Dec
11
Les experts Marseille

Il y a quelques semaines, mon fils, après l'école, en retournant chez sa mère a été agressé et a reçu un coup de tête. Sa mère a déposé plainte et nous voilà donc devenus parents de victime.

Dans le cadre d'une enquête menée avec une particulière minutie il a fallu accompagner l'innocente victime à l'institut médico-légal pour qu'elle soit examinée.

Cette tâche m'a été dévolue et nous voilà partis, hier, pour l'hôpital de la Timone.

Je donne rendez-vous à mon fils à une station de métro, attends sous la pluie glacée, pendant dix minutes, alors qu'il était descendu au chaud se mettre à l'abri dans la station. Il y a des moments l'on se sent un peu con.

À la sortie du métro, une alternative : soit traverser l'hôpital, soit rejoindre notre destination par une rue adjacente. Le problème c'est que, voilà deux ans, quasiment jour pour jour, j'avais dû aller au dépositoire de l'hôpital voir un ami qui venait d'y être déposé et que cette expérience refroidissante me conduit à éviter ce lieu. Or le dépositoire jouxte l'entrée du service médical où nous allions. J'ai donc, courageusement, décidé de passer par l'hôpital pour l'éviter.

Nous sommes entrés par une entrée détournée, et probablement pas la bonne, car nous nous sommes trouvés dans une sorte de sous-sol inextricable pour aboutir à une chapelle. Je croise heureusement deux hommes d'entretien, leur dis ma destination et ils me répondent : « la morgue?» je leur explique que la victime est toujours vivante, mais cela ne les a pas fait rire.

Nous montons un escalier arrivant dans une sorte de hall d'aéroport ou une blouse blanche nous explique qu'il faut traverser l'hôpital pour enfants, sortir, passer l'héliport et d'autres bâtiments et ensuite ... demander.

Nous traversons donc, passons sous l'hélicoptère, dépassons un bâtiment consacré à la chirurgie oculaire, et nous trouvons dans une sorte de petit quartier un peu tristounet avec une grande flèche indiquant le dépositoire. Moi qui voulais l'éviter

Heureusement un peu plus loin une autre flèche dirige vers l'unité du vivant.

Après réflexion, j'estime que cela nous concerne, puisque nous sommes vivants, et nous empruntons un chemin de terre avec des cumulus délaissés sur le sol, des murs troués et au fond une porte isolée.

On nous ouvre, un couloir et un escalier tout gris et on arrive !

Là, avec beaucoup de gentillesse, on me demande la réquisition sur laquelle d'ailleurs manquait le nom de la victime, et on nous fait asseoir dans une salle donnant, de biais, sur le parking du dépositoire avec de jolis véhicules de transport qu'il est toujours agréable de voir.

Arrive le médecin. Je m'attendais à voir ceusses qu'on voit la télé dans les séries américaines mais en fait c'était le major Thomson , genre gentleman farmer, qui reçoit mon fils avec beaucoup de gentillesse et un soupçon d'humour.

J'avais dans la salle d'attente, entendu d'ailleurs combien les quelques personnes présentes étaient reçues avec disponibilité et de gentillesse. Il est bien que les victimes soient écoutées et, là, elles le sont.

Nous repartons par le même chemin, je manque de m'étaler dans la boue. Nous arrivons à l'hôpital où passe une équipe en blouse qui rappelle Greys anatomy. Mon fils veut absolument se diriger vers la réanimation. Pas encore, pas encore.

Nous sortons et là nous voyons des policiers en tenue courir après un criminel, des jeunes en voiture qui paraissent leur indiquer une fausse direction, mais ils ne se laissent pas abuser. C'était comme à la télé : les experts Marseille.

Commentaires

Nom: 
Bertheline
Site: 
http://

n'est-il pas?

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

:-)))

Nom: 
Bertheline
Site: 
http://

Tarzan et Jane, c'est plus écolo

Nom: 
Bertheline
Site: 
http://

Marguerite?

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

les titres et les synopsis des épiisode de la série : Les de Valon. (oui, j'ai des relations et j'ai pu obtenir ces infos encore classées confidentielles, donc chut, ca reste entre nous). Pour cette première saison il a été décidé de faire 8 épisodes

1x01 - Pilot (où Maître de Valon défend aussi un pilot licencié)

1x02 - Une histoire d'"O", alors qu'il répare sa machine à laver, Maitre de Valon reçoit un coup de fil de sa secretaire lui rappellant que Monsieur X souhaite une action en rectification d'erreur matérielle, on lui aurait alloué 1OOO euros au lieu de 1000 euros.

1x03 - Las, sans soeur (où Me de Valon contraint de monter à pied les étages qui le mènent à son cabinet, se penche essouflé et fatigué sur le dossier de kidnapping d'une religieuse

1x04 - Le volet "Roulland" (La panne de son volet lui fait penser au dossier du chroniqueur sportif)

1x05 - Lulu est de retour

1x06 - L'ordinateur de l'ordonnateur (une sombre histoire de démélé fiscal avec une mélée d'une équipe de rugby)

1x07 - Me de Valon rencontre Rachida (la petite Rachida fugue et se réfugie chez les de Valon)

1x08 - Taxi V (En route pour l'aéroport, Me de Valon se retrouve mélé à une course poursuite entre un taxi et la police)

Quelles aventures !!!!

le cachet doit être supérieur aux émoluments...

Nom: 
Pierre HYRON
Site: 
http://

déconnecté de la blogosphère depuis 8 jours pour des raisons informatiquement-pas-correctes, j'apprends les évènements marseillais, ce vendredi voir

navré pour le jeune devallon

et ses parents....

un virus peut être?

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

Vous voudrez bien sécuriser mes droits d'auteur ..... :-))

plutôt. Hop, à nous les sous!

Nom: 
Pierre HYRON
Site: 
http://

il s'agit du petit devalon

évidemment

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA