Nov
27
La grippe au greffe.

J'ai, ce matin, été atteint d'un épisode brutal d'angélisme.

Tout allait bien, pensais-je.

Hélas, il faut revenir aux réalités.

Un dossier de construction, avec un incident d'audience au 1er décembre.

Celui que l'on appelle, le dominus litis, d'annoncer sa venue de Paris, pour venir assurer l'audience.

Parallèlement, un avenir d'audience, (pardonnez le langage ésotérique), avait été signifié par huissier à des parties défaillantes (pardonnez à nouveau).

Sur cette dénonce, le greffe avait demandé un enrôlement.

Ce qui a été fait, avec une ordonnance de jonction intervenue.

Mais, j'ai voulu vérifier, sait-on jamais ?

Car, cette dénonce par huissier en vue d'un incident, sort un peu du cadre routinier préétabli.

J'aurais bien voulu me connecter au RPVA, mais je n'ai toujours pas reçu ma clé.

(À cet égard, scrogneugneu).

Donc, me trouvant à la maison des avocats, où siège la troisième chambre, je suis monté (expression marseillaise) au greffe.

Des esprits chagrins ironiseraient sur le fait qu'aller dans un greffe un vendredi après-midi apparaît comme une provocation.

Ce sont des esprits chagrins.

J'ai, dans le greffe, trouvé une personne fort aimable à qui j'ai indiqué que je souhaitais vérifier que le dossier était complet en vue d'un incident venant le 1er décembre, avec un avocat parisien faisant le déplacement.

Elle m'a très gentiment indiqué que ses collègues avaient la grippe et que c'était bien de la chance qu'elle soit là, mais qu'elle ne pouvait rien pour moi.

Pourquoi ?

La tâche devait être complexe, ou la dose de tamiflu insuffisante.

Commentaires

ce dossier est si complexe que vous n'avez pas compris l'essentiel : la dame pensais que vous veniez la vacciner

non, je n'avais pas ma blouse blanche!

... quelque chose le pique (au vif ?).

En tout cas il il y en au moins un qui n'est pas en état ...

vous l'aurez ...................................................avec le boitier magique

Et non, elles sont en cours de livraison...Sans le boitier.

Trois choses:

1. On n'a pas les clés, mais on a les codes.Vu tout ce que j'ai reçu, au C.N.B., on croit que les avocats sont des agents secrets.

2. Pour cause d'absences au greffe, s'il n'y avait que le vendredi et la maladie, mais il y a aussi le mercredi et les enfants, et le lundi ainsi que les retours de week-end.

3. Et si pendant ce temps là, les informations ne sont pas entrées dans les machines (parce qu'elles n'entrent pas toutes seules, malheureusement), le R.P.V.A. ne sera pas la clé ... du problème de l'absentéisme.

Nom: 
JRM
Site: 
http://

..on s'en fout, on a notre FireFox à nous : j'ai nommé Bernard KUCHUKIAN !

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Nom: 
Bertheline
Site: 
http://

On verra, moi ce que j'en dis

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA