Dec
29
Du bouc émissaire

Roms ici, hmongs ailleurs; juifs ici, chrétiens ailleurs...

La liste est longues de ces boucs émissaires sur lesquels les sociétés comptent pour assurer

l'homogénéité du groupe.

A décrypter

A combattre.

Commentaires

Nom: 
alexia
Site: 
http://

la violence,le sacré et les sorties lèges majesté!

Pourquoi une minorité est rejetée ? Facile me direz-vous parce qu'elle est différente de la majorité. Tant qu'elle ne s'impose pas, personne n'en parle. Exemple; les protestants, les "chinois" du XIIIième arrondissement de Paris. Là ou cela a commencé à faire des remous c'est quand les mêmes "chinois" se sont installés dans le marais Rue d'Aboukir, en travaillant plus, moins chers que leurs voisins...jusqu'au moment où les voisins ont cédé la place pour s'installer à Villepinte parce que les loyers sont moins élevés.Un équilibre a été trouvé. Reste que si une minorité commence à pomper l'air à une autre minorité ou envahit avec sa culture ou physiquement (cas des Roms aux abords de villages) une majorité le rejet est garanti. Et tous les moyens deviennent bons ( vols de poules supposés, mauvais oeil, "t'as vu ils roulent en BMW, comment font-ils, ils n'ont pas de boulot ? Etc...". Le mécanisme est connu. Ce qui me sidère que nous lisons beaucoup de choses sur les conséquences odieuses de la xénophobie, du racisme mais sur les causes rien. C'est complètement tabou. C'est comme la surpopulation de la planète, la démographie c'est tabou, personne n'en parle. Pourquoi je déteste mon voisin ? Parce qu'il me pompe l'air avec son mode de vie, sa culture, généralement ses choix musicaux et/ou ses plats cuisinés, ses opinions religieuses qu'il m'impose parce qu'il met en avant son identité confondant nationalité et religion. Donc je suis intolérant. Lui est victime de mon intolérance. Eh m....Il devient la plaie de l'immeuble qui n'en peut plus de ses différences tapageuses ou simplement visibles et tout ce qu'il ne fait pas lui sera reproché comme ce qu'il fait. Il devient le bouc émissaire. Virez le que l'on est la paix. "On" est un con. Cela devient "Virez les tous que l' "on" puisse respirer". C'est comme cela que depuis des lustres des populations comme les roms se font virer de partout et que de temps en temps elles se font massacrer. Et ces populations n'ont pas compris pourquoi. "On" se souvient qu'elles ont été massacrées...pourquoi au fait ? C'est une honte indélébile. "On" ne se souvient que du massacre ou de l'exode forcé.

Le Sage dit, selon les gens :

"Vive le Roi, vive la Ligue. "

Mais les deux ennemis ne voulant point d'accord,

Le Monarque des Dieux s'avisa, pour bien faire,

De transporter le temps où l'Aigle fait l'amour

En une autre saison, quand la race Escarbote

Est en quartier d'hiver, et, comme la Marmotte,

Se cache et ne voit point le jour.

(Jean de La Fontaine, bien sûr, extrait de "L'aigle et l'Escarbot")

La Chauve-souris et les deux Belettes.

La Chauve-souris et les deux Belettes. J.J. grandville.

Une Chauve-Souris donna tête baissée

Dans un nid de Belette ; et sitôt qu'elle y fut,

L'autre, envers les souris de longtemps courroucée,

Pour la dévorer accourut.

"Quoi ? vous osez, dit-elle, à mes yeux vous produire,

Après que votre race a tâché de me nuire!

N'êtes-vous pas Souris ? Parlez sans fiction.

Oui, vous l'êtes, ou bien je ne suis pas Belette.

- Pardonnez-moi, dit la pauvrette,

Ce n'est pas ma profession.

Moi Souris ! Des méchants vous ont dit ces nouvelles.

Grâce à l'Auteur de l'Univers,

Je suis Oiseau ; voyez mes ailes :

Vive la gent qui fend les airs! "

Sa raison plut, et sembla bonne.

Elle fait si bien qu'on lui donne

Liberté de se retirer.

Deux jours après, notre étourdie

Aveuglément se va fourrer

Chez une autre Belette, aux oiseaux ennemie.

La voilà derechef en danger de sa vie.

La Dame du logis avec son long museau

S'en allait la croquer en qualité d'Oiseau,

Quand elle protesta qu'on lui faisait outrage :

"Moi, pour telle passer! Vous n'y regardez pas.

Qui fait l'Oiseau ? c'est le plumage.

Je suis Souris : vivent les Rats !

Jupiter confonde les Chats ! "

Par cette adroite repartie

Elle sauva deux fois sa vie.

Plusieurs se sont trouvés qui, d'écharpe changeants

Aux dangers, ainsi qu'elle, ont souvent fait la figue.

Le Sage dit, selon les gens :

"Vive le Roi, vive la Ligue. "

Nom: 
JRM
Site: 
http://

..une "belette" c'est pas çà ! Comme quoi, on est toujours la "belette" de quelqu'un.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA