Nov
28
De Grenoble à Mont-de-Marsan, le dérapage des magistrats.

J'assume tout à la fois la perte de mes cheveux et un sentiment un peu rebelle à l'égard de l'esprit des institutions, y compris judiciaire.

Il y a parfois dans le comportement de certains magistrats comme l'émanation d'une arrogance de la fonction publique et du pouvoir exercé qui conduit à des comportements pouvant heurter le bon sens.

J'assume aussi avoir beaucoup d'appétence pour le gros bon sens.

Il n'est pas raisonnable qu'une avocate enceinte de huit mois, à Grenoble, soit convoquée au commissariat à la demande du parquet parce que celui-ci estime que le certificat médical produit pour solliciter un report, compte tenu de son état, serait un certificat de complaisance.

Le parquet estime qu'il faut respecter les délais de jugement et éviter les reports ; quoi de mieux en effet que de convoquer au commissariat les avocats qui en sollicitent.

Le bâtonnier de Grenoble appelle à la grève des avocats et il a bien raison.

Faut-il rappeler que les avocats sont auxiliaires de justice et que le Bâtonnier est là si des difficultés surgissent?

Il n'est pas raisonnable qu'à Mont-de-Marsan, des magistrats siégeant en audience pénale échangent des tweets assassins, notamment sur le procès en cours.

Pour tweeter, il y a les suspensions d'audience et d'autres sujets que le procès que l'on est amené à juger, ou dans lequel on est amené à requérir.

Mais peut-être sera-t-il répondu que pour les juges, ce n'est pas grave et que pour l'avocate, elle n'avait qu'à tweeter au commissariat?

Tout fout le camp, ma bonne dame !

Sources : 20 mns.fr, sudouest.fr

Commentaires

devant notre porte !

Et puis, tweeter ce n'est certes pas bien mais plaider devant un juge qui dort ce n'est pas mieux.

Sauf les juges somnanbules, évidemment

il faut dire qu'on tweet à l'école maternelle, à la messe de 11 h, en parlant à la guichetière de la poste, en téléphonant à son avocat, en mangeant des frites ( vu récemment à Bruxelles ) en déclarant sa flamme à une belle, en plein conseil municipal ( je n'ose parler de l'assemblée nationale), hier soir en regardant " les tontons flingueurs"... je m'arrête, merci de prendre le relais = pendant les examens paraît il

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA