Oct
05
Du pruneau d'Agen...

René Salomon, Premier Président de la Cour d'Appel d'Agen vient donc de saisir le CSM parce que madame Dati voulait déplacer, à huit mois de la retraite, le Procureur Général. pour le remplacer, dit-on par une femme au saint nom de la parité.

Quand René Salomon était Président du TGI de Marseille, il avait une particularité: il tenait des audiences ce que son prédécesseur homme ne faisait pas, non plus que son successeur femme d'ailleurs. Et même, il lui est arrivé de prendre l'audience de magistrats en retard ( chose rarissime, le retard des magistrats, cela étant ). Bref cet homme là, comme on dit chez nous: "il craint dégun".

Bien sûr, la Chancellerie a le sens des deniers publics: il est logique à huit mois de la retraite de faire prendre un poste à un magistrat pour, huit mois après, en nommer un autre. Il n'y a là aucunement perte de temps et d'argent public. C'est une démarche saine, raisonnée et réfléchie.

Mais, pauvre madame Dati, le Premier Président vient de tirer et elle s'est pris un pruneau d'Agen.

Mots-clés: 

Commentaires

C'est exactement ça !

En plus, il à un fort accent marseiller...

(J'ai eu l'occasion de plaider devant ce juge bien nommé)

Nom: 
Luciani
Site: 
http://www.avocats.fr/space/patrick.luciani

Quel plaisir de prendre nouvelle d'un magistrat qui, pendant sa présidence niçoise, précédant ses fonctions marseillaises, n'a suscité que louanges et compliments.

Effectivement Monsieur Salomon tenait audience, surtout celles des magistrats en retard, Monsieur salomon a rendu 800 décisions gracieuses en quelques mois, rattrapant un retard frotement préjudicaibles aux justiciables, et Monsieur Salomon recevait qui tapait à sa porte, même les avocats.

Je n'ai pas qualité à le féliciter, retenant ne pas être à la hauteur de ses qualités, mais je me permets de lui adresser, au travers de votre blog que, peut être il lira, un grand merci.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA