Mar
28
Il n'est pas permis de renoncer à la contribution pour l'entretien de l'enfant.

L'obligation d'entretien des parents à l'égard de leurs enfants est d' ordre public, ce qui signifie qu'elle échappe à la volonté des parents.

Dès lors, si un jugement de divorce fixe une contribution à l'entretien et l'éducation des enfants à la charge de l'un ou l'autre des époux, il n'est pas possible à celui ou celle qui bénéficie du versement d'y renoncer.

Que cette renonciation soit d'ailleurs tacite ou expresse, elle n'empêcherait pas ultérieurement d'engager une action en recouvrement.

C'est ce que rappelle, encore, la Cour de Cassation par un arrêt du 5 décembre 1012.

Ainsi le débiteur d'une contribution entretien qui ne la règlerait pas avec l'accord de l'autre parent prendrait un risque pour le cas où celui-ci changerait d'avis.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA