Apr
28
Encore une fois, le sang.

Et voilà donc, qu'encore une fois, un crime de sang a été commis par un multirécidiviste.

Ces crimes suscitent toujours à la fois beaucoup d'émotion, mais aussi un jeu médiatique et politique qui obscurcit le débat éventuel.

Car il y a bien sûr un débat légitime entre la sécurité due aux citoyens et la liberté due à ce même citoyen.

Trop de liberté, c'est l'anarchie. Mais trop de sécurité, c'est la dictature.

Entre ces deux notions le fléau de la balance oscille continuellement selon les époques, selon les priorités données par le corps social à un moment particulier de son histoire.

Il est légitime que les politiques en charge des responsabilités relèvent la plainte des citoyens comme il est légitime que les politiques opposants représentent une autre vision. (Encore que les choses peuvent être inversées). Il est naturel que les forces de police s'indignent parfois que ce qu'elle pense être un laxisme de la justice ou du législateur, comme il est légitime que les avocats attirent l'attention sur l'importance des règles de droit, et des fondamentaux philosophiques qui les soutiennent, dans le bon fonctionnement de la démocratie.

Il est compréhensible aussi que les médias, entreprises commerciales, donnent une grande importance aux faits divers, comme il est vrai de dire que le nombre de crimes de sang n'augmentent pas.

En revanche, sur un sujet de cette importance, on aimerait parfois ne pas ressentir le jeu des arrière-pensées. On aimerait qu'avec un sens profond de la responsabilité, ceux qui sont en charge des affaires, des médias, comme ceux qui sont dans l'ambition d'y venir se souviennent que le véritable enjeu est celui de la démocratie, du bien des citoyens et qu'en matière de crime de sang il n'y a pas d'un côté le blanc, de l'autre le noir, mais pour nous tous le rouge du sang et donc le souhait du citoyen de voir les responsables s'engager dans la recherche de solutions préservant au mieux et la liberté et la sécurité.

En oubliant leur théâtre d'ombres.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA