiens je pourrais proposer aux autorités iraniennes le site de Goodyear Nord. Chiche...

Par guillot-pars le 20/02/13

La CHINE fait le forcing pour fournir son dernier train à grande vitesse à l'IRAN.

Elle propose les meilleures conditions pour l'établissement d'une première ligne soit avec Mashad, soit avec Ispahan.

L'IRAN est tentée d'accepter cette offre de son premier fournisseur et premier client.

Je rappelle que la CHINE a réalisé le métro de Téhéran et que la RUSSIE va moderniser et étendre les lignes ferrovières ordinaires de l'IRAN , particulièrement pour le fret. Le champ est vaste puisqu'il s'agit de relier la RUSSIE à l'IRAN et au delà au TURKMENISTAN et à l'OUZBEKISTAN

Par guillot-pars le 17/02/13

L'IRAN est le 12ème producteur d'automobiles dans le monde.

C'était le premier marché extérieur de Peugeot avec de l'ordre de 500.000 véhicules par an fournis. On a jugé intelligent de lui faire violer ses contrats et de cesser toute fourniture. La conséquence est vite tombée: 2 sites sinistrés, plus de 4 milliards de pertes et ce n'est pas fini. D'aucuns glosent sur la responsabilité de la famille Peugeot pour ne pas avoir ouvert son capital, pas ceci pas celà, mais se priver de son premier marché mondial, rien; l'étouffoir idéologique marche bien . Imaginez Volkswagen privée de son marché chinois...

Dieu merci, tout va bien pour Renault en IRAN. Les autorités iraniennes se félicitent de ses projets d'accroissement de sa production. Renault y vend les Logan sous le nom de Tondar mais sous son logo . Les Iraniens les apprécient et tout va bien pour Renault.

Quant à la cohérence de la politique française...

Par guillot-pars le 18/01/13

La Commission des Sanctions de l'ACP, l'Autorité de Controle Prudentiel des Banques, a sanctionné le 27 Novembre 2012 la succursale parisienne de la grande banque iranienne TEJARAT et un de ses dirigeants pour violations des règles européennes de gel des fonds et d'information sur opérations suspectes.

Tout y passe : le nucléaire le financier, le terrorisme, le blanchiment, les équipements, les assureurs, les transporteurs, quelques euros.

En un mot l'état de guerre non militaire est déclaré et il est absolu, foin d'humanitaire, médical, alimentaire...

On comprend que les banques françaises ne fassent plus aucune opération ayant à voir de près ou de loin avec une entité iranienne.

On peut aussi comprendre que les autorités iraniennes ne veuillent pas discuter avec un Etat ayant ces pratiques hostiles.

Il est interessant de constater qu'un des griefs avait trait à une opération avec la banque iranienne SINA.

La Cour Européenne de Justice a en effet condamné les autorités européennes à retirer cette banque de la liste des entités sous embargo ( cf article récent ).

Par guillot-pars le 16/01/13

M. Ahani, par ailleurs ambassadeur de l'IRAN en FRANCE, a présenté ses lettres de créances au prince Albert de Monaco.

Le prince s'est félicité de l'ouverture de cette ambassade par l'IRAN dans son pays.

Il a souligné l'importance de l'IRAN dans la sphère internationale et souhaite développer des liens avec ce pays.

MONACO prend donc ses distances avec la FRANCE en matière diplomatique, c'est indéniable.

Je rappelle que l'IRAN préside le Mouvement des Non-Alignés qui regroupe près de 130 Etats pendant les 3 prochaines années.

Gérard GUILLOT

PARS ASSOCIATES

Par guillot-pars le 14/12/12

"Boulevard Voltaire" a interrogé l'ambassadeur d'IRAN à Paris.

Cet ambassadeur, vieux routier de la diplomatie, fait observer 2 choses:

- Combien de temps tiendrait la FRANCE si elle faisait l'objet de l'embargo total subi par l'IRAN? Et dans quel état seraient son système financier et son économie?

Cela relativise singulièrement les propos sur la situation déclarée désastreuse de l'économie iranienne.

- "Vive l'embargo; il nous a permis de redevenir indépendant et de développer toutes nos capacités industrielles" dit-il.

Il est effectif que l'IRAN produit aujourd'hui voitures, hélicoptères, avions, navires, fusées, satellites etc...et développe ses infrastructures routières et ferroviaires en même temps que sa population est logée et instruite. Une indication forte est que la moitié de sa population est connectée à internet. Ce même internet que le régime souhaite controler à l'instar du régime chinois; finalement communistes et mollahs, même combat!

Par guillot-pars le 24/10/12

PEUGEOT est en souffrance.

Les lecteurs de mon blog ne peuvent s'en étonner.

Le pouvoir politique et cet extraordinaire allié qu'il lui a trouvé, GM, lui ont enjoint de ne plus livrer son premier marché export, l'IRAN.

On a l'audace aujourd'hui de fustiger cette entreprise dont l'aura au MOYEN-ORIENT était formidable.

Il est vrai que depuis l'affaire mexicaine jusqu'à l'affaire syrienne on a pu voir les compétences de notre diplomatie.

IRAN KHODRO, 13ème producteur mondial , a subi une baisse de 40% de sa production ces 6 derniers mois mais accroit dèsormais le nombre de ses produits propres et les Chinois et Coréens se proposent. En vérité IRAN KHODRO a plus le souci des incidents de sa filiale à Dakar et les dommages et intérêts qu'elle obtiendra , fragiliseront Peugeot ; enfin sans doute GM d'ici là!