Feb
04
Du virtuel au bunker.

Et si, à force de vouloir se complaire dans le virtuel, la justice se transformait en bunker?

Actuellement dans le ventre obscur de la chancellerie, se trouve en gestation la réforme de la procédure devant la cour d'appel.

Cette procédure devra être électronique.

Déclaration d'appel, communication de pièces, conclusions, devront être transmises par le biais des ordinateurs à peine d'irrecevabilité, de caducité, de responsabilité.

Je suppose d'ailleurs qu'il s'agit là des procédures sans représentation obligatoire car, à défaut, on pourrait s'interroger sur la manifeste violation des libertés qui consisteraie à imposer un justiciable de se payer un ordinateur pour s'adresser à son juge.

Et même, d'ailleurs, s'agissant des professions de justice, la question peut se poser de l'obligation.

En tout cas, pour celles-ci, l'investissement va être important.

Comme va être important l'investissement pour se mettre en ligne avec les tribunaux.

Tout paraît fait, en réalité, pour diminuer au maximum le contact humain et il suffit d'ailleurs de voir, sécurité oblige, les impressionnantes mesures de sécurité à l'entrée des tribunaux.

Le justiciable est importun.

Mais revenons à nos ordinateurs.

Selon le montant des investissements, ce sont à l'évidence les cabinets de proximité, les cabinets humains, qui seront sacrifiés au préjudice des "firmes".

La gestion financière des investissements se fait toujours au préjudice de l'humain.

Et dans les cabinets, où le personnel est souvent féminin, de grande ancienneté, informable, que croyez-vous qu'il va se passer?

Du licenciement!

Bravo, messieurs

Et pour quels bénéfices? Rien d'évident, puisque l'humain est occulté.

La modélisation mathématique, en matière financière, a conduit à la catastrophe que l'on sait.

Les réformes envisagées procèdent également d'une modélisation mathématique, oublieuse du facteur humain dans un secteur d'activité où il est essentiel.

L'humain disparaît derrière le virtuel.

Et la justice se transforme petit à petit, à l'inverse de ses ambitions, en bunker.

Commentaires

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

Le système a t il été suffisament testé ? ca va être super lorsqu'il va y avoir une panne informatique et des pertes de données ..... et puis déjà que certains magistrats ont du mal avec des documents papier, permettant pourtant une meilleure lisibilité, ca ne va certainement pas améliorer la justice.

ne fonctionne pas encore pour les avocats.

J'ai bien dit sans représentation obligatoire car s'il concernait les procédure où les justiciables pouvaient se défendre eux même il leur faudrait un ordinateur... maus j'extrapole surc e point

Nom: 
Cypora
Site: 
http://

Je suis également secrétaire d'Avoué sur Paris, depuis 25 ans, j'ai 52 ans.... Que vais-je devenir après le 1er janvier 2010... je n'en sais rien....

Qui voudra réembaucher un "vieux dynosaure" comme moi ?

Les 26, 27, 30 et 31.03.2009 nous sommes en grève..... pour obtenir des indemnités de licenciement autres que celles proposées par notre Convention collective... qui ne prévoit que le stricte minimum....

Le bras de fer est engagé entre nous et la Chancellerie.... On ne se laissera pas faire !

Quoi que vous pensiez des Avoués, des Avocats et autres professionnels de Justice, nous ne sommes pas fautifs de leurs erreurs....

Pourtant, c'est nous qui allons payer le maximum....

Une secrétaire d'Avoué en colère !

qui a présidé à cette réforme brutale est effarante !

de l'idéologie pure méprisant l'humain.

Je ne conteste pas le principe des ces réformes, mais elles ont été baclés, pensées au karcher !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA