Mar
01
E-BARREAU : Au secours, je me noie sous les mails.....!

Pour un bonne compréhension de ce qui va suivre, ma spécialité professionnelle ne m'oblige pas à une utilisation intensive du RPVA avec le TGI dès lors que la Chambre qui m'intéresse le plus est exclue de la convention locale. Et notre RPVA-TGI à Marseille se limite au plus simple : que des échanges de mails avec le Greffe, pas de dépôt de conclusions ni de placement de dossier.

Ceci étant dit, depuis le 1° janvier 2012 et pour le RPVA-CA, la dématérialisation est totale et on voit in vivo comment fonctionne la dématérialisation complète des procédures.

J'ai régularisé deux appels depuis hier en me constituant aux lieu et place de mon ancien Avoué : il m'a fallu m'y reprendre à trois fois pour deux dossiers.

Pour le premier d'entre eux, la procédure était plus avancée : j'ai donc régularisé ma constitution aux lieu et place, communiqué mes conclusions récapitulatives n° 2 et communiqué mon bordereau de pièces auquel j'ai joint dans le même fichier toutes les pièces ( 3,7 Mo ).

J'ai reçu HUIT (8) mails pour m'accuser réception de mes trois envois ( il y a eu deux doublons !) et je dois encore recevoir TROIS (3) autres mails de la greffière. Sous reserves d'éventuels doublons...

Pour le second, seule la déclaration d'appel avait été faite par l'Avoué mais j'ai procédé aux mêmes opérations : Constitution, conclusions, pièces communiquées.

Là, j'ai reçu HUIT (8) mails aussi mais y compris les deux mails de la Greffière REFUSANT MES ENVOIS...

J'ai cherché l'erreur et me suis aperçu que le numéro que je croyais être le numéro de RG était en réalité le numéro de la déclaration d'appel : 11/21175 au lieu de 11/16542.

J'ai donc recommencé toutes les opérations et là j'ai encore reçu ONZE (11) nouveaux mails y compris les réponses de la Greffière.

Ouf ! J'y suis arrivé....

Sauf que ma boite mail est saturée, inondée, illisible. Rendez vous compte : TRENTE (30) MAILS pour deux malheureux appels.....

C'est du n'importe quoi ....!

Je le dis tout net : le système tel qu'il est conçu par la plateforme "e-barreau" est ABSOLUMENT IMPOSSIBLE A GERER.

Que la plateforme "e-barreau" ait besoin de faire des vérifications pour "tracer" les opérations du Greffe, je le conçois. Mais que pour autant l'Avocat reçoive toutes les informations, tous les mails, est une véritable hérésie.

On voudrait dégouter tous les Avocats de l'informatique qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

Au demeurant, j'éprouve personnellement de réelles des difficultés à gérer tout ces mails.

Le plus grave est que les informaticiens vous disent qu'il suffit de jeter tous les mails inutiles après avoir vérifié que la Greffière àa bien accusé réception de votre envoi.

Facile à dire mais pour y arriver, quel travail de romain !

Un vieux principe s'impose : TROP D'INFORMATION TUE L'INFORMATION.

Arrêtez ce tsunami de mails..... C'est illisible.

Commentaires

.. il y en a bien un qui doit être la preuve de l'existence de l'acte, ou qui peut en tenir lieu, on ne sait jamais ...

Donc : prudence !

Et surtout, le bon avocat devient celui qui n'a que peu de dossiers, autrement, ça devient ingérable !

...devant la Cour génère ...QUATRE mails (dont un doublon).

Ce n'est pas possible.....!

Nom: 
Creativedev
Site: 
http://www.creativedev-madagascar.com

Bon courage!

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA