Jul
28
RPVA : changements à/c du 1° octobre 2014....

 

Le RPVA va se transformer au 1° octobre 2014, les différents rapports examinés au Conseil National des Barreaux prévoyant que le boitier NAVISTA ne sera plus imposé pour l'avocat individuel qui, comme le Barreau de MARSEILLE le demandait depuis 2009, sous l'implusion du Bâtonnier Dominique MATTEI dont j'étais le Délégué ad hoc, pourra accéder à la plateforme e-Barreau par une connexion "https".

Même la clef USB va changer ....!  Ses fonctionnalités et surtout son prix...

Voyez le fichier joint à télécharger.

Cette évolution, qui se réalise certes en 2014, trouve son origine dans la révolte du Barreau de Marseille et de ses élus puisque dès cette datenous demandions au Conseil National des Barreaux, à défaut d'autoriser une connexion "https",  la possibilité de mettre en place un boitier ordinal qui serait mutualisé pour l'ensemble des avocats marseillais. 

Le Bâtonnier MATTEI et les membres du Conseil de l'Ordre de l'époque doivent être ici salués pour la confiance qu'ils ont témoigné à l'égard des analyses techniques qui ont été faites en amont, confirmées par la plus haute autorité en la matière savoir Nathan HATTAB, lors Président de la Compagnie Nationale des Experts de Justice en Informatique et Techniques Associées ( CNEJITA) dont le rapport était accablant pour le boitier NAVISTA...Et il faut remercier au passage la tenacité du Président POUCHELON de la Conférence des Bâtonniers qui, lui aussi avait cru en nos analyses techniques.

Et tous ceux qui ont participé ensuite à l'aventure de la "connexion nomade et mutualisée" n'ont fait que prendre le train en marche à la gare d'arrivée, selon l'expression consacrée. 

Et je n'en connais d'ailleurs aucun qui, à Marseille ou à Pontoise, les yeux dans les yeux, puisse me déclarer le contraire !  Je peux en témoigner pour en avoir été le témoin oculaire et privilégié et les déclarations passées des uns et des autres ne sauraient réécrire l'Histoire du RPVA.

On pourra juste regretter qu'il ait fallu 5 années pour en arriver à une solution qui s'imposait logiquement dès l'origine si les décideurs avaient pris les bons avis techniques et s'ils ne s'étaient complus, puis enfoncés, dans leurs errreur originelle.

Le problème c'est que nous avons perdu 5 ans... La dématérialisation n'a pas pu évoluer aussi vite qu'elle aurait du le faire et certains cabinets sont encore à la traine en grande partie par l'obligation faite d'installer un boitier sur leur système informatique.

Nous allons voir maintenant combien de temps il va falloir pour que l'appplication mobile de la plateforme e-Barreau, qui a le mérite d'exister mais qui ne sert pas à grand chose, se comporte comme toutes les applications du monde Apple ou Android :

Serait-il possible qu'elle comporte les "notifications" habituelleslorsqu'il mail est déposé sur notre boite et qu'elle fasse sonner ou vibrer notre téléphone ou notre tablette ?

J'ai le sentiment que la situation se reproduit à l'identique pour la présente blogosphère...

Mais c'est un autre débat.

 

cf le fichier attaché ci-dessous 

 

Commentaires

Nom: 
Bâtonnier GIROUD

Chacun de vos échanges transforme cette blogosphère en un gigantesque ring alors qu'aucun d'entre nous n'est allé voir un match de boxe.

Je tente donc pour la dernière fois de vous rappeler à la raison et de ne pas utiliser la blogosphère pour régler vos comptes.

Vous pourrez peut être me dire que je dois me mêler de mes affaires.

Et bien, ce sont les miennes aussi puisque je fais partie de celles et ceux qui font vivre cette blogosphère !

Mais vous restez libre de publier selon votre conscience et je ne suis pas le gendarme de la blogosphère.

 

Vous seriez bien aimable, de ne pas utiliser le pronom "vous", complètement hors de propos et qui marque votre partialité évidente !

Il suffit donc de dire la vérité pour que, si elle dérange certain, il faille la retirer et, puisqu'on y est, faire aussi des excuses...?

Je n'ai pas à trahir de secret professionnel mais je ne parle pas à la légère !

Je ne suis pas dupe du but que vous recherchez qui n'est pas celui d'apaiser les esprits, on dirait même le contraire. C'est navrant.

Je ne retire pas un mot de mon billet ni de mon commentaire.

Le lecteur notera avec intérêt que la procédure judiciaire imposée par le Conseil d'Etat , celle qui vient à la demande de celui-qui-crie-tout-le-temps vient bien au cours d'une audience solennelle. Comme c'est curieux....

Ensuite, contrairement à ce qui est sous entendu, je ne suis pas partie à la seconde procédure engagée à un ou deux jours prés.

Enfin le but n'était pas d'être "premier" mais efficace... La Cour doit encore se prononcer sur le bien fondé et je verrai alors l'arrêt rendu en formation disciplinaire (audience solennelle oblige). Le but était de contester l'obligation imposée aux Provinciaux d'avoir un boitier dont les caractéristiques sont celles du boitier de marque Navista.

Nom: 
Bâtonnier GIROUD
partialité évidente !
Je ne suis pas dupe du but que vous recherchez qui n'est pas celui d'apaiser les esprits, on dirait même le contraire. C'est navrant.

Puisque nous sommes sur l'une de vos publications, je me contente, sans aucune agression, de vous dire que vous vous trompez.

Je recherche réellement l'apaisement.

Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, c'était ma dernière tentative.

bonjour,

 

Je vous remercie de cette information qui rapprochera un peu plus les provinciaux des parisiens sur le plan de la communication électronique.

Toutefois (je précise humblement que je n'y connais pas grand chose en informatique), il me semblait que le changement allait concerner les certificats électroniques, sans que j'ai vu une quelconque référence à la suppression du boitier NAVISTA.

Les nouvelles sécurités des clés vont elles nous dispenser de ce boitier maléfique ?

Ai je raté un épisode ou mal compris ce qu'avait décidé le CNB ?

Merci de vos précisions

etes vous certain que l'on va être libérer du Boitier?

 

Nom: 
pharmacepticacom
Site: 
pharmaceptica

is chloroquine a sulfa drug https://pharmaceptica.com/

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA