Nov
15
Le petit Mohamed.

Il y a chez tout français un contempteur qui sommeille, prompt à critiquer les institutions et les hommes. Et je crains d'en faire partie...

La justice, notre mère nourricière en prend régulièrement pour son grade. Sa lenteur, son arrogance, son inadaptation au temps, son autisme, sa froideur marmoréenne.

Pourtant, derrière son drapé de marbre, sont les hommes et les femmes qui la mettent en œuvre et dont le cœur palpite comme le notre.

Et le petit Mohamed le sait qui vient d'être rendu à sa mère adoptive.

On l'avait trouvé errant dans les rues de Marseille et sa situation administrative paraissait étrange, inextricable.

Mais un juge des enfants a estimé, simplement, qu'il était mieux avec sa mère adoptive que dans un foyer de la république.

La justice, parfois, peut aussi rendre le sourire aux enfants.

Et c'est bien.

Commentaires

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

avant l'heure ?

un peu différent

un enfant retrouve l'affection dont il était privé.

Et le Jack l'éventreur marseillais est arrêté.

Tout un symbole....

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

à force de vouloir tout réformer, tout s'ébranle

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA