Par guillot-pars le 30/08/13

CHINE,INDE et EMIRATS sont aujourd'hui les principaux importateurs et exportateurs de l'IRAN.

Les EMIRATS sont surtout des transitaires.

L'IRAN commerce donc principalement avec l'Asie en dépit de toutes les difficultés : financières avec l'INDE; qualité avec le blé indien et pakistanais; embargo illicite occidental.

Les ventes de matières premières ( gaz, pétrole, alumine, électricité, acier, métaux etc ) sont dèsormais redirigées.

Pareillement les investissements; en particulier CHINE et INDE souhaitent profiter de l'IrPak, le gazoduc irano-pakistanais.

La réorientation des échanges est très engagée et l'EUROPE aura du mal à revenir dans le jeu; les Américains qui vendent sans problême leurs équipements électroniques et télématiques et bien d'autres choses, directement et indirectement, n'auront pas ce souci .

Par guillot-pars le 08/07/13

Ainsi qu'évoqué dans des articles précédents, une formidable reconfiguration des routes et transports se met en place

rapidement dans une liaison Sud-Nord à l'Est de l'IRAN.

- la CHINE développe Gwaidar à la frontière Sud du PAKISTAN.

- l'INDE développe Chabahar à 70 km de là .

- une liaison Chabahar - Mashad de 1000 km est en cours.

- l'IRAN vient de terminer la ligne de Gorgan ( près de Mashad ) vers le TURKMENISTAN. Cette ligne doit se poursuivre sur le KAZAKHSTAN, la RUSSIE et la CHINE.

A l'issue de ces réalisations, l'IRAN sera le carrefour Est-Ouest, Nord-Sud de toute l'Asie centrale.

Par guillot-pars le 11/04/13

L'IRAN, 17 ème puissance économique mondiale.

Je dois avouer que pratiquant l'IRAN depuis 1977 je n'aurais jamais imaginé que l'économie iranienne aurait pu parvenir à la capacité industrielle qui est la sienne aujourd'hui.

Puissance marchande, économie d'intermédiaires il y a 35 ans, l'IRAN a certes bénéficié de ses ressources pétrolières et gazières;

mais il en a fait un bon usage dans le cadre des embargos des ETATS-UNIS et de leurs affidés par un développement autocentré dans tous les secteurs d'activité.

Il y a eu récemment une compétition de robots footballeurs à Téhéran qui manifestait le niveau des avancées technologiques du pays.

En matières nucléaire, astronautique, informatique, télématique, les jeunes iraniens sont parfaitement formés et avancent à grands pas.

Le régime iranien est certes théocratique ( la GRANDE-BRETAGNE aussi ! ) mais, s'il a des moeurs conservateurs, il favorise les progrès de la science.

En celà il aurait pu être un modèle pour les révolutions arabes mais l'antagonisme chiites/sunnites, l'animosité de nos amis wahabites et associés, l'absence de clergé chez les sunnites , n'y conduisent pas.

Gérard GUILLOT

Par guillot-pars le 25/02/13

M. Obama vient d'avouer que M.Ahmadinejad avait bien été élu en 2009 et M. Hans Blix , responsable de l'AIEA à l'époque, a déclaré il y a peu qu'il n'y avait pas eu d'atome militaire en IRAN !

Il est clair que les Américains veulent trouver un accord avec l'IRAN, pays pivot de la région dont l'accord est nécessaire au règlement de toutes les crises locales.

M. Kerry est là pour ça et le départ de l'actuel président iranien est une opportunité pour eux.

Ils ont souffert avec M. Ahmadinejad, grand nationaliste et grand réformateur iranien qui a fait de son pays un modèle de développement.

Ils espèrent qu'un conservateur à la sauce séoudienne ou golfique sera élu à sa place et apportera les aménagements habituels: rigueur des moeurs contre capitalisme financier ; en bref tout ce que l'on voit chez nos bons alliés d'ARABIE SEOUDITE et du Golfe, là où toute démocratie est bannie , toute contestation sanctionnée , tout droit social exclu , sans que nos bonnes ames élèvent la voix.

L'IRAN a un modèle français dans sa structure comme dans son droit : centralisation de l'Etat, entreprises publiques , droits sociaux forts tant en droit du travail qu'en sécurité sociale.

Les entreprises françaises se mouvaient à l'aise en IRAN et ne seront pas plus dépaysées aujourd'hui.

Nous avons des socialistes au pouvoir et un ministre des affaires étangères qui s'occupe d'économie. Si l'on était resté resté quelque peu gaulliste en politique étrangère, on aurait pu sauver Doux, Pétroplus et Peugeot entre autres.

Il est grand temps de reprendre langue avec un pays dont le régime n'est pas pire que bien d'autres même si l'on peut parfaitement le critiquer dans ses principes.

Je sais, c'est dur, car ce régime se prétend vertueux et pour sauver nos entreprise nos autorités préfèrent solliciter Maurice Taylor.

Tiens je pourrais proposer aux autorités iraniennes le site de Goodyear Nord. Chiche...

Par guillot-pars le 20/02/13

La CHINE fait le forcing pour fournir son dernier train à grande vitesse à l'IRAN.

Elle propose les meilleures conditions pour l'établissement d'une première ligne soit avec Mashad, soit avec Ispahan.

L'IRAN est tentée d'accepter cette offre de son premier fournisseur et premier client.

Je rappelle que la CHINE a réalisé le métro de Téhéran et que la RUSSIE va moderniser et étendre les lignes ferrovières ordinaires de l'IRAN , particulièrement pour le fret. Le champ est vaste puisqu'il s'agit de relier la RUSSIE à l'IRAN et au delà au TURKMENISTAN et à l'OUZBEKISTAN

Par guillot-pars le 07/02/13

Le 5 Février M. Joe Biden déclare vouloir négocier avec l'IRAN.

Mais le 6 Février les ETATS-UNIS serrent leur embargo:

- en demandant aux acheteurs de pétrole iranien de sequestrer le prix de vente,

- et en allongeant la liste des Iraniens sanctionnés pour violation des droits de l'homme.

M. Khamenei a bien compris que le nucléaire n'est que prétexte et que c'est le régime qui est visé.

On peut faire confiance aux Iraniens pour exiger le 26 Février à Almaty

- la dénucléarisation du Moyen-Orient

-le respect des droits de la PALESTINE

Madame Clinton étant partie, M. Obama a les coudées plus franches pour faire respecter le droit.

Par guillot-pars le 28/01/13

La CHINE et la COREE DU SUD, outre l'ARMENIE, la TURQUIE et bien d'autres réachètent de fortes quantités de pétrole, gaz et condensats pétroliers à l'IRAN.

La CHINE doit livrer prochainement à l'IRAN 12 superpétroliers pour faire face aux commandes enregistrées .

TOTAL vient de réactiver un vieux contrat pétrolier avec l'IRAN passé par le canal d'une coentreprise coréenne puisque par rétorsion l'IRAN a interdit toute fourniture de gaz et de pétrôle à l'EUROPE.

Les affaires reprennent donc sauf pour DUBAÏ qui souffre terriblement de la baisse de ses échanges avec l'IRAN.

Par guillot-pars le 30/11/12

Aujourd'hui sur RFI Chakeba HASHEMI , franco-afghane et persane dans l'âme, raconte son histoire et son combat pour les femmes afghanes.

Passionnant témoignage, si illustratif de ces femmes ardentes, farouches et déterminées à promouvoir les femmes en AFGHANISTAN comme en IRAN.

Je rappelle qu'en 1979 des milliers d'Iraniennes défilaient à Téhéran pour défendre leurs droits et pendant ce temps là, sans un mot pour elles, des journalistes européennes se couvraient pour interviewer Khomeiny.

Je rappelle encore que le QATAR a ouvert un bureau de représentation des Taliban à Doha.

Lisez le livre de Chakeba Hashemi " L'insolente de Kaboul" et ayez une pensée pour les femmes d'Afghanistan, du Qatar et d'Arabie séoudite, nos bons alliés.

Gérard GUILLOT

Par guillot-pars le 24/10/12

PEUGEOT est en souffrance.

Les lecteurs de mon blog ne peuvent s'en étonner.

Le pouvoir politique et cet extraordinaire allié qu'il lui a trouvé, GM, lui ont enjoint de ne plus livrer son premier marché export, l'IRAN.

On a l'audace aujourd'hui de fustiger cette entreprise dont l'aura au MOYEN-ORIENT était formidable.

Il est vrai que depuis l'affaire mexicaine jusqu'à l'affaire syrienne on a pu voir les compétences de notre diplomatie.

IRAN KHODRO, 13ème producteur mondial , a subi une baisse de 40% de sa production ces 6 derniers mois mais accroit dèsormais le nombre de ses produits propres et les Chinois et Coréens se proposent. En vérité IRAN KHODRO a plus le souci des incidents de sa filiale à Dakar et les dommages et intérêts qu'elle obtiendra , fragiliseront Peugeot ; enfin sans doute GM d'ici là!

Par guillot-pars le 02/08/12

Pour vous changer des contes nucléaires et films américains en tous genres allez voir " Les enfants de Belleville" d'Asghar FARHADI.

Encore un film superbe de ce réalisateur iranien, auteur de "La séparation", film primé et encensé partout dans le monde.

Déjà ancien ( son deuxième ) ce film illustre la société iranienne traditionnelle.

Il plaira d'autant plus au juriste qu'il tourne autour de la loi du talion, ses bases, sa complexité, ses conséquences.

Une pure merveille pour les avocats et les moralistes!

Et puis voyez " La part des anges" de Ken LOACH. La première partie du film rejoint curieusement celle des "Enfants de Belleville".

Il y a en chacun de ces films un agent de probation formidable. Les spécialistes et amateurs de la justice des mineurs seront aux anges ( en totalité! ).

Et s'il pleut pendant ces vacances, voyez et revoyez " la séparation", " la fête du feu", " à propos d'Elli". QUE DU BONHEUR!

MOBARAK