Apr
29
Avocoach.

Le facteur humain, et ses aléas, reste significatif du comportement de l'homme, cet inconnu.

Et pour ce qui est du contentieux humain, son importance est primordiale, la où le contentieux technique est plus normatif.

On le relève, par exemple, dans le propos de notre consoeur Catherine Viguier sur la préparation de nos clients à l'audience. On le relève encore, de manière peut-être plus prospective, dans les propos de notre consoeur Dominique Lopez-Eychenie, fervente défenseure du droit collaboratif.

Au fond, osons le mot, parfois nous ne sommes pas simplement avocats, nous sommes avocoachs !

Commentaires

la fusion avec les CPI , les notaires et autres..va peut-être falloir songer, en vue du recyclage, à nous spécialiser..y'en a même qui font du droit à l'image...

belle comme t'es, tu pourrais faire du mannequinat.

merci pour le renvoi à mon propre blog sur les modes alternatifs de resolution des conflits auquel appartient en effet le droit collaboratif qui devrait connaitre un certain essor dans les prochaines années...

a la convention il y a un atelier....je dis cela comme ça ...en passant des fois que cela fasse changer d'avis ...ceux qui non( pas prevu d'y venir ! y'a que les imbeciles qui ne changent pas d'avis et d'ailleurs on sait que Jean a une intelligence particulière.... donc pas de souci le concernant !

Catherine, surtout quand je fais du bricolage, ou que j'exprime une pensée profonde ne se prive pas de dire: mon Dieu qu'il est c.... Et après pour certains truc elle rajoute: ouais, bien un mec!

Finalement Jean, elles nous rassurent à leur façon sur notre si précieuse virilité.

C'est bien des filles

:-)

comment s'en passer? Que serais-je sans mon ange que cette heure arrêtée au milieu de la nuit...( je plagie et flatte)

c'est comme pour la calomnie, il en restera toujours quelque chose..

Patricia va bientôt mettre ses photos de ce matin en ligne.

Je lui laisse le soin de vous faire la primeur de cette matinée. Cette délégation parisienne valait le déplacemet

Bien sûr, ma perle, c'est pour cela que l'on flatte...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA