Nov
27
Où l'avocat demande la récusation du juge...juif!

J'ai quelques vagues souvenirs du juge Albert Lévy quand il était avocat à Marseille.

On en entend parler, de ci, de là, dans la presse, comme magistrats désormais.

Il doit, apparemment, actuellement siéger dans une chambre pénale de la famille à Lyon.

Il se trouve qu'un avocat de cette ville qui, peut-être, dans un agréable bouchon avait abusé tout à la fois de l'andouillette et du beaujolais, a déposé une requête en récusation à son encontre.

En effet, selon ce que dit la presse, il s'agirait d'un dossier où le père de la prévenue se prénommerait Moïse, lequel est le fondateur de la religion juive.

Or, voyez-vous, le juge s'appelle Lévy ; et Lévy, c'est juif.

Donc, il faut récuser le juge juif.

Je n'ose le mot judiciaire pour le retrait d'un juge.

Bien sûr, le conseil de discipline est saisi et l'avocat du juge Lévy, par ailleurs président de la Licra, s'inquiète des dérives actuelles.

À force de décomplexer les esprits, ce sont les digues républicaines qui cèdent.

Mais que peut-il se passer dans la tête d'un juriste qui dépose une telle requête qui ne peut, à l'évidence, que lui retomber sur la tête avec un fort coup de maillet en prime ?

Source : leprogres.fr

Commentaires

Nom: 
Jack
Site: 
http://

Il s'agit bien d'un dossier et d'un acte de procédure.....

L'immunité de l'Avocat semble devoir s'appliquer : ce qui expliquerait la réticence du Parquet à engager des poursuites pénales.

Il transmet la "patate chaude" aux Avocats en suggérant fortement des poursuites disciplinaires.

Mais peut-il y avoir faute disciplinaire alors qu'il n'y a pas de délit par suite d'une immunité prévue par la Loi.

Je reprouve totalement les propos.

Mais il serait inadmissible que l'avocat soit radié ou suspendu alors qu'il n'est pas susceptible de poursuites pénales au nom des droits de la Defense et de la Liberté d'expression.

Peut on empecher cet avocat de déposer une telle requete en recusation s'il considére que c'est l'intéret du dossier et du client. Avait-il une autre maniére d'arriver à un résultat identique.

Et ceux qui me connaissent savent que je ne suis ni raciste et encore moins antisémite.......! Et j'ai bien connu Albert Levy qui était d'une honnéteté sans faille. Il y a vingt ans que je ne l'ai plus vu.

Ce n'est donc pas un probléme de personne mais de principe....

Ne sommes nous pas dans une forme de censure des Avocats....?

Je me, suis autocensuré en supprimant le premier commentaire que j'ai créé sur ton blog, Cher Jean. Car je n'avais pas alors les informations sur la décision. Celles que j'ai sont plus complètes, et il ne fallait pas qu'on puisse détourner mon propos, j'ai l'habitude.

1. Albert LEVY, je l'ai bien connu comme avocat à Marseille, c'était meme un bon copain.

2. Il est un magistrat de gauche.

3. Il est juif.

4. Moi aussi un tout petit peu.

5. Apparemment aussi arménien: les avocats arméniens sont tous récusés au barreau de Marseille aux élections. Nous n'avons pas le droit à la moindre défense.

6. La récusation de ce magistrat ne parait pas conforme au Code de procédure civile français.

7.C'est nettement moins sur quant à l'art. 6-1 de la convention européenne des droits de l'homme.

8. Qu'aurait-on dit si la cause de récusation avait été que le magistrat était corse, chinois, ou boudhiste ?

9. Techniquement, AUCUNE POURSUITE n'est possible contre l'avocat lyonnais suivant l'art. 41 de la loi de 1881 sur la presse.

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Qu'est ce à dire,.................?

;-))))

Que tout est dans tout et réciproquement.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA