Feb
05
Les poissons et l'enfant.

Ca y est, c'est décidé, je vais devenir misanthrope.

Ou alors ermite, voire anachorète.

Car j'ai quelques difficultés à comprendre ce monde, ou plutôt l'écume médiatique qui se dit être le monde.

Il y avait donc un projet de diffuser les amours homosexuelles de deux poissons aux enfants de CM1 - CM2.

Il se trouve que j'ai une fille qui, sauf erreur toujours possible, est en CM1, mais moi j'en suis resté, vieille chose, à huitième, septième etc.

Certains ont fait observer qu'il n'était peut-être pas adéquat d'imposer aux enfants les réflexions, voire les causes militantes, des adultes.

Bien évidemment, polémique !

Désolé, il peut m'arriver de dire à mon grand fils, tenté par quelques propos à la frange de l'homophobie, qu'après tout son parrain, mort du sida, était homosexuel et qu'il était mon ami., mais franchement il serait bien que les militants de tous poils foutent la paix aux enfants qui n'ont pas besoin d'être endoctrinés sur ce qui est bien ou mal, encore plus qu'ils ne le sont déjà

La vie leur réservera suffisamment de surprises et de difficultés pour qu'il n'y ait pas besoin, sous couvert de tolérance, de les embrigader dans quelques causes qui ne les concernent pas encore.

D'en faire, en quelque sorte, les enfants soldats de causes incertaines.

Le droit à l'enfance, c'est cela aussi!

Commentaires

Mais ne partage pas votre goût pour le repli spirituel, fût-il du genre stylite, dans la mesure où le statut auquel il renvoie peut induire un traitement fâcheux de la libido.

En tout cas, pour nos têtes blonds ou brunes, je préfère Bobby LAPOINTE

sauf à sublimer l'énergei sexuelle, ce à quoi je m'attacherai, dans une vie ultérieure

et la plupart ont certainement dû déjà visionner des versions beaucoup plus "hard" concernant la sexualité, qu'elle soit à tendance hétéro ou homo ....

Nom: 
commode
Site: 
http://

Il faut bien être "borné" pour ne voir que le combat à mener, sans égards pour personne...

Le temps est au combat contre l'homophobie.

Lorsque mon fils aîné était en 7ème, le temps était au combat contre l'avortement...et il ne s'agissait pas d'exhiber des poissons, mais des morceaux de foetus diversement "âgés", photographiés sous toutes les coutures !

Rien n'arrête les c..., c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Nom: 
alexia
Site: 
http://

en CM2 les professeurs des écoles ont obligation de leur faire passer une série de tests de connaissances en Janvier pour évaluer des connaissances qu'ils n'acquièrent en totalité qu'en fin d'année 2010 (conformément au programme),je trouve déplorable que les médias fassent du bruit sur cette "foutaise" et taisent ce scandale.Des mômes pleurent sur leur test car il leur est impossible de répondre faute d'avoir reçu l'instruction qui y correspond,le ministère de l'éducation nationale ramasse les copies pour effectuer des évaluations sur le niveau des élèves de CM2 de notre belle France,cher pays de notre enfance.

Moi,c'est une raison comme celle là qui me dégoûte,pas une hypothétique diffusion de dessin animé sur des poissons homos.

Les poissons homos c'est pas pour les mômes,ok,

mais les poissons qui pourrissent de la tête en leur donnant ce genre de tests à passer ...ça pue!

Les enfants sont à l'école pour être instruits et non pour être endoctrinés!

S'agissant de l'argument consistant à dire que les enfants sont déjà confrontés à la réalité de l'homosexualité et que donc il serait de bonne politique des les éduquer sur point à l'école, il me semble que ces enfants ont des parents qui devraient justement remplir leur rôle (pour une fois...)

La tragédie de l'éducation nationale c'est qu'on lui a confié la tâche impossible de remplacer les parents

Nom: 
alexia
Site: 
http://

Donc,si la situation se présentait,vous plaiderez l'irresponsabilité pour les parents qui n'éduquent pas leurs enfants?

et vous retournerez contre l'éducation nationale?

Nom: 
alexia
Site: 
http://

c'était une boutade...

Mais si nous restons dans le sujet :

l'homosexualité, tout comme la parentalité n'a pas à subir de discrimination systématique.

La discrimination positive est une question d'éducation, elle n'est pas décrétable, et ne peut se traiter autre part que dans la conscience.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA