Oct
02
- 100 000 -

Merci à tous ceux qui consulté ce modeste blog depuis le 1er janvier 2010;

La barre des 100 000 clics d'anonymes a été franchie le 1er Octobre; heureusement que tous n'ont pas posé une petite question, car mes nuits auraient été bien remplies, sachant que je m'efforce, le jour, de satisfaire mes clients; quoique, à raison d'un euro la consultation... non, je plaisante.

100 000, en 9 mois, c'est peu par rapport aux blogs illustres, mais finalement, pour moi et mon mini blog de vulgarisation du Droit que je pratique chaque jour, c'est beaucoup de satisfaction d'avoir pu rendre service à mon modeste niveau à certains de ces 100 000 lecteurs.

Inquiétude toutefois pour l'avenir: si la multiplication de petites questions devient trop élevée, le risque d'encombrement est réel, et les réponses peuvent s'espacer, voire devenir impossibles. Alors, conseil à mes lecteurs : vous avez su répérer l'article correspondant à votre souci; lisez bien cet article avant de poser votre question ; il a été rédigé pour vous apporter des réponses générales à une situation rencontrée par beaucoup d'entre vous: vous y trouverez la plupart du temps la réponse à votre question; les réponses à certains commentaires vous donneront au surplus toutes précisions sur l'article, avec l'éclairage des cas particuliers, d'intérêt général, qui y sont traités.

N'oubliez pas enfin que vous disposez auprès de chez vous d'avocats, qui ne sont pas seulement des gens vêtus d'une robe noire, allant gesticuler dans une salle d'audience d'un Palais de Justice, mais qui sont avant tout des conseillers : on ne vous montre jamais, dans les films ou feuilletons télévisés, ces avocats dans leur bureau, écoutant les misères de leurs consultants et leur prodiguant leurs conseils, dans le secret de leur cabinet. Le coût en est généralement très supportable contrairement aux idées reçues, correspondant au temps consacré à la consultation, qui permet souvent de repartir l'esprit plus tranquille face à la difficulté juridique rencontrée.

Il existe aussi, dans de nombreuses villes, pour les plus démunis, des consultations gratuites organisées par les avocats; téléphonez au secrétariat de l'ordre des avocats de votre ville, pour en connaître les jours et heures.

Je souhaite que mes 100 000 visiteurs, ainsi que les suivants, trouvent satisfaction sur ce blog, et qu'ils propageront la bonne nouvelle que l'avocat, en général, est avant tout un conseiller sans robe, même s'il doit parfois la revêtir pour aller au charbon. Vous avez ainsi l'explication de la photo d'accueil de mon blog, où je n'ai pas entendu apparaître avec ma bonne et vieille robe noire, mon armure de combat; je suis dans mon rôle premier d'avocat-conseil.

Le nombre de vos clics me confirme votre besoin d'information et conseils, et m'encourage à continuer mon ouvrage.

Merci à vous.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
soldical
Site: 
http://

Bonjour,

Vous dites "c'est peu par rapport aux blogs illustres", mais la quantité ce n'est pas le plus important !

La qualité et/ou simplement la réponse qui nous rassure, et nous permet de dormir plus sereinement est inestimable.

C'est mon cas.

Merci maître,

bonne continuation.

Merci de ce compliment qui récompense ma modique contribution à une meilleure approche des choses complexes de la Justice, surtout en matière de divorce.

Grâce à vous, le chiffre a quelque peu évolué pour passer à ce jour à 127 000 clics depuis le 1er janvier 2010. C'est un encouragement pour moi, mais sans doute aussi un signe que le contact du client avec son avocat doit être amélioré, pour une meilleure information ou explication.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA