Aug
26
Il nous faudrait une bonne guerre !

Il n'est pas certain que l'on puisse résoudre les problèmes économiques du pays en utilisant les modes de pensée de ceux qui y ont contribué à créer ces problèmes qu'ils soient de gauche ou de droite.

On nous parle donc aujourd'hui d'austérité.

L'une des conséquences de l'austérité est il y a moins d'argent dans la poche des Français.

S'il y a moins d'argent dans la poche des Français, ils consomment moins, qu'il s'agisse de biens ou de services.

L'une des conséquences possibles de la politique d'austérité, par voie de conséquences peut être la récession économique.

Celle-ci entraîne une baisse de consommation et n'est donc pas bonne du tout pour le chiffre d'affaires des entreprises, y compris libérales, ce qui peut conduire également à une augmentation du chômage.

On fait souvent référence aux années 30.

En fait dans ces années-là il y a eu, pour en sortir, une reprise de l'économie tant aux États-Unis qu'en Europe.

Aux États-Unis, pendant la guerre, grâce à la production d'armements générant de l'activité.

En Europe, après la guerre grâce au plan Marshall.

Parmi les solutions économiques envisagées il en est donc une potentielle : il nous faudrait une bonne guerre.

Au-delà de cette cynique observation, il ne faut pas oublier que la récession génère le malheur des hommes et que l'on ne sait jamais vraiment ce qui peut en sortir.

Il n'y a rien de nouveau sous le soleil...

Commentaires

"Il existe pour le pauvre en ce monde deux grandes manières de crever, soit par l'indifférence absolue de vos semblables en temps de paix, ou par la passion homicide des mêmes la guerre venue."

Mais vous, la guerre, vous la verriez de loin.

Moi, j'ai encore un commandement...

:-)

Cela dit, pendant la dernière guerre, la Bourse se portait très bien...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA