Oct
22
NICOLAS A EU CHAUD !

Ainsi la Constitution ne permet pas que le président soit assigné même devant une juridiction civile pour des faits relevant de sa vie privée. Et donc Nicolas et Cécilia d'opter pour le divorce par consentement mutuel.Tant mieux pour leur quiétude personnelle. Si tel n'avait pas été le cas, la Cour de Cassation a rappelé, par arrêt du 10 janvier 2007, que la cotitularité du bail joue pour un logement du fonction. Qui sait un JAF innovant aurait pu attribuer le Palais de l'Elysée à l'épouse, le mari faisant son baluchon. Peut être le prochain président? Ou présidente.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA