Jan
07
La croix.

La nature est un temple où de vivants symboles...

Je n'ai pas le talent du poète, mais je vais symboliser sur le RPVA.

Il faudrait que ce soit une croix.

Il y a l'aspect vertical.

C'est celui qui a été pris en compte, nous gentil peuple des avocats, mettons en place la communication avec les tribunaux qui sont si hauts, si puissants, que nous nous inclinons.

Surtout pour faire plaisir à la chancellerie qui distribue les rosettes.

Cette communication là se met en place, laborieusement.

Sa conception initiale, vous savez ce boîtier qu'il fallait louer, était techniquement et financièrement inacceptable.

Paris, Marseille, ont adopté des solutions, je ne vais pas dire modernes, mais simplement normales et à un coût financier réduit.

C'est cette solution qui va s'étendre, même si certains oligarques continuent un combat d'arrière-garde.

Ils devraient faire attention, les arrière-gardes sont souvent décimées.

Il y a l'aspect horizontal.

Celui-là n'a visiblement pas été pris en compte.

Je vais faire très simple.

Prenons, tout bêtement, un petit dossier au tribunal d'instance.

Puisque par e-barreau je peux communiquer avec le tribunal, pourquoi je ne peux pas envoyer par courriel sécurisé, avec traçabilité, mes conclusions à l'avocat d'en face ?

Techniquement, ce ne doit pas être la mort.

Mais, voilà, cela n'a pas été conceptualisé.

Ça va venir.

Les oligarques ne voudraient-ils pas, pour une fois, être l'avant-garde ?

Là, symboliquement, entre le vertical et l'horizontale, nous aurions la croix.

Il faut y penser, Messieurs, parce que sinon le peuple des avocats va sortir les clous.

(Je viens de corriger, mon logiciel de dictée vocale avait tapé clowns...)

Commentaires

... mais il faut attendre :

- La signature électronique de manière générale

- Un décret comme cela a été fait pour divers tribunaux dispensant de la notification par acte du palais ... mais encore faut-il que l'adversaire soit abonné...

vous avez raison.

Mais comme on nous vend un machin archaïque, ce n'est pas mal de réveiller un peu nos élus...Qui, pour une grande part, ne touchent jamais un ordinateur et parlent doctement d'un monde qu'ils ne connaissent pas.

Qui mettent tant d'ardeur à parler de sexualité

encore que, dans leur jeunesse, cerains prélats ont peut-être utilisé leur clef corporelle, si je puis oser, tandis que nos prélats professionnels, eux...

Nom: 
petite abeille
Site: 
http://

pourquoi sortir les clous,restez dedans!

Mine de rien,un coeur d'or avec une côte d'acier exposé aux radons des ordis ,ça refonde l'histoire! à moins d'être atteint de beryllium tremens,rien à voir avec la croix.

les caisses de l'Etat seraient alors renflouées.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA