Feb
05
Ce pauvre monsieur Mittal

L'Inde n'est plus seulement le pays des vaches sacrées et du Taj Makal. C'est aussi le pays de l'intelligence informatique et des grands entrepreneurs qu'il faut regarder avec sérieux.

Ainsi, quand notre pays taxe ses voitures polluantes, l'indien Tata lance la voiture à 2200 € dont on dit qu'elle est la plus polluante au monde.

Ainsi encore, quand notre capitalisme est saturé d'enfants des grandes écoles, l'Inde lance monsieur Mittal à l'assaut de l'Europe.

Une usine est menacée à Gandrange, avec un mouvement social comme celui des pêcheurs, il y a quelques semaines.

Notre président y va et annonce des propositions, très imaginatives : l'état paiera, c'est-à-dire le contribuable.

Sauf que c'est irréalisable et que chacun le sait. Pour la pèche comme la sidérurgie.

J'aimerais bien de temps en temps entendre des politiques qui disent la vérité.

Dans une autre vie probablement.

Vive la réincarnation.

Enfin voilà, le projet de monsieur Sarkozy, c'est d'aider financièrement ce pauvre monsieur Mittal dont j'ignorais que ses entreprises étaient en difficulté.

On en apprend tous les jours, c'est ça qui est bien avec la vie.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA