Nov
28
Marie Antoinette est revenue.

Il pleut.

Déjà, quand il pleut à Marseille, cela attriste.

Mais quand il pleut un vendredi après-midi laissant présager d'une fin de semaine sans soleil, c'est terrible.

Et puis l'ambiance : l'effondrement du marché immobilier et des ventes automobiles, la remontée brutale du chômage, vont-elles impacter rapidement la facturation du cabinet, ou pas ?

La crise s'annonce.

Comment anticiper ?

Et puis, la quotidienneté, entre le tragique et comique.

La pédophilie dont les miasmes horribles affleurent parfois.

Le conflit entre voisins : l'adversaire condamné à couper quelques branches, mais le client qui trouve qu'elles sont mal coupées et qui demande un autre procès.

Sans être un homme révolté, la nécessité de dire non.

Mais malgré tout, de temps à autre, on écoute les élus.

Pas les élus de la république, cela fait longtemps que l'on ne les écoute plus, mais les élus de la profession.

Il y a donc le CNB, la conférence des bâtonniers, le barreau de Paris.

Le CNB a estimé pouvoir, semble-t-il, adopter le principe d'un tarif indicatif sur le divorce, avec un différentiel de 25 % entre le provincial, qu'il vive dans des grandes villes ou dans un petit village, et Paris.

Je ne sais pas s'il faut chercher, et j'en doute, une étude scientifique, pour fonder le différentiel

Mais Paris sera toujours Paris.

Centre du monde.

Parfois, on se demande quand même si Marie-Antoinette n'est pas revenue.

Avec des frasques d'un autre âge.

Si l'on était à Lyon, ce serait guignol.

A Marseille, les fadas.

Mais fadas, c'est sympa.

Là, cela ne fait pas rire.

Pas du tout.

Commentaires

« étant rappelé que le régime fiscal particulier de notre association vous autorise à déduire de votre revenu imposable la moitié de la somme que vous nous adresserez en don à ce titre ».

mais si vous me faisiez un petit don?

le reste est mis en délibéré

une facture en délibéré?

mais on est in bonis! Mâme, elle me dit toujours que je suis trop bon moi!

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA