Jun
19
Le courage du SAF de MARSEILLE

Dans ma boîte, à la maison de l'avocat, un texte du SAF attaquant un magistrat marseillais de l'Ordre administratif qui avait émis des opinions hostiles au mariage pour tous, semble-t-il parfois sous un pseudonyme, en des termes, il est vrai, que l'on peut trouver parfaitement excessifs.

À certains, ou certaines, qui s'en étaient allés manifester contre le mariage pour tous je m'étais permis, d'ailleurs, d'observer que l'engagement personnel était tout à fait légitime, mais qu'en revanche la robe de l'avocat ou du juge n'avait pas à être portée, non plus que la qualité professionnelle mise en avant qui fait prendre le droit en otage au nom de conceptions philosophiques ou spirituelles individuelles.

Le SAF rappelle être attaché au respect de la liberté d'expression, y compris de celle des magistrats et précise que la justice doit pas être seulement impartiale, mais doit revêtir l'apparence de l''impartialité.

C'est trop sexy, ça !

Si tel est le cas j'aurais aimé que le SAF déposât dans la boîte des avocats le même genre de courrier destiné aux magistrats qui avaient placardé sur un mur des cons des personnalités de l'autre camp, politique s'entend.

Mais SAF et SM s'entendent comme amants au lit...

Je préfère finalement un individu qui s'exprime seul à la cohorte de ceux qui vont l'accabler d'avanies, prenant soin cependant de choisir la victime désignée par l'air détestable du temps, sans grand risque pour eux.

La Justice, nous dit le SAF, doit revêtir l'apparence de l'impartialité, j'ai parfois l'impression que certains ne s'en donnent même pas la peine hurlant complaisamment avec les loups

Commentaires

Que les membres du SAF seraient pratiquants du SM... Bon.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA