Jan
22
Céline et la vertu.

Céline vient d'être exclu du recueil des célébrations nationales de l'année 2011.

Cela, à cause de son antisémitisme profond et des pamphlets qu'il a écrits.

Et sur la protestation de Serge Klarsfeld.

C'est Frédéric Mitterrand, un parangon de vertu bien connu, qui l'a annoncé.

Mais, Céline est un grand écrivain.

Que les antisémites se rassurent, Louis XIV, notamment, figure sur cette liste, lui qui a maintenu l'interdiction des juifs et les protestants en Nouvelle-France.

L'an dernier, Jean Genet, un grand moraliste, figurait sur la liste !

En fait, la difficulté est la suivante : si l'on doit, outre l'oeuvre, célébrer les qualités humaines et morales de celui qui la réalise, le recueil des célébrations restera vide.

Demande-t-on au peintre d'aller à la messe dominicale ?

A l'écrivain de ne pas tromper sa femme ?

Au musicien de n'être pas raciste ?

A tous de violer aucune loi ?

Ne dit-on pas que Karajan doit sa carrière au nazisme ? Faut-il ne pas célébrer son talent ?

Certes les bons esprits peuvent être troublés devant le fait qu'un parfait salaud puisse réaliser un chef-d'oeuvre, mais n'a-t-on donc pas le droit d'admirer le chef-d'oeuvre et d'en transmettre la connaissance ?

Et ne prend-on pas alors le risque de laisser se détériorer le patrimoine culturel de la France au nom d'un moralisme rampant ?

Si l'art doit être soumis à l'ordre moral, cela renvoie à l'époque que l'on dénonce.

Commentaires

C'est vrai que l'actuel Ministre de la Culture est le mieux placé pour decerner les prix de vertu!

Il va falloir enlever Voltaire des programmes scolaires: le bougre avait touché dans le trafic d'esclaves. Attention aussi au vieux Hugo. A Sigmund Freud. Tiens, Churchill en 1933, vantait les mérites du régime fasciste! Et MAM, il y a quelques jours?...

On vit une époque formidable.

Inadmissible, etc, etc..... et ça se passe en ......... France !

On ne voit au contraire, dans toutes les annales du peuple hébreu, aucune action généreuse. Ils ne connaissent ni l'hospitalité, ni la libéralité, ni la clémence. Leur souverain bonheur est d'exercer l'usure avec les étrangers ; et cet esprit d'usure, principe de toute lâcheté, est tellement enracinée dans leurs coeurs, que c'est l'objet continuel des figures qu'ils emploient dans l'espèce d'éloquence qui leur est propre. Leur gloire est de mettre à feu et à sang les petits villages dont ils peuvent s'emparer. Ils égorgent les vieillards et les enfants ; ils ne réservent que les filles nubiles ; ils assassinent leurs maîtres quand ils sont esclaves ;ils ne savent jamais pardonner quand ils sont vainqueurs : ils sont ennemis du genre humain. Nulle politesse, nulle science, nul art perfectionné dans aucun temps, chez cette nation atroce."

essai sur les moeurs

édition 1805 (Tome 2, page 83)

Nom: 
alexia
Site: 
http://

bon, d'accord, alors...qu'on interdise au moins google earth avec ses étranges lucarnes ,et qu'on mettent des cocotiers sur le quartier du Mélantois et des vaches

Holstein à Futuna! c'est pas compliqué, même pas besoin de prendre le train!

et moi ça m'arrangerai.Au moins,je pourrais faire comme l'ours Baloo et me taper la noix de coco sur la tête en chantant il en faut peu pour être heureux.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA