Par jack le 09/03/12

MIS A JOUR AU 21 MARS 2012

La plateforme "e-barreau" est un logiciel conçu par le Conseil National des Barreaux pour servir d'interface entre les Avocats et les données des dossiers qui se trouvent sur les ordinateurs du Ministère de la Justice.

L'exploitation de ces données brutes est plus ou moins facile selon que le logiciel de gestion est bien ou mal conçu.

Lorsque nous rencontrons des difficultés pour parvenir à réaliser une action à partir de ces données brutes (envoyer un message au Greffe, consulter un dossier, voir l'ensemble des parties, des avocats constitués dans un dossier, vérifier la liste des événéments du dossier, retrouver la trace d'une audience, et c... et c... ), nous pouvons être certains qu'il s'agit d'un défaut de conception du logiciel, soit qu'il n'a pas prévu la fonction attendue, soit qu'elle a été mal pensée ou mal réalisée.

Bref, nous devons en conclure que la difficulté nous est imputable dès lors que le Conseil National des Barreaux qui est en charge du logiciel est notre "émanation".

Je vous propose de lister ICI les difficultés rencontrées.

Pour ma part, je mettrai à jour le billet régulièrement et les lecteurs pourront laisser autant de messages que nécessaires.

==================================================================

LISTING :

* Pourquoi y a-t-il deux boites de messageries différentes , une pour le TGI, l'autre pour la Cour ? Ce n'est pas nécessaire ni commode...

* Je souhaiterai disposer d'une fonction "Tout" permettant d'obtenir dans la même liste de messages, ceux envoyés et ceux reçus. Celà permettrait notamment de "zipper" tous les messages d'un même dossier alors qu'actuellement, il faut zipper les messages TGI reçus, puis les messages TGI envoyés, puis les messages reçus CA et les messages envoyés CA soit 4 opérations distinctes....

* L'objet des messages est pitoyable : pourquoi ne commencent-ils pas par le numéro de rôle ? Celà permettrait , en classant par objet, d'obtenir à la suite, tous les mails du même dossier....

* Au lieu de faire une distinction (incompréhensible) entre "Avis de réception" et "Accusé de réception" puis "Re" pour la réponse de la Greffière, ne serait_il pas plus judicieux que l'on obtienne les messages suivants :

[11/000152] AR1........

[11/000152] AR2........

[11/000152] AR3........

* Pourquoi la liste des Chambres du TGI ou de la Cour n'est-elle pas classée par numéro, la 1° chambre en premier et ainsi de suite.....

* Où est l'annuaire des adresses normalisées de tous les Avocats de France ? Les listes "N°CnbF.prénomNom@avocat_conseil.fr" et celle "prénom.Nom@avocat_conseil.fr" ? Cette liste est nécessaire pour les notifications à Avocats de toutes les décisions rendues....

* pourquoi , dans un message entre Avocats, ne peut-on utiliser que l'adresse N°Cnbf.prénomNom@avocat-conseil.fr ....que l'on ne connait pas ! A quoi sert au juste l'autre adresse normalisée ????

* la clef USB pour accéder au RPVA n'est pas toujours parfaitement reconnue : ne peut-on pas améliorer l'authentification par une carte de type professionnelle (format carte de crédit) qui contiendrait aussi les clefs permettant l'accès au RPVA ?

* Pourquoi , après avoir choisi d'afficher une liste de 50 messages ( au lieu de 10 par défaut ), le système ne conserve pas la préférence et revient systématiquement à 10 ?

* La liste des événements est incompréhensible quand il y a plusieurs parties en appel : la locution "déclaration d'appel de l'intimé" n'a aucun sens dès lors qu'il y a plusieurs intimés : lequel ?

* dans cette même liste d'évènements, la fonction "voir" ne fonctionne pas !

MISE A JOUR AU 21 MARS 2012

* Pour permettre à l'avocat de reconnaitre son dossier dans les messages reçus, notamment du Greffe, on a imaginé permettre à l'avocat d'identifier son dossier par un numéro ( que des chiffres ) . Quelle avancée ! on a donc remplacé un numéro de RG par un autre numéro de dossier......

Et si l'avocat identifie ses dossiers par des lettres ou bien par un système à base de lettres ? Par exemple : DUPOND-00121, DUPOND6, .....

Ce n'est pas possible alors qu'il suffisait de prévoir les deux cas : une zone avec des chiffres et une zone avec des chiffres OU des lettres.

Comment est-il possible qu'il faille le dire voire le demander.........

Là, on voit bien qu'en haut, on est bien loin d'en bas.

.............." à suivre.............."