Jan
07
Coup de froid.

Il y a sur ce pays, en termes symboliques, comme un coup de froid.

Que le président de France télévisions soit nommé par le président de la république, même si toutes les garanties annoncées peuvent être réelles, est un symbole désagréable.

Que l'on envisage de remplacer le juge d'instruction, juge du siège indépendant et inamovible par un juge de l'instruction dépendant du parquet sur lequel une hiérarchie peut peser est symboliquement détestable. Même si là encore des garanties peuvent être données.

Car personne ne peut nier que, dans l'exercice d'un pouvoir, le rituel et la symbolique pèsent et que cela peut en toute hypothèse peser sur les esprits.

Ce qui est peut-être le but subliminal de ces réformes.

S'agissant de la justice la question du respect de son indépendance est donc posée.

D'ailleurs, le tribunal de Marseille, ce matin, avait, déjà, des airs moscovites.

Et cette neige là n'avait rien de symbolique, non plus d'ailleurs que l'absence de tout salage des rues.

Les alertes météo sont connues de tous, sauf des services publics.

issant de la justice la question du respect de son indépendance est posée.

Commentaires

Nom: 
Bertheline
Site: 
http://

De bons petits référés en perspective !

Nom: 
Bertheline
Site: 
http://

J'ai jamai vu tant de neige à Marseille et un tel bordel (pardon) l Même le maire doit être pris dans un iceberg!

mais cela donne froid.

Et le Président de la République, par ses discours et ses annonces, nous fait froid dans le dos.

Nom: 
Pierre HYRON
Site: 
http://

on dit que le maire de Marseille était coincé dans un TGV bloqué par ladite neige.

loué le dévouement des services locaux alors qu'objectivement la préservation de la circulation dasn les grands axes de la ville n'était pas inaccessible. Il est toujours content de lui cet homme.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA