Par guillot-pars le 02/10/16

Le Guide Khamenei a reçu l'ancien Président Ahmadinejad et l'a dissuadé d'être candidat en Mai 2017 à la Présidence de la République.

Il lui a dit qu'il était trop clivant.

Le pouvoir joue donc la conciliation avec l'Occident mais qui sait si les ETATS-UNIS maintiennent leur embargo financier et industriel ? 

RENAULT vient de signer un important projet de construction d'usine de 150.000 véhicules et d'établissement d'un réseau de distribution en IRAN avec son partenaire financier iranien IDRO.

Renault était resté en IRAN à l'inverse de PSA. Il est récompensé par ce partenariat majeur. On cause "Renault" en IRAN même si les produits sont Dacia!

Par guillot-pars le 27/06/16

118 avions civls pour Airbus en Janvier.

109 avions civils pour Boeing en Juin.

Mais le Trésor américain s'oppose à l'exécution du contrat Airbus en raison de la présence de plus de 10% de composants américains dans ses produits.

Le Trésor américain s'opposera-t-il également au contrat iranien de Boeing ?

A voir. On est en matière civile et non militaire. On peut cependant appécier la dépendance européenne à la politique américaine et le relatif de la concurrence internationale puisque chaque société doit s'interroger avant de négocier avec l'IRAN sur la composition de ses produits et, pire encore, si un de ses personnels n'est pas américain qui pourrait être mis à risque de ce fait.

Par guillot-pars le 13/04/16

L'Occident nèoconservateur n'a pas pour habitude de respecter les autres Etats.

Preuve encore avec son refus de normaliser les relations financières avec l'IRAN.

Les ETATS-UNIS refusent l'emploi du dollar tout en autorisant Boeing à négocier plus de 100 avions. Seront-ils payés en euros? chiche!

L'ITALIE refuse ce chantage. M. Renzi en visite 2 jours à Téhéran a organisé un mégafinancement  d'investissements en IRAN par l'égale de la CDC et leur garantie par l'égale de la Coface.

Les Allemands s'accrochent par leurs banques régionales et reprennent leurs positions industrielles.

Quant aux Français , l'aveuglement de leur Etat prosalafiste les paralyse. Je ne les vois pas à Téhéran où les vacances de Nouvel An ont pris fin.

Par guillot-pars le 20/02/16

Les entreprises américaines piaffent d'impatience.

Boing a obtenu une licence pour vendre ses avions à l'IRAN.

General Electric veut fournir ses centrales et opérer dans le pétrole et le gaz.

Apple veut ouvrir 2 boutiques à Téhéran.

Les autorités iraniennes discutent médicaments et technologies avec les filiales européennes d'entreprises américaines .

Car les autorités états-uniennes sont toujours partagées entre les affaires et leurs vieux slogans de terrorisme et changement de régime.

Mais la pétaudière moyen-orientale nécessite de réagir vite. 

Moi je vois bien une conférence Obama Poutine Rouhani à Téhéran en Septembre pour régler l'essentiel . Cà aurait de la gueule et la paix y gagnerait .

Irréaliste? pourquoi donc?

Par guillot-pars le 16/02/16

Technimont, Danieli, Les Chemins de fer italiens, Ansaldo, ENI et bien d'autres sociétés italiennes multiplient les contacts et les contrats en IRAN.

PARS ASSOCIATES, conseil régulier des entreprises italiennes, ne sait plus où donner de la tête.

Pendant ce temps là, les Français cherchent à faire repartir leurs voitures.

On se verra peut-être à Téhéran.

Allez CIAO

 

Par guillot-pars le 07/02/16

PSA avait quitté brutalement son premier marché à l'export en 2012. 

PSA indemnise donc Iran Khodro ex Iran National pour reprendre sa place et conclure de nouveaux accords.

Les banques françaises hésitent à revenir en IRAN parce que la FRANCE n'a pas rejeté le diktat américain de la soumission au droit et à la justice des ETATS-UNIS  en cas d'usage du dollar dans la transaction. Elles quémandent des assurances aujourd'hui et prennent du retard.

Mais cela favorise les transactions en euros. Les ETATS-UNIS se sont tirés une balle dans le pied. Nul ne doit utiliser le dollar , c'est une monnaie nationale et non internationale , au service des seuls intérêts américains.

Les Européens devraient aussi interdire le rachat de Visa Europe par Visa US sous peine  encore de passer sous le joug américain.

Mais qui a  cette réflexion au jour de ces négociations discrètes d'unité de marchés. Les Bretons peut-être...

Par guillot-pars le 28/01/16

La FRANCE reçoit M. Rouhani, l'homme sourire qui symbolise la nouvelle politique iranienne et l'éclat de l'IRAN actuel.

Cet IRAN appuyé sur ses grands alliés russe et chinois, domine désormais les débats au PROCHE-ORIENT.

L'IRAK, la SYRIE, le LIBAN lui doivent leur rétablissement.

La PALESTINE ne peut compter que sur l'IRAN pour contraindre ISRAEL à un règlement.

La FRANCE fait pale figure avec ses entreprises coloniales et déstabilisatrices en LIBYE et en SYRIE qui ont eu pour effet de mettre en péril l'EUROPE par les flots de réfugiés provenant des zones de conflits.

Mais l'IRAN saura pardonner au nom des belles lettres et de l'équilibre des nations, cette notion si étrangère aux responsables occidentaux.

 

Par guillot-pars le 06/01/16

Les coloniaux américains et français , si prompts à dénoncer et écraser les pouvoirs laics arabes , font profil bas devant l'exécution de Nimr Al Nimr.

Toujours la même antienne factice , sunnisme / chiisme etc... alors qu'il s'agit de souveraineté politique et d'indépendance nationale.

La FRANCE continue à se déshonorer dans ses soutiens aux pires régimes de la région hostiles à toute émancipation.

Mais il est heureux que la SYRIE et l' IRAK se réconstituent grace à Poutine et l'IRAN et que désormais le vers de Daech soit dans le fruit de la SAOUDIE.

La FRANCE, elle, a quelque souci à se faire quant à la pérénnité de ses contrats en SAOUDIE et à la prospérité de ses affaires en IRAN.

 

Par guillot-pars le 24/11/15

J'ai besoin de me détendre et je crois que les Français commencent à comprendre l'ignominie des actions de la FRANCE en LIBYE , en SYRIE , au YEMEN au bénéfice des pires régimes séoudien, qatarien et turc.

Mes amis chinois offrent une perspective. Ils proposent une connexion ferroviaire entre Pékin et Téhéran par TGV, resuscitant la Route de la Soie par un train rapide passant par Ouroumshi, Almaty, Tachkent, Ashgabat.

Formidable projet qui, la paix revenue, permettra de relier ensuite Téhéran à Bagdad, Palmyre, puis la TURQUIE et l'EGYPTE.

4,4 milliards d'individus sont concernés.

Aujourd'hui l'ASIE CENTRALE communique avec l'EUROPE par Moscou; demain elle pourra communiquer par le PROCHE-ORIENT.

IMAGINE    ALL   THE PEOPLE ....

Par les temps qui courent, pareil projet fait passer une brise rafraichissante.

Gérard GUILLOT

Par guillot-pars le 30/10/15

l'IRAN a été convié à Vienne.

ENFIN les objectifs de paix au PROCHE-ORIENT pourront être poursuivis contre les manoeuvres occidentales qui y ont semé la terreur depuis 4 ans.

ENFIN Daesh pourra être réduit.

Non seulement les autorités légitimes syriennes et irakiennes pourront être rétablies, mais ENFIN les droits de la PALESTINE et des Palestiniens seront défendus.

On n'a pas fini d'entendre parler de l'IRAN.