Mar
24
Le prince des marées.

Je rien de lire un fort beau livre : « le prince des marées » de Pat Conroy.

Oui, vous pouvez le constater, les avocats sont capables de lire autre chose que les codes Dalloz, les journaux sportifs, ou les revues de management.

Beau livre donc qui décrit, dans l'atmosphère particulière du Sud américain, le consciencieux massacre, par des parents, de l'enfance de leurs enfants qui conduit ceux-ci à la folie ou à l'écrasement de la personnalité.

Si j'évoque ce livre c'est que l'actualité, sordide, se repait de l'enlèvement d'une petite fille à Arles

Enfant peut-être en partance vers la Russie, avec la mise en oeuvre prégnante de l'alerte enlèvement.

Il semble qu'entre le père français et la mère russe le conflit en soit venu à des extrémités redoutables, l'enfant paraissant avoir été enlevé par l'un une fois, et puis par l'autre, et ce serait là le troisième enlèvement.

Nous sommes, semble-t-il, bien loin des textes juridiques, mais plongés dans le sentiment montant d'une immense pitié pour cette petite fille, n'ayant pas encore quatre ans, et qui ne peut que subir toutes cette violence et en être marquée, imprégnée, détruite.

Il y aura, à coup sûr, un gagnant : ce sera plus tard le psychothérapeute qui aura la lourde charge d'essayer de panser des blessures qui probablement ne seront jamais pansées.

Il existe des situations où il est difficile de discerner l'intérêt de l'enfant, mais il paraît, là, singulièrement absent.

Commentaires

Nom: 
JRM
Site: 
http://

....se sont-ils mariés pour assurer le bonheur de leur(s) enfant(s) ? Plutot pour satisfaire leur propre égoïsme. Mais en avaient-ils seulement conscience ?

ne peut que désorienter profondèment cette petite fille si mignonne.

Nom: 
princesse des marais
Site: 
http://

Soyons francs, Elise est certainement mieux dans sa ville natale en Russie que dans le quartier de la roquette en Arles.Pour ma part, je suis certaine que là bas tout va mieux pour elle qu'en France.........

Arr^étez donc de "penser" à la place d'un enfant. Il n'y a pas eu violence et plus tard, justement elle n'aura pas besoin de voir des psy ou autres AS !

Que le père comprenne qu'un enfant ne se coupe pas en deux ! Que croyait-il donc que les femmes russes étaient plus soumises que les françaises ?

Quand la coupe a débordé, elles s'en vont...une mère a besoin aussi d'un père respectueux d'elle même !

Et Fortin alors, lui il avait le droit , lui de vivre sans foi ni loi ?

Apprenez d'abord la médiation pour satisfaire "l'égoisme" avant de donner la vie en pature d'un enfant....à la justice ! Cela fini toujours mal ou en queue de poisson pour toutes les familles !

Apprenez à respecter la différence de l'autre !

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

un enlèvement, même s'il est réalisé par l'un des parents, est une épreuve psychologique qu'un enfant, quel que soit son âge, n'a pas besoin de subir. Si les parents sont idiots au point de blesser durablement leur enfant, mérite t il vriament d'être parent ?. Le psy, c'est même pas sûr que la pauvre gamine y est un jour recours. Pauvre gamine, livrée en patûre à un monde de crétins .....

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA