Nov
13
L'effet éléphant.

L'effet papillon est célèbre qui veut qu'un battement d'ailes de ce charmant animal génère à l'autre bout de la terre une tornade.

Mais il existe aussi l'effet éléphant, quand le maniement saugrenu des gouffres financiers américains génère un vent froid dans les petites entreprises d'un autre continent.

J'observe ainsi, depuis quelque temps, une recrudescence de prise de rendez-vous pour des menaces de licenciement, de curieuses mises à pied, qui paraisse relever d'une sorte d'épidémie. Et encore quelques dossiers d'aspects plus commerciaux, qui sont mis au frigidaire parce que les banques ne veulent pas. .. Ainsi de suite.

Ce phénomène touche, je le suppose, tous les cabinets de mes confrères sans parler bien sûr des petites entreprises.

Tiens, aujourd'hui encore, le secrétaire d'État américain au trésor sème la panique sur les marchés en expliquant que ce qu'on appelait le plan Paulson ne servira pas finalement seulement à racheter les mauvaises créances des banques mais visera à prendre des participations non seulement dans les banques, mais aussi dans des groupes financiers non bancaires.

Voilà donc encore l'éléphant qui tape du pied avec sa grosse patte et l'onde de choc atteindra les plus petits d'entre les petits, bien loin des USA.

Commentaires

que cela n'est qu'un débur, hélas.

nous, on a des banques qui prêtent...

prend ici en saintonge l'aspect insidieux du rejet par la SFAC des crédits fournisseurs. Ainsi de modestes PME du bâtiment de 5 à 10 salariés sont elles confrontées à la necessité de payer cash leurs fournitures.

Pas bon, ça...

Peti à petir la crise descend les étages, il aurait probablement fallu entrer tout de suite dans le capital des banques pour qu'elles servent l'économie du pays.

Nom: 
lapin chasseur
Site: 
http://

le froid s'installe, j'vas pt'êt rentrer dans mon terrier moi.

la bise étant venu, ne trouva plus de carotte, mais une casserole...

il faut peut être stériliser l'éléphant, et peut-être aussi lui couper une patoune?

"LA FRANCE N'EST PAS EN RECESSION"

il s'en est fallu de 14 centièmes qu'on soit en recession, ouf!

comment expliquer qu'en étant au 3e rang mondial des dépenses de santé nous soyions loin très loin pour les résultats...

La durée statistique de vie d'un homme ouvrier est de 7 ans inférieure à celle d'un homme cadre, EN FRANCE

inférieure aussi de 7 ans (sous réserve) à celle des femmes...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA