Jan
31
Dans l'ascenseur...

Un jour, mon ascenseur est tombé en panne. Je l'aime bien, cet ascenseur, avec sa cabine vitrée, ses portes en bois ouvrantes, son age canonique, ses grilles à hauteur d'homme, et puis cette vibration qui vaut tous les power plates du monde.

Il est condamné, à mort. Plus de lifting, c'est foutu. Tant pis. On va le changer avec les sous qu'on n'a pas. Les députés ont dit.

Un jour, donc, il est tombé en panne. C'était embêtant, parce qu'à l'intérieur, il y avait ma petite fille et sa gardienne. Comme il est vitré, cela s'est vu. Du bureau, j'ai vite couru à leur secours.

Il était arrêté entre deux étages. Ma fille prenait son goûter et la gardienne son mal en patience.

On a appelé l'ascensoriste.

Il est venu.

L'employé avait une torche frontale du plus bel effet, genre film de science fiction.

Il a réfléchi.

IL a dit : « il faut appeler les pompiers ! »

Pourquoi ai-je demandé ?

« Pour désincarcérer la dame » Qui a failli tomber dans les pommes, de peur.

Je lui ai montré la machinerie. Il y avait un problème électrique parce que les caves étaient un peu inondées.

L'ascenseur était innocent. L'ascensoriste aussi.

Il fallait le remettre en route, (l'ascenseur)

On a attendu. Il y a eu de drôles de bruits. Longtemps, longtemps.

Il y est arrivé, sa femme doit être fière de lui (de l'ascensoriste)

Moi aussi, parce que je suis propriétaire social.

Mais on comprend les bailleurs sociaux qui râlent contre les ascensoristes.

Commentaires

Moralité: il faut toujours faire pipi avant de prendre l'ascenseur

dans la cage d'escalier. Où l'on n'a d'ailleurs plus le droit de fumer

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA