Nov
25
do, ré, mi ...

« La loi doit avoir autorité sur les hommes, et non les hommes sur la loi. »

[Pausanias]

Le Dal et les enfants de don quichotte viennent d'être condamnés en justice, par le tribunal de police de Paris. Immédiatement, la justice est accusée de tous les maux là où elle a exercé sa mission.

Il ne s'agit pas de dire que cette condamnation est judicieuse mais de rappeler le B, A, BA.

- La justice est là pour veiller au respect des lois de la république.

- Les associations, personnes morales, sont tenues du respect de ces mêmes lois.

Elles ne doivent avoir ni moins de droits que les autres, ni plus, car sinon, nous serions dans un régime de dictature des associations.

- Si une loi est mauvaise, il appartient au législateur de la changer.

Et aux forces progressistes de se battre pour ça.

Et là, l'on revient quelque part à do, ré, mi, fa, sol...férino !

Commentaires

Nom: 
Bertheline
Site: 
http://

On à la Gauche la plus c.... du monde ?

Il s'agissait bien evidemment de communiquer sur la situation intolérable qui est celle des exclus. Il n'est aujourd'hui pas d'autre solution pour alerter l'opinion publique que d'utiliser les médias. Et ces militants sont des héros qui portent l'héritage de l'Abbé Pierre, notamment. Alors le Juge qui leur inflige une peine de ce niveau manifeste son détachement complet à l'égard de la problématique posée. Certes Brassens, Coluche, Desproges, ne sont plus là pour dénoncer!

Si l'on voit Sarkozy et Villepin, on peut surtout dire qu'on a les hommes et femmes polotiques, de tout bord, les plus égocentriques et les plus, comme vous dites. Mais pas de jaloux

Il y a ce cas là qui crée polémique, bien sûr.

Et il y a l'appel.

mais, aussi, on voit toutes sortes d'associations dont les dirigeants veullent bien être des héros, mais sans risque.

Nom: 
Bertheline
Site: 
http://

Martin HIRSCH veut intervenir et Madame BOUTIN ne veut pas commenter

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

qui est rappelons la 5e puissance mondiale, ce genre d'associations ne devraient pas avoir besoin d'exister, alors c'est encore pire lorsque des condamnations sont prononcées à leur encontre. Comme je ne lis ni la presse, ni n'écoute la radio ou regarde la télévision, je ne sais pas de quoi il ressort de cette histoire, si la loi a été respectée ou non, mais condamner, au lieu de simplement débouter s'il s'agit de l'application correcte d'une loi, une association qui lutte contre la précarité car nos gouvernants sont incapables de le faire, là je ne suis pas d'accord.

comment peut- on approuver une telle décision ?

c'eest aussi une exigence, celle de défendre les principes de fonctionnement de la république.

Les logements administratifs, vides sont un scandale, La rémunération de l'actionnariat parfois aussi, la réforme de l'audiovisuel encoe.

Mais qu'un juge applique une loi, ici, ou dans les cas par exemple d'euthanasie n'est pas un scandale. le scandale est que la loi ne soit pas chenger. mais rien n'est plus au service d'un pouvoir que de détourner les combats des gens sincères. dire d'un homme qui juge qu'il est un salaud arrange ceux quo font ainsi l'économie de vrais changements

pour les fautes de frappe, on dira que l'ordi a bugué...

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

Je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il faut appliquer la loi et qu'il appartient au juge de le faire, mais pourquoi dans ce cas précis, condamner et non simplement débouter en raison de l'équité de la situation, par exemple ?. Le juge a un pouvoir discrétionnaire d'appréciation (la Cour de cassation le rappelle assez souvent) sur les condamnations qu'ils prononcent, non ??

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

de grammaire et d'orthographe

et les associations étaient poursuivies.

On peut estimer qye le parquet, dans le cadre de l'opportunité des pouruites ne devait pas poursuivre ( je serai d'accord là dessus )

Mais ce n'est pas sur le juge qu'il faut taper, c'est sur le politique ( le ministère) qui fait du juge son bouc émissaire!

Nom: 
Saraswat
Site: 
http://

Et dire que des procureurs classent sans suite des agressions, même lorsqu'il y a des témoins, c'est vrai que là franchement, il aurait pu classer sans suite.

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

manquant est à rajouter à mon pseudo de ma précédente intervention.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA