Dec
28
Je balance power balance !

De temps à autre, un objet magique défraie la chronique et roule les gogos dans la farine.

Ainsi en a-t-il été du bracelet power balance ainsi décrit selon la vile pub :

" Le corps humain est notamment composé d'un ensemble complexe de processus électrochimiques, une série de produits chimiques organiques générant de l'énergie électromagnétique.

Chaque fois que l'air que vous respirez gonfle ou dégonfle vos poumons, que votre coeur bat, que votre cerveau pense ou que vos bras et jambes bougent, une série d'impulsions électriques sont créées et voyagent à travers le corps.

Nous dépendons physiquement de l'efficacité des échanges et de l'équilibre qui existe entre des charges électriques positives et négatives appelés ions.

Des centaines d'études médicales et scientifiques récentes ont démontré l'existence des forces électriques du corps humain et l'influence de divers facteurs internes et externes sur l'efficacité des échanges électrochimique.

La « batterie » humaine est à la fois une machine extrêmement efficace dans son état le plus pur et extrêmement fragile lorsqu'il est perturbé. Des facteurs internes tels que du stress, des maladies et des blessures ainsi que des facteurs externes tels que la proximité de champs magnétiques, d'ondes négatives (gsm, wi-fi, ...) peuvent compromettre ce processus.

La fréquence idéale pour le corps humain, appelée « Schumann Resonating Frequence » (SRF) est d'environ 7,8 hertz.

Une santé optimale et des performances au top se produisent lorsque :

- votre corps maintient l'équilibre ionique (l'échange entre les charges négatives et positives)

- votre énergie circule à travers votre corps de manière optimale (harmonie)

- votre corps est à la bonne fréquence.

Power Balance a élaboré un système pour restaurer et optimiser, en toute sécurité, la balance électromagnétique du corps humain ... et ceci, immédiatement "

Sauf qu'il s'agissait d'une vaste escroquerie.

Dis l'ami, tu crois à la magie toi ?

Dans notre pays, les vendeurs de cette chose seront-ils les payeurs ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA