Aug
20
Vaccins, mais alors on nous aurait menti ?

VACCINS : MAIS ALORS, ON NOUS AURAIT MENTI ??

Jean-Pierre JOSEPH,?

Avocat au Barreau de Grenoble

auteur de : ?

?-« Les radis de la Colère » (Ed. Louise Courteau)?

?-« Vaccins, l'avis d'un avocat : On nous aurait menti ? » (Ed. Marco Pietteur)?

?_____________________?

Pourquoi nous a-t-on caché le fait que dans les mois qui ont suivi le lancement du ??1er vaccin anti-polio en France en 1956, le nombre de cas de polio s'est multiplié ?par 6 ??

Pourquoi nous avait-on caché les mêmes multiplications de cas, lors des ?vaccinations de masse contre la variole aux Philippines en 1918, contre la Diphtérie ?en France en 1925, et plus récemment, contre la méningite en Afrique ??

Pourquoi 13 pensionnaires d'une maison de retraite de Lorraine, toutes vaccinées ?contre la grippe, sont elles mortes de la grippe en hiver 2005 ??

Pourquoi a-t-on oublié de nous dire que le chien qui avait mordu le petit alsacien ?vacciné par Pasteur, avait aussi mordu d'autres personnes du village qui ne furent ?ni vaccinées ni malades ??

On nous aurait menti ? Mais pourquoi ??

?________________ ?

Depuis plusieurs années, nous tremblons périodiquement à l'annonce d'un ?nouveau risque d'épidémie qui, si l'on en croit les media, va terrasser un grand ?nombre d'entre nous. ?

Et quand nous apprenons que, contre cette nouvelle menace, « il n'y a pas de ?vaccins », nous sommes glacés de terreur, et prêts à vivre à la cave avec des stocks ?d'eau et de boites de conserves.?

Mais il semble que le danger de la maladie de la vache folle soit passé, sans ?vaccins : seules quelques dizaines de personnes auraient été touchées.?

Il semble également que la pneumopathie atypique, qui, toujours selon les ?media, devait nous décimer, n'ait touché que quelques centaines de personnes dans ?le monde, et aujourd'hui, plus personne n'en parle. Pourtant il n'y avait pas de ?vaccins non plus. (Peut être est-ce pour cela qu'on n'en parle plus)?

La grippe aviaire nous guette : verrons nous le même scénario ??

L'humanité peut elle survivre sans vaccins ??

Au Moyen-Âge, tout comme les nouvelles maladies que nous connaissons ?aujourd'hui, la peste, le choléra, la suette picarde se sont arrêtées brusquement, ?sans vaccins, après avoir fait, beaucoup de victimes, il est vrai. ?

L'épidémie de grippe espagnole en 1918, s'est aussi brusquement arrêtée, ?après avoir fait entre 20 et 50 millions de victimes dans le monde ?

Les victimes auraient-elles été moins nombreuses, ou plus nombreuses, ?s'il y avait eu des vaccins ? ?

La question parait absurde ? Et pourtant...?

Les vaccins contiennent soit, de l'hydroxyde d'aluminium à des doses 30 fois ?supérieures au seuil toxique, soit des dérivés du mercure, soit encore des éthers de ?glycol, parfois du sérum de veau ou des cellules cancérisées. Ces produits toxiques ?sont nécessaires, selon les fabricants, qui les appellent des adjuvants de ?l'immunité, et qui indiquent que sans ces adjuvants, ils seraient inefficaces.?

Les vaccins, selon de nombreux scientifiques, sont responsables de milliers ?de maladies neurologiques graves, scléroses en plaques, encéphalites, morts subites ?du nourrisson... Le personnel des hôpitaux, les rares fois où il fait la relation de ?cause à effet entre le vaccin et la maladie, aurait la consigne, soit de ne rien dire ?aux familles, soit de les culpabiliser en disant par exemple « ...Son organisme n'a ?pas supporté le vaccin... ». Dans certains hôpitaux psychiatriques, il existe des ?pavillons entiers, peuplés de malades, hospitalisés à vie avec le discret diagnostic ?d' « encéphalite post-vaccinale »...?

Depuis 1994, les substances d'origine bovine sont interdites dans les ?produits pharmaceutiques. ?

Or le BCG est fabriqué à partir de la bile de bœuf. Ainsi la Loi, jusqu'en juillet 2007, ?nous obligeait à administrer à nos enfants des produits qu'elle interdisait par ?ailleurs ! (L'obligation vaccinale pour le BCG vient d'être suspendue par la Loi du ??19 juillet 2007) Déjà Sylvie SIMON, dans son ouvrage « Vaccination, l'Overdose », ?écrivait il y a quelques années "...Le BCG bovin a été interdit en 1955 après 20 ans ?d'utilisation, en raison d'une tuberculinisation rendant la viande impropre à la ?consommation. Il reste cependant obligatoire en France pour les humains. Aurait-on ?moins d'égard envers nos enfants qu'envers nos vaches..."?

? ?

Bien plus, la Loi oblige avant tout acte vaccinal, de prendre « toutes les ?précautions », c'est-à-dire de procéder à des examens destinés à dépister ?d'éventuels risques graves pour chaque individu. Mais seuls les vétérinaires le font ?pour les animaux !...?

Ceci montre bien qu'en cette matière, nous sommes totalement bovinisés, ?chloroformés, et que, dans toutes les couches de la société, nous avons perdu tout ?sens critique, acceptant sans broncher des affirmations contradictoires, comme des ?disciples d'un gourou enseignant des dogmes ; les plus acharnés étant ceux-la ?même qui n'ont jamais vérifié ni dans la littérature médicale, ni sur le terrain, ?l'efficacité des vaccins.?

En effet, ceux qui font « cocorico » en allant vacciner des pauvres gens du ?tiers monde, restent- ils après sur place, pour contrôler ce qui se passe après les ?vaccinations ? Ils auraient de grosses surprises !?

Ces risques valent-ils la peine d'être courus ? Depuis un siècle, à chaque ?campagne de vaccination, tant en Europe qu'en Afrique ou en Asie, le nombre de ?cas de la maladie que l'on combattait s'est toujours multiplié par 4 voire par 6 dans ?les mois qui ont suivi la vaccination de masse. (variole aux Philippines au début du ?vingtième siècle, diphtérie en France en 1925, polio en France en 1956, récemment ?méningite en Afrique, etc...)?

Pourquoi nous l'a-t-on caché en nous faisant croire le contraire ? Quand ?les épidémies s'arrêtent (comme elles l'ont toujours fait dans l'histoire de ?l'humanité), l'on crie alors victoire, en attribuant cela au vaccin.?

Pourquoi, (selon le Pr. GREENBERG) au moment de l'épidémie de polio des ?années 60, dans l'Etat du Massassuchetts, lorsque les autorités américaines se ?sont aperçues que les ¾ des sujets atteints étaient correctement vaccinés, a-t-on ?changé la définition de la maladie, diagnostiquant alors chez tous ceux qui ?arrivaient dans les hôpitaux des encéphalites, des méningites, etc... créant ainsi ?l'illusion que le vaccin avait éradiqué la maladie ? ?

Si au Moyen-Âge, au plus fort des épidémies de peste ou de choléra, un ?alchimiste avait distribué de la bave de crapaud à toute la population, tous ceux qui ?ne sont pas tombés malades, auraient cru avoir été sauvés grâce au produit, car ?ces épidémies se sont toujours arrêtées naturellement sans décimer toute ?l'humanité. ?

Le chien qui avait mordu le petit alsacien « sauvé » de la rage par Pasteur, ?avait aussi mordu une partie du village qui n'a été ni vacciné ni malade !?

Mais alors, on nous aurait menti ? Mais pourquoi donc ? Quel hasard ! la ?France est un des plus gros pays producteurs de vaccins du monde !?

?11 pays d'Europe ont abandonné l'obligation vaccinale, certains en ?totalité, d'autre partiellement. En France on ne connaît même pas cette ?information. Comme par hasard, chez nous le vaccin est une religion (ensemble de ??«vérités » que, par définition, l'on s'interdit de vérifier). François MITERRAND n'a-t-il ?pas dit « La santé des français est une marchandise qui se vend ».?

Combien cette réflexion était pleine de bon sens ! Ainsi, par exemple, le ?journal « Alternative Santé » de mars 2006 dénonçait : « ...Après l'Académie de ?médecine, le Conseil National de la Pédiatrie réclame la suppression du BCG ?chez tous les enfants, en raison de ses effets secondaires. Le gouvernement ?fait la sourde oreille ...» ?

Le Dr. Jean Méric, dans son ouvrage « vaccinations, je ne serai plus complice, écrit ;?

?"...Une étude en Inde (sous l'égide de l'O.M.S.) en milieu tuberculeux, a concerné un ?énorme échantillon de population, le plus gros échantillon jamais étudié, un groupe de ?villages, au total 209 villages, soit un échantillon de population de 260.000 ?personnes. De plus, ces habitants ont été suivis pendant une très, très longue ?période, exactement 7 ans et demi. C'est l'étude la plus vaste et la plus longue jamais ?réalisée en foyer infecté. Non seulement cette étude n'a montré aucune protection pour ?les vaccinés par le BCG, mais au contraire, les tuberculoses chez les vaccinés ont ?été plus graves, tuberculoses miliaires... Les Anglais ont abandonné, à cause de son ?inefficacité, le BCG et pourtant n'ont-ils pas, eux aussi, une forte population ?d'immigrés venant de pays hautement contaminés (Inde, Bengladesh)" ?

?(O.M.S. Bulletin n° 57 de 1979)?

Ainsi depuis 1979, on sait que le BCG est inefficace, et dangereux. Pourquoi a-t-on ?continué ? Les vaccinations seraient elles de simples opérations commerciales sur ?le dos de notre santé ??

La simple lecture des titres des ouvrages publiés depuis 30 ans sur l'inefficacité et ?la dangerosité des vaccins devrait faire réfléchir :?

?-« Les vaccins n'ont pas fait reculer les épidémies » (Pr. F. DELARUE)?

?-"La mafia médicale" (Dr. G. Lanctôt) Ed. Voici la Clé,?

?-"La dictature médico-scientifique" (Sylvie Simon) Ed. Filipacch,?

?-"Vaccination, erreur médicale du siècle" (Dr. L. De Brouwer) Ed. Louise Courteau,?

?-"Danse avec le diable" (G.Schwab) Ed. Courrier du livre,?

?-« Les charlatans de la médecine » (C.V. D'AUTREC) Ed. La table ronde?

?-"Dossiers sur le gouvernement mondial" (A.Meurois-Givaudan) Ed. Amrita,?

?-"La guerre des virus" (L.Horowitz) Ed. Félix,?

?-"Au coeur du vivant" (J. Bousquet) Ed. St Michel,?

?-"Le malade déchaîné" (R. Bickel) Ed. ALTESS.?

?-"Vaccinations : l'Overdose" (Sylvie Simon) Ed. Déjà?

?-"Tétanos, le mirage de la vaccination" (F. JOET) Ed. Alis?

?-"Pour en Finir avec Pasteur" Dr Eric Ancelet (Ed Marco Pietteur)?

?-"La Santé confisquée" Mirko et Monique Beljanski (Ed Compagnie) ?

?-"La lumière médicale" Dr Norbert Bensaïd (Ed Le Seuil)?

?-"Mon enfant et les vaccins" Dr F. Berthoud (Ed Soleil)?

?-"On peut tuer ton enfant" (Dr P. Chavanon) Ed Médicis?

?-"Les Vérités indésirables- Le cas Pasteur" (archives Internationales Claude Bernard) Ed La ?Vieille Taupe 1989,?

?-"L'intoxication vaccinale" (F. Delarue) Ed Le Seuil 1977?

?-"La rançon des vaccinations (Simone Delarue) Ed LNPLV 6°Ed 1988?

?-« le procès des vaccinations obligatoires » (Dr. J. KALMAR – Me J. EYNARD, Avocat ?Grenoble 1961,?

?-« Pour la liberté, contre l'obligation des vaccinations » Marcel LEMAIRE (Préface de Me F. ?HOFFET, Avocat Strasbourg) 1961?

?-"L'intox, quelques vérités sur vos médicaments" (Dr Bruno Donatini) Ed MIF?

?-"Des lobbies contre la santé" Roger Lenglet (Ed Syros)?

?-"Des enfants sains même sans médecins" (Dr R.Mendelsohn) Ed Soleil 1987?

?-"La poliomyélite, quel vaccin ? quel risque ? " (Dr Jean Pilette) Ed de l'Aronde 1997 ?

?-"La catastrophe des vaccins obligatoires" (Pr. TISSOT) Ed. de l'Ouest 1950 ?

?-"Les dessous des vaccinations (Dr. SCOHY) Ed. Cheminements

?-"Vaccinations : le droit de choisir" (Dr. F. CHOFFAT) Ed. Jouvence?

?-« Vaccin Hépatite B : Les coulisses d'un scandale » (Sylvie SIMON et Dr. Marc ?VERCOUTERE) Ed. Marco Pietteur,?

?-« La santé publique en otage » (Eric GIACOMETTI) Ed. Albin Michel?

?-« La médecine retrouvée » (Dr. Jean ELMIGER) (Ed. Léa)?

?-« La faillite du BCG » Dr. Marcel FERRU?

?-« Déjà vacciné ? Comment s'en sortir ? » (Sylvie SIMON) ?

?-« vacciner nos enfants ? » Dr. Françoise BERTHOUD (Ed. Soleil)?

?-« Vaccinations, les vérités indésirables » (Pr. GEORGET) Ed. DANGLES : Préface du Pr. ?CORNILLOT, Doyen de la Fac. De Médecine de BOBIGNY. (*)?

?-« Les vaccinations en question » Me AUTERIVE, Avocat, Paris, G. BUCHWALD, J. ?CLEMENTS, B. DUNKBAR, K. GAUBLONNE, M. GEORGET, L. HESSEL, K. ?HOPPENBROUWERS, P. LANNOYE, D. MIEDICO, P. SHATTOK (Ed. Frison-Roche)?

?-« Vaccination, la grande illusion » (ouvrage sous forme de B.D.) René BICKEL 2003?

?-« Vaccinations, je ne serai plus complice » (Dr. Jean MERIC) Ed. Résurgence 2004.?

?-« Les vaccins sont des poisons » (Dr. Tal SCHALLER) Ed. Vivez Soleil?

?-« Les 10 plus gros mensonges sur les vaccins » (Sylvie SIMON) Ed. DANGLES 2005.?

?-« Vaccins, l'avis d'un avocat : On nous aurait menti ? » (Jean-Pierre JOSEPH) Ed. Marco ?Piétteur. 2006?

?-« VACCINS, l'avis d'un médecin holistique » (Dr. TAL SCHALLER) Ed. Marco Pietteur ??2006?

Ce qui est incroyable est que, non seulement la quasi-totalité de l'opinion publique ?française, mais en plus 90 % des médecins ignorent l'existence même de ces ?publications. Le fait que la France soit le pays producteur de vaccins par excellence ?en Europe, ne serait-il pas qu'une coïncidence ??

Jean-Pierre JOSEPH est avocat au Barreau de Grenoble.?

Il est aussi instructeur fédéral de karaté, musicien et auteur compositeur.?

A l'occasion d'un procès médiatisé, (TF1 émission « 7 à 8 » : défense d'un français accusé du ?meurtre de sa femme) il a séjourné en République d'Haïti en 2001, sans vaccins, et sans ?traitement préventif contre le paludisme. Par contre, il savait ce qu'il fallait ne pas manger et ?ne pas boire, lors de son séjour. Il est revenu criblé de piqûres de moustiques, et n'est ?toujours pas malade...?

Commentaires

Nom: 
tine
Site: 
http://

J'ai fini votre livre aujourd'hui. J'avais déjà eu l'opportunité d'en lire d'autres sur le sujet. je suis définitivement convaincue. Le plus dément c'est que je travaille en bibliothèque universitaire et que j'ai accès à de nombreux ouvrages. Je pensais donc en trouver facilement sur le sujet (à Timone notamment) mais quelle fut ma surprise : que des livres pro-vaccins et quasi aucun qui les dénoncent !!. Heureusement la responsable des achats où je travaille est contre, archi contre la vaccination. Elle a donc tout fait pour que votre ouvrage soit dans notre bibliothèque...espérons qu'il soit lu par le plus grand nombre et éveille des esprits.

Cdlt,

Nom: 
Youssef Mouhssine
Site: 
http://

Bonjour, Maître Joseph !

Je souhaiterais vous demander les coordonnées de votre

collègue avocat en Belgique (à Bruxelles si je ne me trompe pas),

s'il vous plaît ?

Ma démarche est tout à fait préventive, car je ne suis pas parent,

néanmoins, je souhaiterais prendre connaissance de ces précieuses

informations de manière à pouvoir les partager avec des parents de

mon entourage que cela pourra aider, sans le moindre doute.

Nom: 
Youssef Mouhssine
Site: 
http://

Et, j'allais oublier, MERCI D'AVANCE !

Nom: 
Youssef Mouhssine
Site: 
http://

Voici une adresse email à laquelle vous pouvez m'envoyer ces

informations : eloyajones@gmail.com

Merci infiniment !!!

Nom: 
Youssef Mouhssine
Site: 
http://

Merci infiniment, pour votre réponse rapide à ma requête initiale.

Pourrais-je également vous demander comment

obtenir une copie du texte de l'arrêté du 28 février 1952 ?

Je souhaiterais aussi vous demander, si vous connaitriez des

confrères pratiquant à l'étranger (ailleurs qu'en Belgique, si possible au Grand-Duché de Luxembourg), étant spécialisés en la matière, s'il vous plaît ?

Je ne souhaite pas avoir de coordonnées dans ce cas-ci, mais uniquement savoir dans quels pays des avocats ont adoptés une démarche identique à la vôtre, en matière de santé publique et de droit à l'information pour tous.

Merci d'avance et une excellente journée.

Bonjour,

Allez sur le site LEGIFRANCE, sélectionner "Textes législatifs et réglementaires". Puis arrêtés. et indiquer la date. Vous aurez une liste d'arrêtés rendus le 28 fév 1952. Vous trouverez celui-là facilement.

Concernant l'autre question, comme les vaccins ne sont obligatoires en Europe que dans 5 pays (sur 27) la question d'avocats spécialisés a malheureusement peu d'intérêt.

Cordialement

JPJ

Nom: 
christelle et david
Site: 
http://

Bonjour Maître,

Nous avons trouvé votre blog par hasard apres quelques recherches sur le net. En effet, lors de notre dernier RDV avec notre pédiatre pour notre petit ange de tout juste un mois, elle nous a parlé de vaccins à effectuer pour la prochaine fois, nous prescrivant prevanar 13 puis infanrix hexa et notre inquiétude a de suite plomber l'ambiance. J'ai alors interrogé celle-ci sur l'efficacité de ces vaccins et mon ressent négatif sur leurs effets indésirables mais sa réponses fut d'une banalité affligeantes: peu d'effets indesirables, caractère obligatoires pour certains vaccins et de nos jours nous maitrisons.

Une fois à la maison, nous nous sommes concertés avec mon conjoint et nous ressentons les mêmes inquietudes, apres des recherches sur le net notamment concernant prevanar 13 nous avons été stupéfait d'apprendre son retrait au japon et pays bas, puis d'autres elements qui nourrissent l'inquietude qui nous oppresse. Nous en avons discuté avec le pharmacien qui lui nous a informé des éléments contenu dans ce vaccin et c'est assez effrayant! nous avons donc décidé de ne pas vacciner notre enfant, mais face au caractère obligatoire de certains d'entre eux quelles sont nos recours? Que risque t on? Que peut on faire? Déjà nous avons décidé de changer de pédiatre, nous n'hesiterons pas a faire plusieurs km pour faire suivre notre enfant par quelqu'un de responsable.

Merci pour vos conseils précieux et merci d'être là, vous êtes une bouffée d'oxygène

Bonjour,

Il y a effectivement bcp de choses à dire, concernant votre situation, et alors que seuls sont obligatoires les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la polio.

Un pédiatre qui tente de vous en imposer d'autres, mérite qu'on change de pédiatre. Je vous suggère dans un 1er temps, de me laisser une adresse E-mail, pour que je puisse vous faire une réponse personnalisée.

Cordialement,

J.P. JOSEPH

Nom: 
christelle et david
Site: 
http://

bonjour,

merci de nous avoir lu et répondu. Voici mon adresse mail:

christelle.grabie@wanadoo.fr

Nous recherchons donc un autre pédiatre, voir un généraliste pour faire suivre notre fille, eventuellement un généraliste homéopathe qui devrait être orienté vers la medecine douce.

Nous attendons votre réponse, cordialement,

Christelle et David.

Nom: 
hanane
Site: 
http://

bonjour,

voila ma question: un pédiatre pet-il refuser de suivre mon bébé si je ne fait pas les vaccin?

merci d'avance

cordialement

Bonjour. Un pédiatre n'est jamais obligé d'examiner un enfant, sauf s'il y a urgence et que cette abstention pourrait constituer une omission de porter secours.

Donc, dans une situation normale, un pédiatre peut très bien refuser d'examiner un enfant parce qu'il n'est pas vacciné. Mais ceci est un faux problème, car avec tout ce qui a été écrit depuis 30 ans sur l'inefficacité et la dangerosité des vaccins, un pédiatre ayant cette attitude est un grave et dangereux ignorant. Pourquoi ne pas changer de pédiatre ?

J.P. JOSEPH

Nom: 
Emilie
Site: 
http://

Merci pour votre blog et pour votre combat contre le mensonge de la vaccination. Nos avons besoin de personnes telles que vous.

Comme beaucoup de ceux qui vous ont ecrit je suis mere. Mon dernier enfant a 9 mois et presente une scoliose. Mon medecin traitant qui suit egalement mon enfant m'a refuse l'ordonnance que je lui demandais afin de voir un specialiste pour mon bebe car je n'avais pas fait faire les vaccins. C'est un veritable harcelement que ce medecin me fait pour vacciner mon bebe. J'ai du changer de medecin pour obtenir une ordonnance, neanmoins il a vu sur le carnet de mon enfant que ses vaccins ne sont pas a jour, il m'a donc invite a le revoir histoire de faire ces vaccins... Mon bebe n'est jamais malade, tout comme mon aine ne l'etait jamais, avant ses vaccinations. Comment faire pour contourner les vaccins ? Ou est donc la liberte la dedans ? Je ne veux pas faire l'infanrix a mon bebe.

Bonjour,

Je crois deviner, à la lecture de votre message, que vous n'avez que la toute 1ère version de mon livre concernant les vaccins. Je vous conseillerai donc plusieurs choses :

1- Vous procurer la dernière version du livre qui s'appelle maintenant "Vaccins, on nous aurait menti ? l'avis d'un avocat" édité en 2008 chez TESTEZ éditions (Marco Pietteur) avec à l'intérieur un mode d'emploi pour éviter les vaccinations tout en respectant la loi.

2- Comme la situation d'un enfant n'est jamais standard, je vous suggère de m'indiquer dans quelle ville êtes vous domiciliée, et de me donner une adresse E-mail, afin que nous puissions communiquer, auquel cas je vous poserai un certain nombre de questions, afin de pouvoir vous donner des conseils non pas standards, mais adpatés à votre situation.

Cordialement,

J.P.J.

Nom: 
amelie
Site: 
http://

voila j'ai trouver un travail dans le secteur hospitalier comme animatrice dans une maison de retraite ,j'ai des vaccin a faire et je ne veu pas les faire.

Le problème c'est que si je ne les fait pas je ne peut pas faire se travail (c'est ce qu'on ma dit a la maison de retraite )

je suis obliger de les faire?

Y a t il une convention qui me l'oblige ?

Bonjour,

Il manque des éléments à votre question :

1- Quels vaccins exige-t-on

2- vous allez être animatrice. En quoi cela va-t-il consister ? En effet, seul le personnel soignant à des obligations vaccinales. Si vous ne faites pas partie du personnel soignant, votre situation est plus facile à gérer. Merci me donner ces précisions, en ajoutant votre adresse E-mail. Cela me sera plus facile pour vous répondre. Meilleurs sentiments.

Nom: 
amelie
Site: 
http://

mon adresse email est

ana3@voila.fr

Nom: 
amelie
Site: 
http://

bonjour le vaccin en question est le revaxis

Nom: 
Jérémie
Site: 
mailpourmimi@gmail.com

Bonjour Maitre,

Ma fille à 10 mois. J'ai une pile d'ordonnances de vaccination qui s'empile sur mon bureau. Je ne suis pas contre la vaccination mais j'ai simplement du bon sens et ne veux pas injecter du poison comme l'alumine,formaldéhyde et compagnie. Il pour moi inconcevable d'injecter quoi que ce soit dans le corps de mon enfant. J'ai pris connaissance des courriers que l'on pouvait faire aux organismes (crèches,école...) demandant le carnet de vaccination à jour, je serais plus tranquille si je pouvais avoir un avis médicale allant dans mon sens. Que me conseillez-vous Maitre ?

Merci

Bonjour,

Merci de me donner une adresse E-mail, pour me permettre de vous faire une réponse personnalisée.

A bientôt

Nom: 
Jérémie
Site: 
http://

Bonjour Maître,

Merci d'avoir pris le temps de me répondre. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante:

mailpourmimi@gmail.com

Cordialement,

Jérémie.

Nom: 
Jérémie
Site: 
http://

Bonjour,

REVAXIS/

http://www.eurekasante.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-gp194-REV...

Excipients : Acide acétique, Acides aminés, Aluminium hydroxyde, Eau ppi, Formaldéhyde, Milieu 199 hanks, Phénoxyéthanol, Sels minéraux, Sodium hydroxyde, Vitamines

Nom: 
TRINEL cath
Site: 
http://

Bonjour, ma fille n'a reçu aucune vaccination, elle est aujourd'hui âgée de 18 ans, j'ai toujours réussi à détourner les différentes obligations.

Elle voudrait être puéricultrice et doit rentrer à l'école d'infirmière en septembre: je crains qu'elle ne puisse éviter les vaccinations obligatoires: y- a-il des arguments ou des moyens pour détourner cette obligation ?

merci de l'attention que vous porterez à ma question.

Nom: 
LEHODEY
Site: 
http://

Bonjour Maîre,

Je dois faire (en théorie) vacciner mon bébé au deuxième mois, et il a 2 mois le 15 septembre.

Il est hors de question que je lui fasse faire les vaccinations recommandées. On verra plus tard pour les problèmes avec l'école, la crèche, les collectivités, etc...

Mais le problème se pose pour la vaccination obligatoire. Je ne veux pas lui faire.

Que faire, quelle est la marche à suivre ?

Après avoir lu certains commentaires ci-dessus, je vous envoie donc mon adresse mail et je vous signale qu'on habite sur Lyon.

Merci beaucoup Maitre

Frédéric LEHODEY

Mail : flehodey@yahoo.fr

Nom: 
Leguérinel Augustin
Site: 
podaugustin@yahoo.fr

Bonjour,

Mettant en application les précieux conseils que vous donnez dans votre livre, j'ai appliqué la technique N°1 et j'ai donc joint le courrier au dossier d'inscription.

La directrice de la garderie a refusé l'inscription pour cause de non-vaccination et m'a renvoyé vers un médecin d'une PMI (Centre de Protection Maternelle et Infantile) qui serait en mesure de faire pratiquer les tests biologiques préalables à la vaccination.

Nous devrions avoir le RDV pour la semaine prochaine.

Je voulais savoir qu'elle attitude il fallait adopter face à ce médecin.

Est-ce qu'il faut encore jouer la personne qui cherche à faire vacciner son enfant en respectant la loi, ou est-ce qu'il faut déjà montrer sa détermination à ne pas faire vacciner son enfant au moyen de quelques articles de loi?

Est-ce qu'en attendant ces tests et ses résultats, je peux exiger par un moyen légal que mon enfant soit admise à la garderie?

Merci d'avance

Cordialement

podaugustin@yahoo.fr

Nom: 
elo
Site: 
http://

bonjour

j'ai reçu une lettre car je n'ai pas vacciner ma fille de 1an des vaccins obligatoire une infirmière puer vient me voir chez moi dans quelques jours

que doit-je lui dire ?

Bonjour,

Il manque un certain nombre de précisions dans vos questions. Aussi, je vous suggère de me laisser une adresse E-mail. Ceci étant, n'oublions pas que les 3 vaccins obligatoires doivent, selon la Loi, être effectués "avant l'âge de 18 mois..."

cordialement

J.P.J.

Nom: 
Frédérique
Site: 
http://

Bonjour,

Mon fils, qui va avoir 4 ans, doit passer une visite médicale à l'école (il est précisé dans le courrier que ce bilan sera fait sans notre présence, ce que j'ai du mal à concevoir.) On doit donner le carnet de santé (sous enveloppe cachetée) afin que le médecin note ses conclusions.

Je n'ai jamais fait vacciner mes enfants et je ne souhaite pas le faire (j'ai un autre garçon de 2 ans et une fille de 1 an).

Pourriez-vous me dire comment je dois procéder, afin que je ne sois pas encore harcelé par ce nouveau médecin?

Merci d'avance.

Nom: 
Frédérique
Site: 
http://

J'ai oublié de préciser que le bilan à lieu le 27 septembre.

Nom: 
Frédérique
Site: 
http://

Encore une petite précision, nous habitons en sud vendée et voici notre adresse mail : hulotbedouet@wanadoo.fr

Nom: 
talut
Site: 
http://talut@talut-mail.com

Sekhmet protectrice des médecins et des magiciens ? Qui innocule ce sida qui tue les défenses immunitaires ? faiseuse de chaos ? mais jusqu'à quand ?

Mensonge-Cupidité-Pouvoir, cette ternarité despote devient intolérable .

"Vous devez être ce changement que vous voulez voir dans le monde"

Gandhi

Vous l'êtes.

Nom: 
ange
Site: 
http://

bonjour,

ma fille est née prématuré à 26 semaines cet été, elle est depuis hospitalisée a Marseille hôpital nord service de néonatologie.

nous avions prévue un accouchement a la maison et nous ne voulions pas la vacciner.

aujourd'hui elle est en pleine forme boit ses 7 biberons journaliers sans dessaturation sans brady sans apnée(elle est tjs sous caféine) elle respire bien.

Sachant qu' aux 60 jours les médecins allaient pratiquer la vaccination systématique j'ais donné un avis défavorable qqs jours avant.

Les médecins sont donc venu me voir et aprés plusieurs discutions j'ais réussi a obtenir quelques jours de délais avant qu'ils ne pratique la vaccination et j'ais obtenus qu'ils ne fasse pas l'hépatite b la grippe et la bronchiolitte mais ils s'obstinent pour lui faire le dtcp .

Aucun argument ne l'ais fait changer d'avis.

Au début j'ais argumenté que je demanderai d'autres avis en sortant, que mon médecin ne préconisait pas la vaccination avant 6 mois ...rien a faire...

je les ais donc prévenu oralment et par lettre recommandé avec ar (ils ne l'ont peut pas encore recu ou ne l'on pas acceptée j'ais pas recu l'ar encore et je l'ais postté vendredi 21) que j'allais porter plainte pour empoisonement si ils s'obstinent.toujours rien.

pour eux ma fille ne peut pas sortir de l'hôpital sans au moins une injection de dtpcoqluche.

que me conseillez vous?

vite svp le jour j est vendredi 28et j'aimerais vraiment éviter ce désagrement a mon tout jeune bb

dans l'attente d'une réponse merci d'avance

sylvain ange

sylvange@yahoo.fr

0621434409 24/24

Nom: 
visani
Site: 
http://

bonjour

on me cache tout..vaccine le 5 decembre 2009 contre le h1n1, le 19 décembre apparition du syndrome de Raynaud, puis paralysie faciale coté droit, ensuite lésion pulpaire. consultation en immunologie ..... verdicte maladie auto immune dernierement tachycardie sévére... beaucoup de causes à effets !!!! on ne nous dit rien surtout pas du au vaccin comment faut il faire? cordialement

Nom: 
dessed
Site: 
http://

bonjour Maître,

maman de 4 enfants, et fille d'une kinésiologue, il y a longtemps que nous nous posons des questions concernant les vaccins et leur prétendue efficacité sans effets secondaires...

mon ainée a reçu le pentavac, mon médecin de l'époque ne vaccinait qu'avec des coktails, pour éviter d'avoir à piquer plusieurs fois... je la trouve bien hyperactive aujourd'hui, peut-être un lien de cause à effet...

ma 2e a reçu infanrix quinta, changement de médecin, explication de mes choix en matière de vaccin, du coup il nous a orienté vers ces vaccins de rappels...

ma 3e n'a pas eu son dernier rappel DTP et doit rentrer en maternelle en septembre...je tarde volontairement comme pour ses soeurs, les injections car elles ne vont en collectivité que tardivement...mais voilà mon médecin a cessé son activité, l'infanrix n'est pas donné partout et je recherche actuellement un généraliste/homéopathe en espérant bien tomber...

quand à ma dernière fille qui a 6 mois, elle n'a rien eu pour le moment et je ne suis pas prête de lui faire car en congés parental....

ma question est la suivante: étant donné que le DTP n'existe pas seul, a t-on le droit de le refuser?

car même dans les vaccins infanrix que mes filles ont reçu, il est combiné avec une autre souche...Haemophilus influenzae type b (méningites, septicémies, cellulites, arthrites, épiglottites, ...) lequel n'est pas obligatoire!

merci d'avance pour votre réponse, voici mon e-mail:

serenadessed@hotmail.fr

ps: j'attends de lire avec impatience votre livre sur les vaccins!!!!

cordialement, Mme Dessed

Nom: 
ROVIRA
Site: 
http://

Bonjour Maître

Je me permets de vous envoyer ce MESSAGE car peut-être pourrez vous m'aider ou me donner des pistes de recherches de solutions à mon questionnement.

Je suis éducatrice spécialisée et suite à un déménagement récent je travaille depuis le 15/10/2012 auprès de personnes adultes en situation de handicap dans un foyer d'accueil occupationnel (externat).

Lors de ma visite médicale d'embauche le médecin du travail me rappelle l'obligation légale de la vaccination DTPolio elle me fait ma fiche d'aptitude en y mentionnant la nécessité de lui transmettre mes certificats de vaccination. Ne voulant pas me faire vacciner,je ne suis pas une anti vaccination force née mais je n'ai tout simplement pas confiance en l'innocuité sur la santé de la composition des vaccins et ceux notamment contenant de l'hydroxyde d'aluminium.

J'ai alors fait faire une sérologie pour avoir un état de mon immunité DT et POlio.

Cette analyse révèle que je suis encore immunisée de manière satisfaisante pour le tétanos et la polio; malheureusement pas pour la diphtérie. Mon dernier vaccin DTPolio remonte à 1991 !

De retour chez le médecin du travail lui exposant cette fois clairement mes craintes et mon désaccord pour cet acte médical, elle me demande de réfléchir quelques jours encore et ce après m'avoir mise en garde contre la conséquence majeure de mon refus s'il perdure : le licenciement. Il aurait fallu que j'ai l'immunité pour la diphtérie. De surcroit comme il n'existe pas de vaccin monovalent DIPHTERIE il faudrait que je fasse un DTpolio alors que mon état immunitaire ne nécessite pas de me faire vacciner ni contre le T ni contre la Polio !

La conséquence de mon refus j'en suis bien plus que consciente ayant déjà subi un licenciement en 1996 pour inaptitude au motif : refus de la vaccination Hépatite B. C'était mon premier CDI je travaillais alors dans un lieu de vie pour ex toxicomanes sortis de cure de sevrage.

Je suis dépitée d'être une nouvelle fois confronté à ce choix entre : soit une vaccination ( en plus inutile pour le T et la Polio) contrainte et forcée par peur des conséquences économiques et sociales pour moi et ma famille soit un licenciement.

Puis je vous demander ce que vous en pensez en tant qu'avocat connaissant ces questions?

Je vous remercie par avance pour votre réponse et me tiens à votre disposition pour toutes questions, remarques ou suggestions.

Cordialement.

Sylvie ROVIRA

enpauzie@hotmail.fr

Nom: 
mohamed
Site: 
http://

pour plus d'information sur les lois vaccinales il y a ce site http://www.alis-france.com/lois.php

Nom: 
LE GOANVIC
Site: 
voixlead@hotmail.fr

Bonjour Maître,

Ma fille a déclaré un lupus en octobre 2012. Hospitalisée en décembre alors qu'elle était en pleine poussée de cette maladie, les néphrologues se sont permis de lui injecter 4 vaccins sur 2 jours alors que je n'étais pas d'accord et très inquiète sur les conséquences de ces vaccins. Son organisme était déjà très affaibli et se dressait contre elle, elle avait de la fièvre, ne mangeait plus et avait de graves douleurs articulaires, une inflammation des reins, de l'eau dans les poumons et une inflammation du nerf optique. Mais ils se sont tout de même permis de lui injecter: REPAVAX, PNEUMO 23, VAXIGRIP, MENINGITEX.

Ils ont effectués ces vaccins alors que j'étais absente prétextant qu'ils n'avaient nul besoin de l'accord parental pour les vaccinations. Etant médecins spécialisés, ils savent bien sûr mieux que nous ce qui est bon pour nos enfants, même si nous nous sommes intéressés de près à la réalité sur les vaccinations...

J'ai toujours été très réticente face aux vaccins (j'ai assisté à une conférence sur ce sujet il y a quelques années) mais j'ai toujours dû me plier aux règlements afin de ne pas avoir de problèmes avec les écoles et mon ex-conjoint qui aurait utilisé cet argument contre moi au tribunal afin de me faire passer pour une maman irresponsable.

Les néphrologues ont repoussé l'injection du vaccin contre l'hépatite B et souhaite le lui faire le 25 juin prochain.

J'ai très peur des conséquences de ce dernier sur la maladie auto-immune de ma fille.

Que puis-je faire face aux néphrologues et face au papa pour les convaincre de ne plus faire de vaccins à ma fille?

Vous remerciant pour vos conseils.

Cordialement.

Mme LE GOANVIC

Bonjour,

Aucun vaccin ne peut être administré à un enfant sans le consentement de la personne titulaire de l'autorité parentale. Il faut d'urgence arrêter cet empoisonnement. La situation étant particulière, je continue mon message sur votre boite E-Mail.

A suivre

JPJ

Nom: 
Florie
Site: 
http://

Bonjour,

J'aimerais savoir si vous avez aussi étudié la question des vaccinations obligatoires pour les animaux (ex : rage pour les chiens quand on veut se rendre dans un camping, ou s'inscrire dans un club de dressage). Aujourd'hui, on trouve de l'info en pagaille sur la vaccination humaine mais très peu pour les animaux. Or j'imagine que c'est pas meilleur pour leur santé que pour la notre...

Alors c'est vrai que ça se compare pas avec les souffrances que doivent vivre certaines personnes ou leur enfants à cause des vaccins (je ne voudrais pas choquer ces personnes), mais quand même j'aime mon chien alors j'aimerais savoir si pour les animaux aussi il existe des moyens de contourner un peu le système ou si pour eux ce n'est pas possible.

Merci.

Cordialement,

Nom: 
Chris
Site: 
http://

Bonjour Maître,

Mon fils n'est pas vacciné, actuellement il est suivi par un pneumologueCelui ci vient de demander une prise de sang qui va permettre de savoir si mon fils est vacciné contre la diphtérie et tétanos!Mon RDV avec lui approche je me retrouve dans une situation délicate ne sachant absolument quoi faire et quoi dire!Pourriez m'être de bon conseils?

Voici mon adresse mail :

christ3362@yahoo.fr

D'avance je vous remercie

Nom: 
clémentine
Site: 
http://

bonjour, je suis allée hier chez un pédiatre (noter comme allergologue sur l'annuaire) de la vieille école qui a été limite injurieux quand il a vu sur le carnet de mon fils que celui-ci n'avait pas "tous ses vaccins". je cite: "c'est honteux, inadmissible, je n'ai jamais entendu autant de conneries !!!" (fin de citation). je peux préciser que je ne vois pas ce que ce monsieur a bien pu entendre comme "conneries" vu que je n'ai pas pu en placer une ! bref, il m'a précisé qu'il refusait de s'occuper d'enfant non vacciné. Alors je me suis levée en déclarant que: "ça n'était pas grave, que de toute façon mon enfant n'aurait pas ces vaccins et que nous partions". Il s'est radouci. Mais en rentrant le soir, j'ai vu qu'il avait noter en surlignant :"refus catégorique des vaccins" en citant lesquels.

Alors j'ai une question:

Au vu de cette situation, ce monsieur a t'il le droit de noter une chose pareille sur le carnet ? j'ai lu que c'était considéré comme mauvais traitement !!! je précise que mon fils à 4 ans 1/2, qu'il se porte comme un charme et que sa courbe de croissante est plus que satisfaisante (ce monsieur la reconnu !)

Est ce que quelqu'un saurait me répondre, s'il vous plaît ?

merci beaucoup d'avance.

Nom: 
mohamed
Site: 
http://

a la prochaine visite chez un spécialiste ne prenez plus votre carnet de santé dite que vous l'avez oublié c'est ce que je fais et barré sur qu'il a marqué sur vorte carnet de santé et s'informé sur les lois voila un bon site sauf si maitre joseph est contre!http://www.alis-france.com/lois.php

Nom: 
clémentine
Site: 
http://

Merci beaucoup Mohamed pour votre réponse.

Je me suis renseignée depuis et j'ai effectivement rayé au stabilo noir tout ce que ce médecin avait écrit. Un médecin homéopathe m'a précisé qu'il n'avait pas le droit d'inscrire une telle chose vu que mon fils a eut le vaccin obligatoire. Les autres étant facultatif, il n'avait pas à faire preuve d'une telle "hystérie".

Je vais toute fois suivre votre conseil et ne plus prendre son carnet de santé pour les visites à venir, qui se dérouleront dans un autre cabinet, cela va sans dire ;)

Nom: 
vallard
Site: 
http://

Sur Facebook il ya le groupe INFO VACCIN PREVENAR où tout expliqué.

Nom: 
Fabing
Site: 
http://

Bonjour Maître,

J ai 3 enfants : des jumeaux de 2 ans et une grande de 4 ans.

Aucun de mes enfants n est vacciné.

Ma grande a été accepté dans une école. Les jumeaux sont inscrits l année prochaine, personne ne m a rien dit au sujet des vaccins.

Je n ai jamais caché leur carnets, Il est stipulé dans chacun des carnet de santé que 'la maman a connaissance du calendrier vaccinale mais ne souhaite faire que le vaccin obligatoire : le DTP. Or celui ci n est plus disponible pour le moment. Lors de la rentrée scolaire 2012 vous m aviez conseillez de m en tenir au commentaire du médecin des enfants.

Nous partons en vacances et avons inscrit les enfants 'en club enfants' où il est également obligatoire d avoir le DTP : au moins la 1ere injection.

Que me conseillez vous de faire ? Dois je montrer les carnets de santé avec la mention du médecin indiquant mon refus des vaccins et mon approbation pour le DTP qui n existe plus ? Dois je oublier les carnet de santé?

J ai un RV de visite médicale avec les enfants mercredi, dois je lui demander d inscrire autre chose dans les carnets? Sachant que le médecin des enfants est pour les vaccins mais respect mon choix.

Dans l attente de vos conseils.

Merci

Cordialement

Audrey

audreyfabing@gmail.com

Nom: 
Toroke
Site: 
http://

Bonsoir,

Je viens de découvrir votre blog que j'ai lu d'un coup (d'où l'heure tardive!). Je travaille dans un établissement de santé et je cherche désespérément d'échapper à un rappel de DTP. A l'époque que j'ai commencé (il y a 12 ans), je m'étais opposée à la BCG mais le médecin de travail m'avait clairement dit que si je refusais, je ne pouvais pas continuer à travailler dans l'établissement. J'ai donc accepté à contre-coeur. J'ai découvert récemment l'interview de Hilleman (chercheur de Merck) qui avoue ouvertement le pouvoir cancérigène de leurs vaccins et la composition hallucinante. Je cite:

"Pour certains vaccins (polio et autres) sont utilisés des cultures de cellules de rein de singe vert africain ( lequel est préparé avec le vaccin contre la polio - le rein du singe contient un ancêtre du VIH, celui qui causerait le sida) le sérum du veau et l'embryon de poussin sont des protéines étrangères, de la matière biologique composée de cellules animales. Les virus appelés improprement «tués» Un virus ne peut pas être tué puisqu'il n'est pas un être vivant, mais seulement une protéine toxique contenant de l'ADN - il est rendu « inactif »- en réalité » affaibli « - avec la chaleur, des radiations ou des produits chimiques, mais dans certains cas, un état fébrile peut réactiver le virus. Le virus « affaibli » doit ensuite être renforcé avec des adjuvants ( boosters des anticorps ) et des stabilisants, en ajoutant des médicaments, des antibiotiques et des désinfectants toxiques à la base de la préparation: néomycine, streptomycine, chlorure de sodium, hydroxyde de sodium, hydroxyde d'aluminium, chlorhydrate d'aluminium, sorbitol, gélatine hydrolysée, formaldéhyde (produit cancéreux) et le thimérosal (partie du mercure)." Fin de citation. Source:

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/03/22/26712342.html

Aujourd'hui je ne veux plus qu'on m'injecte du poison et je cherche donc une sortie. J'espère que vous puissiez me renseigner. Merci pour votre réponse.

Cordialement,

toroke07@yahoo.fr

Nom: 
Toroke
Site: 
http://

Voici le titre de mon message que j'avais oublié de mettre.

Nom: 
MORO
Site: 
http://

Bonjour Maître,

Je voulais savoir si l'établissement a le droit d'exclure un enfant qui n'est pas vacciné au bout de 3 mois ? N'est-il pas écrit que l'instruction est obligatoire ? que l'acte médical doit avoir le consentement rapproché des parents ? Peut-on faire valoir nos droits devant des personnes qui se refusent de comprendre l'incohérence et la confusion des lois qui semblent se contredire ? N'y a t-il pas moyen d'aller contre une telle exclusion ? surtout que l'acte vaccinal n'est pas totalement pris à la lettre puisqu'il faudrait suivre tout un protocole avant et après vaccinations très coûteux...

Comment faire valoir ces droits et ne pas arriver à l'exclusion ? car je ne veux pas dire que je suis favorable aux vaccins et que je ne peux les appliquer compte tenu qu'il n'existe pas sur le marché le DTP seul. Car si la situation se débloque, si le DTP est de nouveau sur le marché, quels sont mes moyens de me défendre étant donné que j'étais d'accord sur la vaccination ? autant de question que je ne saurais vous demander d'être précis.. avec toute ma gratitude et mon respect.

Meilleures pensées

MORO Sylvain

morosylvain@hotmail.com

Nom: 
Valette
Site: 
http://

bonjour, je suis en train d'inscrire ma fille à l'école, elle aura 3 ans en septembre. on me ne demande ses vaccins, qu'elle n'a pas. elle est bien sur en parfaite santé...

j'ai la possibilité de faire faire un faux sur son carnet de santé. mais je vais devoir engraisser les labos malgré tout. qu'est ce que je risque à faire ça?

ou alors je dois taper du poing sur la table...

je ne veux pas que ma fille soit vaccinée!! c'est hors de question.

donc je cherche...

merci par avance,

mes respects Me, et bravo et merci pour votre travail d'utilité publique...

Bonjour,

Les réponses à vos questions ne sont pas simples, car elles dépendent de paramètres variables que vous seule connaissez. Aussi je vous suggère de me laisser une adresse Mail, afin que nous puissions dialoguer sur votre cas précis "hors antenne".

Meilleurs sentiments

J.P. JOSEPH

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA