Apr
30
A Marseille, le droit belge s'applique aux baux commerciaux !

Je vais devoir faire part de mon étonnement devant un bail commercial régularisé à Marseille.

En préalable, je ferai observer que Thomas Fabius, le fils de l'actuel ministre des affaires étrangères, a acheté un appartement de 7 millions d'euros alors qu'il a des revenus inférieurs aux miens, (c'est dire), et ce au bénéfice d'une mystérieuse garantie.

Papa ?

Ensuite je ferai observer que M. Guéant, ancien ministre de l'intérieur, se trouve avoir eu une somme de 500 000 euros sur son compte bancaire, mais qu'il se souvient qu'il s'agit d'un tableau qu'il aurait acheté opportunément il y a vingt ans et revendu plus tard.

Il reconnaît, en revanche que pour le liquide, ce sont des primes non déclarées du temps où il était à l'intérieur, mais, comprenez-vous, cela s'est fait de toute éternité.

Le viol aussi !

Et dire que ce mec est devenu mon confrère

Moi, ces gens-là, je leur mettrais des claques.

Une fois le décor posé, si vous signez un bail commercial à Marseille et si vous êtes d'origine maghrébine (je ne sais pas si c'est bien de le dire ou si je vais me faire insulter), il peut vous arriver des choses étranges.

D'abord, en présence du mandataire du bailleur, (enseigne reconnue) vous devrez faire un chèque de plusieurs milliers d'euros à l'ancien locataire, sans qu'il y ait besoin d'acte, par exemple, je ne sais, de cession de droit au bail ou autre.

Ensuite, dans les chèques que vous ferez, il en est un, remis en mandataire du bailleur, pour lequel vous n'aurez pas de facturation particulière.

Bien sûr, vous n'aurez pas les diagnostics divers et variés.

Bolosse, va !

Mais, c'est normal parce que le bail que vous signerez comportera des dispositions alternatives selon qu'elles soient applicables... à Bruxelles, à la région Wallonne ou flamande.

C'est comme ça, à Marseille, on vous fait signer des baux belges.

Et peut-être d'ailleurs les Belges trouvent-ils normal de ne pas pouvoir régulariser un contrat avec EDF ou ERDF... car si le local comporte bien les interrupteurs, aucune alimentation électrique particulière ne paraît exister, non plus qu'aucun compteur, évidemment

Je sais bien que vous allez me dire que c'est Marseille...

J'ai une réponse (hormis celle bien sûr, que l' huissier transmettra)

-d'abord les tâches morales, ce sont celles qui nous gouvernent.

-Ensuite, la seule chose qui puisse me consoler, c'est que le bailleur est aixois

Et là-bas, vous savez ...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA