jansolin.marseille

Par jack le 27/03/11
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 4 mois
Par jack le 27/03/11
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 4 mois
Par jack le 27/03/11
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 4 mois
Par jack le 27/03/11
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 4 mois
Par jack le 27/03/11
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 4 mois
Par jack le 26/03/11
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 4 mois

Monsieur le Webmaster,

Ignorant quelques milliers de choses en informatique et nouveau-venu sur votre espace, je constate que l'espace "avocat.fr" n'a pas de version mobile.

J'aimerais pouvoir répondre aux commentaires depuis mon téléphone portable : MAIS JE NE PEUX PAS !!!

Pourtant, je viens d'un autre espace - une autre blogosphère - où la téléphonie mobile n'est pas un problème et se connecter à son blog depuis la plage ne pose aucune difficulté.

Je vous précise que je suis geek et que j'utilise le système d'exploitation "Androïd" Froyo version 2.2 qui va supplanter tous les autres systèmes sous peu.

Que comptez vous faire pour permettre aux Avocats, cet été, de "bloguer" depuis la plage ? Pour nous permettre d'être totalement nomade....

Je compte sur vous pour m'appporter une réponse, y compris (surtout pour vous) si j'ai raté un épisode.

Avec mes remerciements anticipés.

Nomade (mais pas chameau) et.... bien dévoué.

Par jack le 26/03/11
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 4 mois

Le prix de la vente aux enchères de votre immeuble est plus important que vos dettes et vous attendez que l'on vous verse la différence.

Plusieurs situations peuvent se présenter et la réponse est différente suivant le cas....

Il ne s'agit pas de donner une consultation en ligne, chaque cas étant différent, mais de vous aider à y voir plus clair par rapport aux grandes lignes de la procédure.

Par jack le 26/03/11
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 10 mois

La fracture numérique est traditionnellement l'illustration de la distorsion qui va exister entre "ceux qui savent" et "ceux qui ne savent pas" se servir de l'informatique.

Mais il y en a une autre : il va se créer une fracture entre les règles de procédure conçues pour les anciennes procédures "papier" et les nécessités d'une procédure qui deviendra de plus en plus électronique.

On ne pourra pas plaquer l'électronique sur de vieilles méthodes procédurales : Comment allons nous réagir ? Comment faudra-t-il s'y prendre ?

On voit déjà la perturbation engendrée chez les Avocats par la disparition du dossier de plaidoirie devant certaines Cours d'appel. Par la disparition de facto de la plaidoirie ?

Comment faudra-t-il plaider "par écrit" ? Et si la plaidoirie demeure dans certaines affaires, comment plaidera-t-on par visio-conférence ? Comment faudra-til s'y prendre ?

Le débat est ouvert.....

Par jack le 26/03/11
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 4 mois

Chose promise.....

Vous trouverez le texte de la plainte déposée devant la commission Européenne que vous pouvez même télécharger intégralement ICI.

A faire circuler évidemment.

Marseille n'est pas le village gaulois qu'on a bien voulu stigmatiser : d'autres Barreaux et d'autres Confrères se battent également.

Et vous, au fait ?

Je crois savoir que dans le Grand Est, la révolte gronde aussi. Dans d'autres Barreaux aussi.

Et si les romains c'était.... le CeuNeuBeu ? Cerné par 53.000 Avocats.

Equipés de la dernière technique informatique comme potion magique....Ca dope, vous ne pouvez pas savoir comment.

Si j'étais le CNB, je ferai la tortue, voire.......

....lire la suite

Par jack le 26/03/11
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 4 mois

Pendant que le Conseil National des Barreaux temporise pour mettre en place la nouvelle connexion à la plateforme "e-barreau" permettant, enfin, de satisfaire à la fois Paris et la Province par un dégré de sécurité raisonnable et un nomadisme indispensable à notre Profession ( le CNB vient de mettre en place la formation continue à distance, ou "e-learning", disponible partout où l'on se trouve : c'est dire... ) avec une mutualisation qui doit faire chuter les prix de manière indispensable ( un boitier Navista à 19 € ne tromperait personne...), les procédures suivent leur cours.....

Vous trouverez en document téléchargeable ICI le mémoire au fond sur lequel le Conseil d'Etat devra se prononcer.

Et il ne s'agit plus ici de statuer sur l'urgence à suspendre l'exécution d'une convention dans l'attente de la décision au fond. Il s'agit de se prononcer sur les grands principes de droit.

....lire la suite