Jun
20
Le juge portait des lunettes noires...

Peut-être est-ce parce qu'il a pleuré toute la nuit devant les misères de la justice que le magistrat tenant l'audience de divorce portait des lunettes noires qui faisaient penser, un peu, à des hublots de skieur patenté?

J'ai quand même senti que mes clients se demandaient si nous n'étions pas du côté de Palerme.

Mais mes pensées étaient ailleurs.

J'avais en effet interjeté appel d'une décision, par voie électronique en prenant soin de rentrer toutes les données que la machine paraissait demander et notamment l'identité des trois intimés.

J'avais reçu, par la suite, un message de la cour d'appel m'indiquant que mon appel été accepté et me transmettant une déclaration d'appel dans laquelle figuraient seulement deux intimés.

Je crois bien que mon coeur s'était arrêté de battre.

Mais, comme on n'apprend pas à un vieux singe à faire l'énarque, j'avais pris soin d'imprimer la page sur laquelle les données étaient portées avant de cliquer sur le bouton de validation.

J'ai donc interrogé la cour d'appel qui m'a répondu en un courriel sympathique me précisant qu'il n'y avait aucun problème et qu'il y avait bien trois intimés mentionnés au service de l'enrôlement.

Mon coeur s'est remis à battre.

Il a, à nouveau, eu une défaillance ce matin quand le journal d'annonces légales quii depuis plus d'un quart de siècle, adresse gratuitement aux avocats un exemplaire hebdomadaire me fait savoir que l'exemplaire que je reçois depuis 'quelques mois' ne sera désormais plus gratuit.

Malgré la désolation que cela représente, j'ai eu cependant un moment compensateur d'innocent bonheur.

L'un de mes enfants, bachelier potentiel, m'a demandé, pour son petit déjeuner, des bananes mûres.

En général, elles ne le sont guère quand on les achète.

Mais j'en ai trouvé, en promotion, tout à fait mûres, voir plus.

Finalement le bonobo doit être plus heureux que l'avocat.

Il y a du bonobo en moi.

Commentaires

la déclaration d'appel, le journal d'annonces légales et votre charmant futur bachelier OK. Mais, en revanche, votre juge ... Pourquoi des lunettes ? L'auriez-vous frappé ?

Sylvie m'a ébloui !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA