Jan
20
I - DROIT INTERNATIONAL Droits de la contrefaçon : les succès judiciaires de Gucci en Chine et aux USA

Droits de la contrefaçon : les succès judiciaires de Gucci en Chine et aux USA

Un tribunal chinois a estimé que la marque et des parties liées s'étaient rendues coupables de contrefaçon

et de concurrence déloyale envers Gucci, qui rapporte ce jugement. La Cour intermédiaire de Nanjing a "rendu un

message fort contre ces organisations qui violent les lois chinoises sur la propriété intellectuelle", écrit la filiale de

Kering (ex-PPR). http://www.boursier.com/actualites/economie/gucci-parvient-a-faire-conda...

21938.html

La justice américaine a accordé quant à elle 144 millions de dollars de dommages et intérêts au groupe de luxe Gucci,

qui avait porté plainte en mai 2013 devant ce tribunal fédéral de Floride contre trois sociétés opérant des sites

internet dans de nombreux pays, en soulignant "la récente explosion des contrefaçons sur internet". Le juge

William P. Dimitrouleas, du tribunal fédéral pour le sud de la Floride, a interdit le 16/10/2013 aux sites incriminés

toute "fabrication, importation, promotion, distribution, vente ou offre de vente" de contrefaçons de GUCCI (US) et a

ordonné que lui soient transférés 155 noms de domaines qui vendaient des contrefaçons de ses produits sur

internet. En effet, ces sites intégraient quasiment tous le nom Gucci dans leur adresse, copiaient pour certains les

campagnes publicitaires du groupe, les images de ses produits, ses logos, et des détails récupérés sur les sites

officiels de Gucci.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA