Mar
26
METZ et la CONFERENCE REGIONALE DU GRAND-EST se révoltent......!

Chacun sait que la révolte contre le boitier NAVISTA sponsorisé par le CNB est venue de MARSEILLE.

C'est le Barreau de MARSEILLE qui, après avoir obtenu la désignation d'un Expert pour examiner la solution "nomade et mutualisée", d'abord au travers de la Conférence des Cents puis grâce à l'action efficace de la Conférence des Bâtonniers présidée par le Bâtonnier Alain POUCHELON, a fait la démonstration qu'une connexion sans boitier NAVISTA était possible pour 1,29 € seulement.

C'est encore MARSEILLE qui a analysé finement le rapport HATTAB du 7 Juin 2010 et qui a dénoncé la désinformation organisée par le CNB sur son site par un résumé de 4 pages particulièrement tendancieux.

C'est MARSEILLE qui a diffusé son propre résumé, plus objectif et plus fidèle, et imposé la lecture ( ou pour certains la relecture plus attentive ) du rapport HATTAB.

Et c'est vrai qu'en le relisant.......

De tous ces points de vue, il faut rendre hommage au Bâtonnier MATTEI qui a su faire passer les messages.

Pour ceux qui croient encore que MARSEILLE n'est qu'un village gaulois et que le Bâtonnier Dominique MATTEI serait un illuminé, je vous invite à lire le mémorandum du Barreau de METZ que vous pouvez aussi télécharger et diffuser largement.

Nous lisons que le Barreau de METZ, aussi, se pose les bonnes questions sous la plume de deux Bâtonniers particulièrement avisés sur la question de la communication électronique.......

....lire la suite

Commentaires

Nom: 
nathalie.kerdrebez
Site: 
http://

En 2009, le Barreau de Marseille s'est intéressé à la communication électronique et a imaginé un système mutualisé et nomade.

Suivant un communiqué commun du 16 novembre 2009, il a été convenu entre le Président du CNB et le Bâtonnier de Marseille « de poursuivre leurs efforts communs pour parvenir très rapidement à une connexion à la plate-forme e-barreau la mieux adaptée aux plans technique et économique qui permettra aux avocats de l'ensemble des Barreaux l'accès le plus confortable et le plus avantageux possible.

Pour répondre au souhait exprimé par le Barreau de Marseille, le Président WICKERS a proposé que Marseille devienne région pilote pour l'expérimentation du nomadisme. »

Sans raison expliquée, une querelle est née et le rapport de Monsieur HATTAB aurait dû apaiser les esprits.

Dans son rapport d'audit du 9 juin 2010, Monsieur HATTAB met en lumière quatre problèmes majeurs :

- le monopole accordé à Navista et l'absence de maîtrise contractuelle par le CNB (pages 8, 25, 39, 40 et 41)

- les carences de certification auprès de l'ANSSI et de justification de la sécurité de son système par Navista (pages 9, 15, 44, 48 et 62)

- le risque réel d'intrusion de Navista via le boîtier dans le réseau informatique d'un cabinet d'avocat (page 26), posant une difficulté délicate quant au respect du secret professionnel

- l'absence d'un commencement de projet pour les nouveaux services annoncés (pages 21, 22, 23, 39, 44 et 48)

Monsieur HATTAB conclut comme suit :

« La question de la possibilité pour les barreaux de province d'utiliser d'autres solutions que celle du CNB est à l'origine de cet audit.

Nous ne pouvons pas faire de préconisations dans la mesure où les enjeux dépassent largement la question technique.

Sur un plan purement technique et si les objectifs politiques devaient évoluer, il nous semble que les solutions parisiennes et marseillaises ne montrent pas de carences qui les empêcheraient d'être ouvertes plus largement.

La solution marseillaise est plus à voir comme une démonstration de capacité et si elle était étendue doit être reprise à sa charge par le CNB.

Finalement, l'état du système tant sur le plan de la sécurité que sur celui de la conduite du projet RPVA, nous semble justifier que dans le cadre d'une remise à plat, soient développés les aspects sécurité, organisation et lien avec les prestataires informatiques. »

Ce rapport est déposé depuis 9 mois et nous ne connaissons toujours pas les suites qui y sont données par le CNB!

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA