Sep
16
Le terminal trois de l'aéroport Ben-Gourion en Israël

Les hommes attendaient près du poste frontière du nouveau terminal trois de l'aéroport Ben-Gourion en Israël. Une femme à côté pleurait: "Je ne partirai pas sans mon mari", gémissait-elle! Celui-ci, qui avait quitté Israël il y a plus de 40 ans, et qui n'y était pas retourné depuis, avait été tragiquement retrouvé par son passé: malgré son passeport français et sa nationalité française, c'était bien lui, Shlomoh Cohen, détenteur d'une carte d'identité israélienne sous le numéro 015774172, qui avait été interdit de sortie du territoire par ordonnance du juge de l'exécution, sur la demande de son créancier, pour une dette qui s'élevait à l'époque, 40 ans plus tôt, à la somme de 43 lires.

Comme lui, ils étaient des dizaines à attendre près du poste frontière, une réponse favorable, un sourire, la clémence peut-être, des nouveaux Dieux du terminal trois de l'aéroport Ben-Gourion, les gardes frontières de l'Etat hébreu, qu'ils daignent bien les laisser passer rejoindre leurs familles, prendre leur avion ; mais ces gardes frontières, de jeunes filles policières en général, au regard froid, placide et taciturne, à qui "on ne la faisait pas", demeuraient insensibles aux plaidoyers des hommes qui gémissaient: "Laissez moi partir, je dois subir une oprération urgente en France"; mais rien n'y fit! La loi était la loi et l'ordinateur ne mentait jamais. L'ordre d'interdiction de sortie du territoire était bien valide, issu par l'honorable juge du tribunal de l'exécution de Petch Tikvah, le juge Abraham Jacob. La valise de Shlomoh Cohen sera donc descendu du vol IZ 743 de la compagnie d'aviation israélienne "Arkia", le billet annulé et Shlomoh Cohen, dont l'identité israélienne avait été découverte malgré la présentation de son passeport français, ne retrouvera probablement plus jamais la France ni ses enfants là-bas puisque, entre temps, la dette s'élevait maintenant à plus de 560,000 shekels soit près de 100,000 euros, qu'il était dans l'impossibilité la plus absolue de payer.

"C'est bien fait pour toi", lâcha comme malgré elle une jeune policière, qui ne connaissait certainement pas encore la vie, ses difficultés, ses contours, ses surprises, souvent si imprévisibles, imbue qu'elle était de ses certitudes à elle, qui s'arrêtaient à ce qui apparaissait sur l'écran de l'ordinateur, juste devant elle. "Tu aurais dû payer tes dettes"! martela-t-elle encore un peu plus, sans la moindre contrition, sans le moindre sentiment. Et la femme de Shlomoh Cohen, non loin de là, qui gémissait encore un peu plus : "Mais ce sont les fêtes de Roch Achanah, la nouvelle année juive, pourquoi faites vous celà, pourquoi êtes vous si durs envers vos frères"? Mais rien n'y fit!

Le vol de Shlomoh Cohen et de sa femme Soucha était déjà parti.

"Au suivant", retorqua la jeune fille au regard d'acier!

Commentaires

Nom: 
alice
Site: 
http://

bravo pour votre démarche.

alice

Nom: 
Avital
Site: 
http://

Je trouve intolérable qu'Israël puissent interdire la sortie d'un individu pour une dette et qui plus est une dette datant de 40 ans!!!

J'aimerais faire une visite en Israël m'étant réinstallée en Europe voilà 5 ans.

Mais ayant vécu plusieurs années en Israël et sachant la complexité de la bureaucratie, je crains d'avoir ce type de mauvaise surprise.

Ce qui complique les choses c'est qu'il n'y a pas moyen de se rayer du registre national et qu'il n'y a pas moyen non plus de communiquer une adresse officielle à l'étranger.

Les israéliens exigent une adresse en Israël faute de quoi ma dernière adresse en Israël sera considérée comme adresse officielle à laquelle les instances peuvent m'envoyer du courrier.

Dans mon cas, comme je n'ai pas de famille en Israël qui puisse s'occuper de mon courrier, je ne peux donc pas recevoir d'information concernant un éventuel problème...

J'ai pris contact avec plusieurs instances pour vérifier ma situation mais je ne suis pas rassurée.

Y a-t-il un moyen de savoir avec certitude qu'on ne va pas m'empêcher de ressortir du pays?

Y'a-t-il un émail ou un numéro de téléphone auquel je puisse vous joindre?

Nom: 
Avital
Site: 
http://

Oups, je n'avais pas compris que sous la rubrique "titre" il s'agissait en fait du "sujet"; j'ai cru que "titre" referait à Madame, Mademoiselle ou Monsieur :-S..

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA